toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« L’État de trop », la nouvelle bible d’Israël !


« L’État de trop », la nouvelle bible d’Israël !

Il est de ces livres que vous achetez en vous disant : « Allez, encore un livre sur Israël. Le titre est original, je prends, on verra ce que ça vaut. » En général, on achète d’autant plus facilement quand ce livre est à moins de 20 euros.

Mais il est également de ces livres que l’on trouve au hasard d’une étagère d’une librairie, que l’on ramène à la maison, et que l’on dévore une première fois. Puis une seconde fois mais en deuxième lecture, on est armé de stylos marqueurs et d’autocollants marque-pages.

Je vous le dit tout de suite, le livre dont je vous parle aujourd’hui, “l’État de trop“, est de ce genre.

Avec un titre pareil, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Une défense d’Israël ? Un plaidoyer pour dire, comme le pensent bon nombre de diplomates français, qu’Israël n’est « qu’une parenthèse de l’histoire » ? Mais dès les premières pages, on se rend compte qu’il ne s’agit en réalité ni de l’un, ni de l’autre.

Il s’agit simplement d’un livre vérité. De vérités (au pluriel). Un livre où le fluo pour surligner les passages importants est à changer alors qu’on atteint à peine la moitié des 220 pages.

Mais quelles vérités de direz-vous ? Tout simplement celles qui touchent à Israël. Les vérités d’hier et d’aujourd’hui. Ce livre est une suite logique d’exemples et de preuves irréfutables (mot à surligner !) qu’Israël est victime d’un double standard international. Qu’à peine créé, on voulait déjà le laisser se détruire (ou plutôt se faire détruire).

Pour faire simple et sans vouloir pousser le bouchon trop loin, je peux le dire sans problème, “l’État de trop” est le livre que moi, directeur éditorial de JSSNews, aurait voulu écrire. C’est simple, toutes les personnes qui aiment JSSNews vont l’aimer. Il n’y a pas d’autre possibilité. Ce qui est écrit dans ce livre est de la même trempe que ce que l’on trouve sur ce site internet… Et à en croire les 1.5 millions de visiteurs sur les 14 derniers mois, je veux croire que ce livre devrait-être un best-seller !

L’auteur m’était inconnu. Il se nomme Fabien Ghez. La quatrième de couverture nous apprend qu’il s’agit d’un scientifique ayant travaillé pour une compagnie pétrolière française, ayant beaucoup vadrouillé, surtout à travers le Moyen-Orient.

Sa formation scientifique l’a amené à écrire ce petit bijou d’argumentation que tous ceux qui veulent défendre Israël se doivent de connaître… Et que tous ceux qui se disent “pro-palestiniens” se doivent aussi de lire pour se préparer comme ils peuvent une défense (qui au final ne pourra jamais tenir plus de 5 minutes).

En d’autres termes, l’État de trop est devenu à mes yeux, la nouvelle Bible d’Israël (espérons qu’elle remporte le même succès sachant que la Bible est le livre le plus vendu au monde). La Bible de tous ceux qui se disent que dans le monde actuel, quelque chose ne tourne pas rond dès que l’on parle de l’État Juif.

Ce livre, édité en 2010, est donc ultra-récent et revient donc ainsi sur des évènements  de l’année écoulée comme la fameuse flottille.  Mais il revient aussi sur des dizaines d’exemples qui remontent à la création d’Israël en 1948.

Parmi les thèmes abordés, le “caractère Juif de l’État Juif”, mais aussi les “campagnes BDS”, la “surmédiatisation injustifiée”, la “désinformation”, les fameux gouvernements israéliens qui sont généralement “d’extrême droite”, “l’éternelle paix juste et durable”, les “pays amis”, etc…

On apprend également quelques vérités peu connues (ou mal connues) sur la fameuse “bombe israélienne”. Sur les manières dont on impose à Israël ses règlements militaires avec ses voisins, sur le  fait que « l’on fasse tout pour l’empêcher de se défendre ».

Et je pourrais continuer ainsi en revenant sur le sort des “réfugiés palestiniens” comparés aux autres réfugiés à travers le monde ou encore sur le lien entre l’antisionisme et l’antisémitisme.

Dit comme cela, on pourrait croire qu’il s’agit d’un livre dont un “cyber-sioniste” connait déjà tout le contenu… Mais moi-même, qui connais pourtant parfaitement le monde de la diplomatie et celui des médias, qui connaît Israël et bon nombre d’argument, je suis resté là, sur mon canapé, à dévorer ce livre jusqu’à ce que la dernière page arrive !

Vous l’aurez compris. J’ai vraiment adoré ce livre. D’autant plus qu’il y a peu d’éditeurs capables de prendre des “risques” et de publier un pareil recueil. Je ne connaissais pas les Editions David Reinharc mais à présent, j’ai la conviction que ce qui est publié là-bas est bien plus sérieux que ce qui l’est dans beaucoup d’autres maisons…

J’en aurais littéralement pour plusieurs heures à écrire un article un tant soit peu complet sur ce livre mais je vais tenter de terminer -pour aujourd’hui- en beauté. Je promets de reparler très rapidement de cet opus… Mais en attendant, j’aimerais, pour l’histoire, reprendre une citation reprise dans le livre. Une citation complètement oubliée depuis 40 ans, et pourtant, plus que jamais actuelle :

« Si l’Algérie présentait une résolution à l’ONU, déclarant que la terre est plate et que c’est Israël qui l’a aplatie, elle serait approuvée par 164 voix pour, 13 contre et 26 abstentions. » Abba Eban – Ancien ministre israélien des Affaires Etrangères (1966-1974).

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap