toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Canada : La police doit faire son travail même lors du ramadan


Canada : La police doit faire son travail même lors du ramadan

La police d’Ottawa se serait excusée auprès de la communauté musulmane, pour avoir procédé durant le Ramadan au démantèlement d’une cellule terroriste islamique (lire). Le premier ministre Stephen Harper désapprouve cette ”dhimmitude attitude”, et le fait savoir.

OTTAWA – Le premier ministre Stephen Harper s’attend à ce que la loi soit appliquée en tout temps, même lors des fêtes religieuses.

Le premier ministre a ainsi réagi, jeudi, à une histoire publiée par l’Agence QMI au sujet d’excuses formulées par la GRC et le Service de police d’Ottawa à la communauté musulmane d’Ottawa pour avoir arrêté trois présumés terroristes musulmans durant le ramadan.

«En toute justice, c’est une affaire qui relève de la GRC et je ne prétends pas connaître tous les détails et les aspects de l’histoire, a dit M. Harper. Mais, l’approche générale que ce gouvernement s’attend à voir, c’est que la loi, nos lois importantes, soit appliquée chaque jour de l’année.»

Selon un participant à la réunion tenue le 26 août 2010, les représentants de la GRC et du Service de police d’Ottawa ont présenté leurs excuses aux musulmans d’Ottawa pour avoir procédé à des arrestations lors du mois du ramadan. Le ramadan a débuté le 12 août et a pris fin le 9 septembre.

La réunion du comité consultatif sur la diversité culturelle de la GRC a eu lieu alors que les enquêteurs étaient encore en train d’étayer leur cause contre Hiva Mohammad Alizadeh, Misbahuddin Ahmed et Khurram Syed Sher. Les trois hommes ont été arrêtés le 25 août.

«Pour montrer notre soutien à nos frères et sœurs musulmans pendant le ramadan, il n’y aura pas de nourriture ou de boisson au cours de cette très importante réunion. Cette réunion ne dure qu’une heure, afin d’observer le temps de prière et la fin du jeûne pendant le ramadan», avait écrit dans un courriel adressé aux participants le caporal Wayne Russett.

Alizadeh, Ahmed et Sher font tous face à plusieurs accusations liées au terrorisme.

Tarek Fatah, un musulman libéral et fondateur du Congrès musulman canadien, a critiqué les excuses faites par les policiers. M. Fatah réclame la dissolution, sur l’ensemble du pays, des comités de police sur la diversité culturelle, qu’il qualifie de centres de lavage de cerveau de la police.

«L’idée que vous avez de n’arrêter personne lors du ramadan est très stupide», a déclaré M. Fatah à une station de radio de Calgary.

M. Fatah est d’avis que les institutions canadiennes, comme la GRC, sont souvent victimes de la culpabilité de l’homme blanc et tremblent à l’idée de traiter tous les Canadiens de la même manière.

Par Melba le 9 janvier 2011

Bivouac-ID







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Canada : La police doit faire son travail même lors du ramadan

    1. BobbyFR94

      Au début, j’ai cru à une mauvaise blague, mais non, les excuses de ne pas arrêter un voyou pour cause de ramadan ont bien été faites !!

      Bref, pour être dans l’air du temps, je suis d’avis d’utiliser dès maintenant des balles halal, comme ça, la vermine islamiste crêvera selon son foutu dogme à la con !!

      Quand la stupidité le confine à la dhimmitude…

    2. Aaron

      On croit rêver!
      Des excuses alors qu’il y va de la sécurité nationale d’un état?
      Souhaitons que les Canadiens restent très fermes et qu’à l’instar des Australiens ils disent à ces gens-là: la porte est grand ouverte, personne ne vous oblige à rester.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap