toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Total en Iran : + 70% d’importation d’essence, par D.C


Total en Iran : + 70% d’importation d’essence, par D.C

Le 10 juillet 2010, l’Usine Nouvelle écrivait: 
L’Iran a perdu sa dernière major pétrolière occidentale. Dans un entretien au Financial Times jeudi 10 juillet, Christophe de Margerie juge politiquement trop risqué pour Total d’y investir. Une nouvelle qui sent le roussi. Téhéran avait pourtant de quoi le retenir : il compte sur les deuxièmes réserves mondiales de gaz après la Russie, et occupe le rang de quatrième producteur mondial de pétrole. La pression américaine aura eu raison des appétits des pétroliers. (…) « Aujourd’hui nous prendrions beaucoup trop de risques politiques à investir en Iran, car les gens diraient : Total est prêt à n’importe quoi pour faire de l’argent », a exprimé son patron Christophe de Margerie dans unentretien au Financial Times (FT) publié jeudi 10 juillet.

Ce qui est étonnant, c’est que ce n’est pas la première fois que cette information était publié. 3 semaines avant, le Figaro écrivait:

Le groupe pétrolier suspend ses livraisons de produits pétroliers à l’Iran, après que les Etats-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre Téhéran.Mais cette information a également été rela ncée mi-octobre 2010 par RIA NOVOSTI -Russie-:
Le groupe pétrolier français Total suspend tout commerce avec l’Iran conformément à l’embargo décrété par l’Union européenne, a déclaré Christophe de Margerie, directeur général de la compagnie, cité par les agences occidentales.

Loading...

Que doit-on tirer de toutes ces informations ? Peut-être tout simplement que rien ne change, que Total est toujours en Iran (au moins indirectement) et que toutes ces annonces ne sont qu’un grand plan com’ ? C’est non seulement ce que je me dis, mais également ce disent plusieurs spécialistes de la région… Par exemple Reuters qui écrivait le 10 décembre 2010 que « ce qui bloque les accords avec l’Iran, c’est les termes des accords, pas les sanctions. » Un changement radical de ce que Total disait il y a 6 mois: « nous partons d’Iran à cause des sanctions. »
Mais le plus gros reste à venir. Le 22 décembre on apprenait que « les importations d’essence venues d’Iran et ayant transitées par TOTAL ont augmentés de 70% ».  Et comme si cela ne suffisait pas, TOTAL tente de se dédouaner en affirmant qu’ils ont acheté ce pétrole « au prix du cours du marché », ce qui semble être un vilain petit mensonge de plus. Autant de pétrole sans pots-de-vin, vous y croyez vraiment-vous ?

Mais quand la France va t-elle cesser de soutenir cette dictature des Mollahs ?

Mercredi 29 décembre 2010






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *