toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France soutient un projet de mur à la frontière Grèce-Turquie


La France soutient un projet de mur à la frontière Grèce-Turquie

S'exprimant hier à Athènes (le 27 janvier), le Ministre de l'Intérieur français Brice Hortefeux a soutenu un projet visant à construire un mur de 12,5 km le long d’une zone critique de la frontière Grèce-Turquie.

S'exprimant lors d'une conférence de presse avec son hôte grec, Christos Papoutsis le Ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux a signalé que la décision avait été prise pour construire la clôture, ce qui sera similaire à celle de Ceuta, une enclave espagnole au Maroc.

"Les mesures qui ont été prises, aussi longtemps qu'il ne s'agit pas de reconstruire le Mur de Berlin, vont dans le bon sens, et nous les soutenons," a déclaré Hortefeux, selon le quotidien français le Monde.

Loading...

La frontière terrestre de la Grèce avec la Turquie a plus 200 kms de long et surtout court le long d’un fleuve appelé Evros en Grèce, Maritsa en Bulgarie et Meriç en Turquie. La clôture sera construite dans la région d’Orestia, près de la ville turque d’Edirne, lieu où la plupart des migrants arrivent.

Schengen contre « Sham'-gen » ?

La Grèce est mise à rude épreuve avec une forte augmentation du nombre d'immigrants qui franchissent les frontières de la Turquie depuis qu’Ankara a mis en place un libre régime des visas avec les pays comme l’Iran, la Syrie, le Yémen, la Libye, le Liban, le Maroc et la Tunisie.

En fait, la Turquie a construit sa propre zone sans visa, ressemblant à l’espace Schengen sans frontières de l’Union européenne,surnommé Sham-gen ( d’Al-Sham ou Bilad al-Sham, se référant à la région bordant la Méditerranée orientale, généralement connu comme le Levant ou la Grande Syrie (Moyen-Orient), comprenant la Syrie actuelle, Israël, la Jordanie, le Liban et les territoires palestiniens ).

Le nouveau venu de l’Union européenne, la Bulgarie, avait l’ambition de rejoindre l’espace Schengen au mois de mars, mais elle a été rejetée pour les prétendus manquements le long de sa frontière longue de 143 kms avec la Turquie.

L’argent de l’Union européenne pour les barbelés

Learn Hebrew online

Malgré le fait que la Commission ait exprimé son aversion pour les clôtures aux frontières de l’Europe, la Bulgarie a récemment décidé de réinstaller des clôtures en fils de fer barbelés le long de sa frontière avec la Turquie, une mesure critiquée par Ankara. Un porte-parole du Ministère des Affaires étrangères bulgare a suggéré que Sofia avait été refusée sur fond de craintes de l’Union européenne essentiellement dues aux événements aux frontières extérieures à l’Union européenne.

La Bulgarie connaît des cas de maladie de fièvre aphteuse dans la zone frontalière, comme du bétail contaminé par le buffle en provenance de Turquie qui traverse la frontière pour aller sur son territoire.

La Bulgarie a également indiqué qu’elle demandera le financement de l’Union européenne pour mettre en place des clôtures de fils de fer barbelés, qui existaient à l’époque communiste, mais qui ont été depuis démantelées.

Loading...

Mots-clef : zone critique, mur, sécurité, terrorisme,

Israël Chroniques en ligne,

le 28 janvier 2011

 

Carte des principales voies d'immigration

France backs wall project at Greece-Turkey border

Adaptation française : Hanna

________________________________________________

« Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà … »

Claude Salomon LAGRANGE

 

Chacun sait que plusieurs pays ont érigé des barrières physiques de séparation, murs ou des clôtures.

Les raisons pour chaque pays vont de la limitation de l'immigration, de la réduction de  l'activité de mouvements séparatistes, de groupes terroristes ou criminels, d’empêcher la contrebande ou l'introduction de produits illicites (drogue, armes) sur le territoire national.

Parmi les nombreux pays ayant construit une barrière de séparation, nous retenons celles de Chypre (la « Ligne verte » ou « Ligne Attila » entre les parties Nord et Sud de l'île ; entre Irak et le Koweït ; entre l’Arabie saoudite et Irak ; entre les EAU et Oman ; entre l’Arabie saoudite-Yémen ; entre l’Egypte et Gaza ; entre la Chine et la Corée du Nord ; entre l’Inde-Pakistan (Cachemire) ; entre Inde-Bangladesh ; entre le Pakistan et Afghanistan ; entre l’Ouzbékistan et le Turkmenistan ; entre le Kazakhstan-Ouzbékistan ; entre l’Afghanistan et l’Ouzbékistan ; entre l’Espagne-Maroc (les villes autonomes espagnoles de Ceuta et de Melilla) ; entre Maroc et  le Sahara occidental ; entre le Botswana et le Zimbabwe, entre  l’Afrique du Sud et le Mozambique, etc.

Et … celles d’Israël avec certains territoires frontaliers avec l’Autorité palestinienne, en Judée et Samarie et à Gaza, pour se protéger des attentats et des infiltrations de terroristes palestiniennes qui firent entre 2000 et 2008, près d’un millier de morts et des milliers de blessés pendant la seconde « Intifada », nombre qui chuta jusqu’à quasiment disparaître dès la construction de cette barrière de sécurité.

Que n’a-t-on pas entendu de la part des pourfendeurs pathologiques d’Iraël  – y compris de la part du Gouvernement français ! – pour contester à Israël son droit élémentaire à se protéger :      « mur de l’apartheid », « mur de la honte », etc.

En fait, la contestation de cette barrière de sécurité est une manière détournée de prier pour un retour des attentats anti Juifs en Israël.

Voir : http://www.youtube.com/watch?v=C71QMXQszZ8&feature=related

 

Carte des principales voies d'immigration

France backs wall project at Greece-Turkey border

Adaptation française : Hanna?

 




Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *