toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

URGENT – Le site de YOU TUBE de PALWATCH fermé pour incitation à la haine – Le monde à l’envers ! suite : le compte You Tube est rétabli


URGENT – Le site de YOU TUBE de PALWATCH fermé pour incitation à la haine – Le monde à l’envers !   suite : le compte You Tube est rétabli

Dimanche 19 décembre 2010 Par Itamar MARCUS de palwatch

Pendant des années les soutiens de l’Autorité Palestinienne ont tenté a maintes reprises de faire fermer notre compte You Tube en se plaignant que nous tenions un discours de haine.

Aujourd’hui ils ont réussi et notre compte a été fermé, ils se sont plaint à l’administrateur a propos d’une vidéo d’adieu qui montre un kamikaze qui se vantait avant d’aller se faire exploser qu’il allait déverser le sang des juifs.

You Tube nous a informé que cette vidéo était en violation avec leur charte parce qu’elle faisait la promotion d’un discours de haine. Notre site avec des centaines de vidéos a été fermé.

Loading...


PMW a fait un excellent travail depuis des années et a permit de révéler quelle était exactement la teneur des discours et les émissions de haine diffusés par les médias palestiniens avec l’accord de l’Autorité palestinienne.


Mobilisez-vous et écrivez à You tube a cette adresse mail    [email protected] ou http://www.youtube.com/t/contact_us


Adapté par Aschkel Pour aschkel.info et lessakele

_________________________________________________________________________

Le compte a été rétabli grâce à vous tous :

Bulletin

Dec. 20, 2010
Click here to view PMW’s new website


Thanks to everyone!

PMW wants to personally thank our subscribers and supporters.
In response to your many actions – your emails to You Tube, your blogs, tweets, op-eds, and calls to Google – as of this morning the YouTube « Palwatch » account is once again functional.

Much thanks to everyone.
Itamar Marcus

The following was the Jerusalem Post story on the closure of the PMW you Tube account  before it was reopened.

YouTube removes Israeli media watchdog’s channel
By Ron Friedman
12/20/2010

NGO Palestinian Media Watch featured videos of Palestinian incitement against Jews and Israelis; removed for airing hate speech.

The video-sharing website YouTube removed from its servers Sunday a video channel operated by Israeli NGO Palestinian Media Watch for severe violations of YouTube’s community guidelines.

The channel, which featured videos of Palestinian incitement against Jews and Israelis, posted by the group in order to expose Arab media undercurrents, was removed for repeatedly airing hate speech.

PMW director Itamar Marcus said he had received an automatically generated letter from YouTube informing him that the channel had been removed following complaints by YouTube users. Surfing to the PMW channel or searching YouTube for PMW videos generates a result that reads: « Palwatch has been terminated due to multiple or severe violations of our Community Guidelines. »

« YouTube has removed some of our videos in the past, but closing down the site is a tremendous disservice, » said Marcus. « Some of the videos are indeed horrific. The one that got us closed down, for example, showed a farewell video made by a

Hamas terrorist, in which he called on Palestinians to drink the blood of Jews. But we’re not the ones who produced it, it was broadcast first on Hamas TV in Gaza.
« After they are removed from YouTube we can re-post individual videos through other video sharing websites, but closing down the entire channel means that all the recorded views have been lost and all the blogs and websites that linked to the videos no longer work. »

Marcus said that he suspected that the complaints came from Palestinian or Arab activists who didn’t like the fact that the hateful messages were being exposed.
« These types of videos are usually only viewed in Arab society, since they are aired on Arab-language channels. They want to hide the things they only allow themselves to say amongst themselves in Arabic, but we watch it, translate it and send it around the world to decision-makers and the general public, » said Marcus.

Marcus said that he didn’t know whether anybody at YouTube was aware of the context in which the offensive videos were aired and that he hoped that once reasoned with they could return the channel, even if it meant removing particular videos.

YouTube could not be reached for a response, but the company’s website reads the following about the posting of offensive material: « We have a policy of not commenting on individual video removals. Videos may be removed from YouTube for a variety of reasons…. With 24 hours of video uploaded every minute to YouTube, we cannot pre-screen content and operate at the scale at which we do. It would be like the telephone company pre-screening every call before allowing it to be connected.
Instead, we count on our community members, who are watching the site 24 hours a day, 7 days a week, to know the Community Guidelines http://www.youtube.com/t/co mmunity-guidelines> and to flag content they believe violates the rules.
« We receive thousands of flags every day. Each flagged video is reviewed quickly, and if we find that a video does violate the rules, we remove it (usually in less than an hour) and communicate with the person who uploaded the offending content. We take these violations seriously, and multiple infractions can result in a user’s suspension or permanent removal from YouTube. »

______________________________________________________________________________


en complément d’information :

Censure sur You Tube

Le célèbre site internet Youtube, sur lequel sont diffusés de nombreux films, des chansons de variétés et des documentaires, a fait savoir à l’institut israélien «Regard sur les médias palestiniens» qui dénonce la propagande antijuive et antisioniste virulente diffusée par les médias du  Fatah à partir de Ramallah contrôlée par les forces de l’AP, que son compte allait être fermé.

Les motifs invoqués sont l’encouragement à la haine verbale et le non-respect des conditions d’utilisation. Le directeur du centre pour le «Regard sur les médias palestiniens» a répondu qu’il n’avait jamais été question pour lui d’encourager la haine verbale mais qu’il cherchait au contraire, en diffusant des informations que peu connaissent, à en diminuer l’impact et à faire en sorte qu’elle disparaisse.

Le site Youtube a donc suspendu le compte Palwatch, qui est le principal compte vidéo de cet institut qui s’est fixé pour objectif de lutter d’une manière originale contre la désinformation.

«Le « Regard sur les médias palestiniens » ne fait que dévoiler la véritable face des médias incriminés, les étalant au grand jour. Ces médias débordent de haine contre Israël et le peuple juif », a affirmé le directeur de l’institut

Avant la fermeture du compte,  certains extraits avaient déjà été supprimés. Par exemple, un film intitulé «La télévision du Hamas forme les enfants au meurtre de Juifs» avait été retiré le 2 octobre 2009 pour non-respect des conditions d’utilisation. Pour le même motif, un film qui portait le titre «Les Juifs sont comme le virus du sida» avait été retiré le 18 janvier 2010.

La liste ne s’arrête pas là. Un film qui mettait en ligne le «discours d’adieux avant un attentat-suicide» du terroriste Idam Ahmad Abou Djendal a été effacé le 10 juin 2010.  Un discours semblable, qui comparait les Juifs aux singes et aux porcs, et qui parlait d’un au-delà peuplé de vierges accordées en récompense aux tueurs de Juifs a eu droit au même traitement le 14 août 2010.  Un autre encore, qui donnait la parole à un homme de religion de l’Olp qui disait: «Tuez les Juifs, A-llah fera des musulmans des maîtres qui domineront les Juifs», n’a pas correspondu non plus aux exigences de la charte de Youtube, le 12 décembre 10. Citons encore ces paroles d’un terroriste candidat à l’attentat-suicide qui disait jusqu’au 15 décembre, c’est-à-dire il y a quatre jours: «Les Palestiniens vont boire le sang des Juifs».

La direction de l’institut «Regard sur les médias palestiniens» a protesté contre cette mesure qu’elle juge indigne du respect du droit de savoir:

«Au contraire, nous dévoilons la haine du langage courant chez l’AP et le Hamas, et notre objectif est de le limiter puis d’y mettre fin. Nous exigeons la réouverture de notre site. Plusieurs des films que nous avons mis en ligne ont eu des centaines de milliers de connexions. Ces révélations sont indispensables à la bonne marche de notre travail.»







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *