toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

YES I CAN – par Jean-Patrick Grumberg


YES I CAN – par Jean-Patrick Grumberg


Première manche : des islamistes réussissent à faire fermer le compte de PMW (Palestinian Media Watch) sur YouTube, car PWM révèle et traduit les vidéos de haine raciale, d’appel au Jihad, au terrorisme et au meurtre, diffusés par les télévisions de l’Islam, partout en Europe, sur des sites internet et par satellite, messages de haine contre les non musulmans, les chrétiens, les juifs et les communistes.


Motif invoqué par YouTube pour fermer le compte de PMW : les vidéos, une fois traduites, contreviennent aux règles de YouTube car ce sont des incitations à la haine raciale. C’est le monde à l’envers. Le premier hic, c’est que les mêmes vidéos, mais sans leurs traductions, continuent à circuler sur le même YouTube, et le second hic, c’est que les vidéos traduites n’incitent pas à la haine, mais dénoncent les incitations à la haine et au Jihad faites par les islamistes.

Seconde manche : les directions de Google et de YouTube sont inondées de tweets (ce sont les messages sur Twitter) et de mails de réclamations, au point que YouTube, ce week end, renverse sa décision, et réouvre le compte de PWM.

Loading...

Troisième manche. Les choses se compliquent. Terriblement.

ICANN est l’organisme mondial qui crée/gère les noms de domaines des sites internet. En Septembre dernier, sous la pression (de qui, des crapules islamistes bien entendu), ICANN décide d’adopter une nouvelle découpe géographique des zones internet, et de suivre les découpes du très islamiste UNESCO (l’attribution récente, par l’UNESCO, du tombeau de Rachel aux musulmans, un lieu appartenant à l’histoire des Juifs, est encore dans toutes les mémoires).

Résultat, le nouveau découpage géographiques inclut une nouvelle zone : les Etats Arabes. Qui du coup auront cinq représentants à l’ICANN, soit autant que la région Amérique du Nord + Europe. Ces représentants, nous le voyons avec l’ONU, concentrerons leurs pouvoirs et leur voix pour peser d’une force unie sur les décisions de l’ICANN, tandis que les autres membres auront, comme à l’ONU, un avis indépendant, et souvent divergeant.

De plus, jusqu’à présent, avant d’ouvrir un site internet, et d’attribuer un nom de domaine, l’ICANN vérifiait si la demande venait d’un terroriste. Si c’était le cas, la requête était rejetée. Maintenant, et à la demande de plusieurs organisations islamistes qui se disent offusquées de l’utilisation du mot terroriste, toutes les références aux terroristes ont été supprimées des nouvelles procédures de l’ICANN.

Mais ce n’est pas tout.

L’OCI (Organisation de la Conférence Islamique, l’équivalent de l’ONU pour les pays arabes) réclame maintenant que la lutte contre l’islamophobie soit portée contre les sites internet, et elle appuie de toutes ses forces pour que des moyens techniques, administratifs et légaux permettent de censurer, c’est à dire de fermer définitivement, tous les sites internet du monde qui sont hostiles aux valeurs et aux nations arabes. Bye bye les fds, RL, bivouac, Drzz, et autres…

Learn Hebrew online

On fait le point.

Si les demandes des islamistes sont exaucées, 1) les terroristes pourront ouvrir librement des sites internet, 2) les sites qui critiquent, dénoncent et accusent l’islam seront fermés.

Quatrième manche ? On se souvient du bras de fer entre Google et la Chine qui voulait restreindre la liberté d’action du moteur de recherche. Les fondateurs de Google étant deux Juifs russes immigrés récemment aux États Unis, ils sont particulièrement sensibles aux valeurs sous tendues par la liberté d’expression. D’autres gros géants du net vont se mobiliser. Les emails et tweets vont déferler vers l’ICANN. Les sites pornographiques, visés par cette censure autant que les sites qui dénoncent l’islam, représentent un poids économique considérable auprès des hébergeurs, et leur fermeture serait la ruine d’un pan entier de l’économie du net. Ils ne resteront pas non plus les bras croisés à contempler leur propre disparition.

Loading...

Mais le signe fort est que les islamistes sont définitivement – et totalement – en guerre contre nos valeurs, avec des moyens dont il est difficile de s’imaginer l’ampleur, et puisque certains parlent de solidarité face aux islamistes tout en dénonçant l’Amérique, qu’ils se rangent derrière les Etats Unis et demandent leur aide. Là ils pourront parler d’unité face à l’ennemi, et ils recevront une aide dont ils auront grand besoin. Sans les américains, je ne vois pas comment cette nouvelle attaque contre le seul bastion de liberté, internet, pourra être préservé, alors que, ne l’oublions pas, c’est aux Etats Unis que se situe le siège de l’ICANN…

Jean-Patrick Grumberg

Drzz.info







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *