toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Indignez-vous M. Stéphane HESSEL par Bernard DARMON


Indignez-vous M. Stéphane HESSEL par Bernard DARMON

Indignez-vous : Je suis indigné ! Moi qui suis depuis toujours un indigné congénital, j’ai acheté votre petit fascicule dont tout le monde parle. Je me suis dit, heureusement qu’il existe un Résistant vivant qui donne le cap et dise le bien.

La description que vous faites de la Résistance au début de votre propos est parfaitement fausse. Jamais personne depuis 1945 n’oserait décrire la résistance de 1944 avec autant de formules propagandistes. En arrivant à Londres en 1940 De Gaulle a trouvé des juifs et des cagoulards !

De nombreux socialistes dont Laval furent particulièrement actifs dans la débâcle puis dans la collaboration avec les nazis.

Quand aux communistes français, chacun sait bien qu’ils sont devenus résistants après l’entrée en guerre de l’URSS en juin 1941, et que la signature du pacte germano soviétique n’a pas ému grand nombre d’entre eux entre 1939 et 1941. Quand au CNR qui c’est vrai fixa les grandes lignes de la politique du gouvernement d’union nationale de 1945, il mit en place un projet politique conforme, non pas avec « l’esprit de Résistance », mais à une politique ambitieuse, sociale et nationale de reconstruction.

Sans remonter à la Rome antique qui inventa le « service public », en 1920, la République de Weimar nationalisa des banques, des industries sidérurgiques ainsi que les chemins de fer. L’Italie fasciste de Mussolini ou l’Espagne de Franco procédèrent à la nationalisation de pans entiers de leur économie.

Pour revenir à l’utilisation éhontée que vous faites du mot Résistance, elle prouve que vous n’en êtes pas l’héritier. Les chefs de la Résistance sont morts, vous n’en étiez pas, et votre longévité en tant que subalterne à Londres ne vous autorise pas à parler en leurs noms, c’est peut-être ça l’esprit de Résistance : l’Humilité, la Droiture, le Don de soi !

Mais revenons à votre besoin, et mon envie d’indignation.

Oui, il faut s’indigner lorsque les journalistes sont au service des puissants.

Oui, il faut s’indigner lorsqu’il suffit d’un appel à un directeur de chaine pour virer tel ou tel autre journaliste refusant de se plier aux règles. Je le dis avec vous, il est intolérable que le pouvoir exerce des pressions sur les media. Ce fut le cas sans interruption depuis toujours, et même si vous avez mis du temps à le dire, même si votre ami Mitterrand qui fut un maître en la matière ne vous avait pas indigné, attendre l’âge de 93 ans pour dénoncer cette collusion, mieux vaut tard que jamais, je vous dis bravo !

Et pourtant Monsieur Hessel, ce sont ces mêmes média qui n’ont cesse de vous tendre leurs micros pour ânonner des leçons de morale faciles. Vous stigmatisez des média dont vous êtes pourtant l’icône que l’on s’arrache en ville dans les milieux qui pensent le Bien. Cherchez l’erreur.

Pour preuve que parfois votre indignation est juste, je vous rejoins pour constater que le personnel politique en France comme dans de nombreux états passe plus de temps à se préoccuper de son image, qu’à faire son boulot, fixer le cap du progrès de la justice et d’une meilleure distribution des richesses à leurs concitoyens. Vous avez raison, ce combat contre l’injustice et pour la dignité, doit être mené partout sans concession.

Et pourtant Monsieur Hessel, quelques questions me taraudent : Pourquoi laissez-vous dire que vous êtes juif ou que vos parents le seraient ?

Votre père qui était juif, s’est converti au protestantisme.

Au dos de votre livre vous précisez la religion originelle de votre père sans dire qu’il est converti, et pas celle de votre mère fille d’un banquier prussien et protestant.

Vous n’êtes pas juif. Contrairement à deux juifs illustres que vous avez côtoyés. Eux furent corédacteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, René Cassin et Pierre Mendès France.

C’est en tant que secrétaire de cabinet d’Henri Laugier qui était lui-même secrétaire adjoint des nations unies que vous avez été nommé secrétaire de la commission des droits de l’homme. Pur hasard, pure chance que vous utilisez aujourd’hui pour associer votre nom à un texte dont vous n’êtes ni l’initiateur ni l’auteur.

C’est peut-être l’admiration qui mène à la jalousie envers ces deux juifs exceptionnels qui vous poussent à vous prévaloir d’un judaïsme dont vous n’êtes pas. Pure escroquerie de votre part.

Vous pouvez comme chacun critiquer Israël, vous indigner de toute chose.

Pas la peine de vous étiqueter juif.

Etre juif n’est ni glorifiant ni injuriant. Votre mise en avant judaïque est plus que suspecte. Comme si c’était un faire valoir pour votre argumentation propagandiste !

En continuant la lecture de votre chef d’œuvre propagandiste, on arrive naturellement au vrai sujet après la mise en place du « décor légitimant », je veux parler de la résistance et des droits de l’homme. Le sujet est bien le chapitre sur votre indignation à propos de la Palestine.*

Vous introduisez ce sujet en invoquant le rapport Goldstone dont la seule fiabilité à vos yeux tient de la judéité de l’auteur. On comprend mieux à ce moment de la lecture votre énergie à vous réclamer juif.

Comme si, pour l’esprit machiavélique que vous êtes, un non juif ne pourrait pas critiquer Israël, ni faire un rapport anti-israélien ?

Les palestiniens dont vous n’avez que faire en réalité, attendent pourtant votre indignation concernant les lois d’apartheid dont ils sont victimes au Liban, ainsi que dans les camps dans lesquels ils sont retenus parqués dans la bande de Gaza otages des bandes maffieuses du Hamas.

La chartre du Hamas qui appelle au meurtre des juifs ne vous indigne pas, ni l’appel répété d’Ahmadinedjad à la destruction d’Israël même dans l’enceinte de l’ONU.

Aviez-vous entre 1947 été indigné par le refus des états arabes d’accepter le partage de la Palestine restante entre un état juif et arabe ?

Vous étiez-vous indigné auprès des jordaniens qui de 1947 et 1967 occupaient la Cisjordanie et aviez-vous demandé le boycott de l’Egypte qui occupait la bande de Gaza ?

J’ai cherché votre indignation au sujet des islamistes d’Iran, du Hezbollah, du Hamas, qui tuent les homos, interdisent les conversions, terrorisent leurs femmes en les obligeant à s’enfermer dans des carcans, enseignent la haine et le goût du martyr à leurs enfants. Rien d’indigne pour vous.

Pas d’indignation non plus au sujet du Soudan, de la Somalie, de la Corée du Nord, de la Chine, et d’autres, de tant d’autres. Pas d’indignation à l’époque du génocide au Rwanda et encore des massacres au Darfour. Pas d’indignation pour les chrétiens massacrés au Nigéria, en Irak en Egypte.

Pour vous qui vous prétendez juif, rien n’est moins indigne qu’Israël. Suspecte et maladive indignation !

Pour ma part, votre diatribe marche à merveille, vous avez réussi à m’indigner de votre indignation.

Bernard Darmon

Interview d’un boycotteur d’Israël :

Quand Hessel parle des enfants israéliens, c’est proprement insupportable, entendez sa haine lorsqu’il ironise sur le traumatisme des enfants israéliens soumis aux tirs terroristes de Gaza (entre 5′ et 5’30 du document vidéoindiqué par Marc Knobel ), c’était le 3 novembre 2010 : :

« Hamas, cet espèce de monstre… parce qu’il a envoyé des roquettes ! Il faut se dire que les roquettes du Hamas c’est plutôt pour les enfants (rire dans la salle). Non, c’est méchant, c’est mauvais, faut pas le faire, mais comme dégât cela n’a aucun rapport avec les dégâts de l’armée israélienne. Ce sont quelques enfants qui ont été obligés d’aller très vite dans des arbres. Triste pour eux, parce qu’ils auraient préféré aller à l’école. Bref…  »

Stéphane Hessel et « Sans Rires, Jeux sous Surveillance »
envoyé par netoyens. – L’info internationale vidéo.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Indignez-vous M. Stéphane HESSEL par Bernard DARMON

    1. germon

      Bravo pour votre indignation à Hessel; la critique de son livre par un journaliste et Luc Ferry m’avait mis « la puce à l’oreille ». Merci à vous d’avoir démonté la petite mécanique de Hessel et aux journalistes du Figaro qui ne sont tombés dans le panneau.

    2. Pierre NOËL

      Je me suis fait avoir par les médias qui ont présenté ce type comme un sage. « Indignez-vous » m’a paru un slogan sympathique car il corespond à mon personnage de révolté-évolutionnaire!

      Mais nous sommes tombés dans le piège et comme beaucoup, j’ai acheté son bouquin dont je me suis débarassé….

      La prochaine fois, j’irais sur Wikipédia » afin dans savoir plus!

      Bien a vous.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *