toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’indignation à géométrie variable par Bernard Gueline


L’indignation à géométrie variable par Bernard Gueline

En ces temps d’incertitudes et de doutes, la France et 500.000 lecteurs potentiels d’un opuscule de 29 pages ayant pour titre « Indignez-vous », largement conditionnés par les Médias (pour une fois unanimes dans leurs louanges dithyrambiques !),  tout ce que le monde médiatico-politique compte  d’adeptes de la pensée unique, de la « bien pensante », d’inconditionnels congénitale de l’indignation à géométrie variable et de  permanents de la critique tous azimuts, se sont trouvés un nouveau gourou, un nouveau maître à penser pour stimuler leur cervelle et ainsi  se donner « bonne conscience » en ayant l’illusion , après lecture, d’avoir œuvré eux-mêmes à l’amélioration de l’Humanité.

Vous  l’aurez deviné il  s’agit bien  de Monsieur Stéphane Hessel, ancien résistant lors de la seconde guerre mondiale et déporté politique à ce titre (c’est, à mes yeux, son seul titre de gloire !),  ex- ambassadeur de l’on ne sait plus trop quoi, soi-disant corédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme alors qu’il a lui-même reconnu (du bout des lèvres !) qu’il n’était que le secrétaire de la commission, c’est-à-dire le porte-plume, chargée de la rédaction de la dite Déclaration,  transformé par la magie de l’actualité immédiate et sensationnelle en homme providentiel, icône intouchable des diners en ville et des « bobos » de gauche comme de droite, et en chantre de la résistance et de l’indignation permanente sans concession.

Donc voilà un succès de librairie, phénomène d’édition en ce début d’année et  dernier best-seller en date, « Indignez-vous »,  petite brochure d’une trentaine de pages dont le texte proprement dit en occupe treize signées de leur  auteur (le reste étant des commentaires de l’éditeur, plus le rappel de quelques passages de ses livres précédents) qui tient à nous faire part, dans une vision moraliste et pour le moins partisane,   des motifs d’indignation de Stéphane Hessel.

Le contenu ? Rien de franchement nouveau dans la pensée dominante. Une sorte de bréviaire de lieux communs sur les malheurs actuels d’un monde binaire sans nuances où les « méchants » sont vraiment méchants et les « bons » vraiment bons, déclamant des grands principes et des idéaux généraux et généreux, emprunts d’une philosophie moraliste se voulant « non-violente » et« humaniste ».

Reste que chez cet homme providentiel, grand donneur de leçon, l’indignation comme leitmotiv a tout de même ses limites, ou plutôt  son engagement dans l’indignation est à géométrie variable. S’indigne-t-il des violations des droits de l’homme en Chine, au Tibet,  en Corée du Nord, en Birmanie, en Tunisie, en Iran, en Irak, au Soudan, au Darfour, en Somalie… et dans tant d’autres régions du Monde sous toutes les latitudes ? S’indigne-t-il des attentats perpétrés chaque jour en Irak, en Afghanistan, au Pakistan et dans bien d’autres endroits à travers la planète ? S’indigne-t-il des récents attentats contre les chrétiens d’Orient à Bagdad et à Alexandrie ? S’indigne-t-il du sort des Kurdes ou des Tchétchènes massacrés depuis des décennies? S’indigne-t-il des prises d’otages et de leur assassinat au nom de leur dieu  par des terroristes islamistes? S’indigne-t-il de la montée, sous couvert d’antisionisme,  de l’antijudaïsme dans les pays musulmans et  en Europe même? S’indigne-t-il qu’un chef d’Etat puisse à la tribune de l’ONU prôner l’éradication d’un autre Etat  sans que la Communauté Internationale ne réagisse en dépit de la Charte des Nations Unies? S’indigne-t-il du sort des haïtiens livrés à leur misère par cette même Communauté internationale ? S’indigne-t-il… ? Nous pourrions multiplier les exemples de non indignation de monsieur Hessel !

             L’indignation principale, pour ne pas dire unique, de ce vieux monsieur, indignation sélective qu’il étale sur deux pleines pages (sur les treize qu’il signe), va  à l’Etat d’Israël, décrit comme « l’abomination du monde »,  et à sa politique qu’il stigmatise sans nuance et au peuple israélien voué aux gémonies. Sa compassion étant limitée ne va qu’aux seuls  palestiniens qu’il encense allant jusqu’à justifier le terrorisme du Hamas dont  il se fait le porte-parole en faisant l’éloge de son chef à Gaza.

             Car là est en fait l’un des buts essentiels de son « adresse » aux citoyens : déverser sa haine bileuse et viscérale d’Israël et des israéliens. Et là  son antipathie et  sa vindicte contre l’Etat juif éclatent dans toute leur  ampleur.

Cette obsession anti-israélienne, je dirais quasi maladive, de Monsieur Hessel, obsession qui, comme pour tant d’autres donneurs de leçons, frise ici à l’antisémitisme primaire, est en fait  l’axe unique de son indignation. Et, comble de « jésuitisme », comme pour certifié aux yeux de ses lecteurs la  fiabilité (sic !) et l’objectivité (re-sic !) de son analyse sur le conflit du Proche-Orient, Monsieur Hessel se plait à se présenter comme juif (ce qu’il n’a jamais été même si son Père, converti au protestantisme, l’était), comme si cette judéité revendiquée devait être un gage d’objectivité en ce domaine !

Alors que Stéphane Hessel aurait pu finir ses jours avec l’aura  d’un « vieux sage », digne et probe fait d’affabilité et de gentillesse rassurante, auréolé d´un passé glorieux de résistant justement revendiqué, avec ce pamphlet nous entrons dans le domaine d’une espèce de  terrorisme intellectuel  qui, sous couvert d’une « noble indignation »,  voudrait nous imposer une vision purement  manichéenne du monde et  n’est en fait que la  négation de notre capacité à raisonner au delà des faits et de l’événementiel.

Bernard GUELINE

 Janvier 2011







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap