toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des Palestiniens de nouveau pris en flagrant délit de diffamation. Action canadienne contre la désinformation


Des Palestiniens de nouveau pris en flagrant délit de diffamation. Action canadienne contre la désinformation

Contre les mensonges, diffamations, propagandes des « palestiniens » que faisons-nous en Europe ? ICI

4/1/2011 Une manifestante palestinienne est-elle vraiment morte en absorbant du gaz lacrymogène ou est-ce encore un énorme mensonge ?
Cher(e) Abonné(e) à HonestReporting Canada,

Une manifestante palestinienne est-elle vraiment morte en absorbant du gaz lacrymogène ou est-ce encore un énorme mensonge?

Loading...

Le 2 Janvier 2011, un certain nombre de médias  de première  importance, y compris le New York Times, Washington Post, BBC, CNN, Reuters, AFP et The Independent, ont annoncé la mort d’une femme palestinienne,  Jawaher Abu Rahma, âgée de 36 ans, prétendument tuée en absorbant un gaz lacrymogène près du village de Bil’in, Judée-Samarie. Au Canada, près de douze moyens de communication comprenant: The Toronto Star, National Post, Globe and Mail.ca, Edmonton Journal, CTV News, CBC Radio, CFRA 580, 660 News, 680 News, INews 880, and Newstalk 1010 ont publié un reportage sur cette affaire.(liens des articles dans la presse anglophone On January 2, 2011, a number of mainstream media outlets, including the New York TimesWashington PostBBC,CNNReutersAFP and The Independent, reported on the death of a Palestinian woman, Jawaher Abu Rahma, 36, allegedly killed by inhaling tear gas during a protest against Israel’s security barrier near the West Bank village of Bil’in. In Canada, close to a dozen media outlets including: The Toronto StarNational PostGlobe and Mail.ca,Edmonton Journal, CTV News (watch here), CBC Radio (listen here), CFRA 580 (listen here), 660 News (listen here), 680 News (listen here), INews 880 (listen here), and Newstalk 1010 (listen here) reported on this incident.)

Des questions ont émergé à ce moment, dont la moindre est de savoir comment est-il possible qu’un gaz lacrymogène non mortel du même type que ceux utilisés pour le contrôle des émeutes dans le monde a pu exercer une telle influence défavorable sur quelqu’un. Comme c’était à prévoir, cela n’a aucunement empêché la machine de la propagande palestinienne  de fabriquer des accusations selon lesquelles Israël a utilisé une certaine forme de fusil infâme.

Dans le cas qui nous occupe, l’armée israélienne a été accusée de mélanger du phosphore au gaz lacrymogène, bien qu’il soit évident que si cela avait été le cas, tous les manifestants de cette violente émeute auraient dû être affectés, et non pas seulement un seul.

Ces questions sont devenues d’autant plus vives à la suite d’une enquête de l’armée israélienne au sujet de l’affaire. Ainsi que l’explique YNet:

Selon des officiels de l’armée israélienne, Abu-Rahma n’a probablement pas participé à la manifestation en question.

Des sources connaissant le dossier affirment qu’à la différence de faits-divers semblables dans le passé, le rapport concernant les blessures d’Abu-Ra’hma est arrivé en retard et contenait des détails embarrassants.

Learn Hebrew online

Selon le rapport médical, nulle cause claire et nette de la mort n’était mentionnée, l’enterrement a eu lieu grâce à une procédure accélérée, et nulle autopsie n’a été réalisée.

L’information révèle également qu’Abu Rahma a été traitée avec une quantité inhabituelle de médicaments, utilisés en cas de traitement antipoison, surdose médicamenteuse, ou leucémie. De plus, le rapport de sa famille selon lequel elle a été « blessée par un gaz israélien » n’a pas été corroboré par une autre source. L’armée israélienne a aussi découvert que la défunte a été traitée récemment dans un hôpital palestinien, un fait qui n’a pas été mentionné dans les rapports médicaux.

Les Palestiniens mentiraient-ils? Ce ne serait pas la première fois que des morts de Palestiniens mises au compte de l’armée israélienne se sont avérées être, au mieux, une erreur, ou pire, de véritables diffamations.

Loading...

Effectivement, aussi récemment qu’en avril 2010, une allégation selon laquelle l’armée israélienne aurait tué un garçon palestinien s’est avérée fausse quand le garçon a été retrouvé sain et sauf.

>De nombreuses agences de presse reprennent les infos sans les vérifier – Résurrection d’un Adolescent à Gaza

Nous avons enquêté sur la véracité des sources médicales palestiniennes aussi bien que sur le fait que les médias accordent leur crédit à des « témoins oculaires » palestiniens ou des porte-paroles qui se sont avérés être, au mieux, inexacts et dans certains cas, de véritables menteurs.

Est-ce un autre exemple de ce que David Harris de la AJC appelle « le préjugé confirmatif » – l’habitude de favoriser une information qui confirme ce que vous croyez, qu’elle soit vraie ou non, en ignorant le reste?

Le « Syndrome de Ha’arets »

Israël possède une vibrante presse libre de haut esprit critique. L’affaire d’Abu Rahma  a été largement couverte par les médias israéliens et il y eut même des manifestations d’Israéliens protestant contre leur propre armée et leur propre gouvernement après la mort de la femme. C’est extrêmement rare qu’un fait négatif concernant Israël dans la presse internationale n’ait pas déjà été traité par la presse israélienne. La plupart de ces faits-divers négatifs relatés dans les pages des journalistes internationaux sont tout droit sortis du journal de choix – Ha’arets.

Les  dernières découvertes de l’armée israélienne ont fait les gros titres pendant quelque temps sur le site de Ha’arets tandis que l’affaire apparaissait en deuxième page de l’édition imprimée. Les journalistes internationaux sélectionneraient-ils les faits-divers du Ha’arets qui conviennent à leur agenda politique tandis qu’ils ignorent ceux qui ne leur conviennent pas?

Ces moyens de communications qui ont publié un reportage sur l’affaire à ses débuts ont le devoir d’informer leurs lecteurs de ses derniers développements de peur que la mort d’Abu Rahma ne devienne une allégation parmi d’autres dans la longue liste d’allégations anti-israéliennes présentées comme des faits inattaquables employés dans la campagne de dé-légitimation d’Israël.

Comment pouvez-vous faire la différence

Jusqu’ici, seule l’AFP [de façon timide, a rappeler tout de même qu’il est bien beau de faire un reportage après coup sur les decouvertes des FDI on lance une information erronée à la base !]a trouvé bon de publier un reportage sur les découvertes de l’armée israélienne. Vous pouvez écrire à ces moyens de communication canadiens mentionnés ci-dessus et exiger que leurs journalistes qui ont encore à le faire, rendent compte de l’affaire et présentent un suivi des dernières informations. Voici une liste de contacts:

Toronto Star: [email protected]

Edmonton Journal: [email protected]

National Post: [email protected]

Globe and Mail.ca: Anjali Kapoor, Managing Editor of Online News: [email protected]

CTV News: [email protected]

CBC Radio: Online Feedback Form

CFRA 580: Steve Winogron, Program Director [email protected]

NewsTalk 1010: [email protected]

660 News: [email protected]

680 News: [email protected]

INews 880: [email protected]

A suivre

Et en Europe que faisons nous ? ICI

http://www.honestreporting.ca/news_article_name/53219palebiglie.aspx

Traduit par Myriam OUIZEMANN

Pour aschkel.info et lessakele





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *