toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Saeb Erekat – Réinstallons les réfugiés Par Alain Rubin


Saeb Erekat – Réinstallons les réfugiés  Par Alain Rubin

Préalablement à tout accord de paix avec Israël, les sept millions de « réfugiés palestiniens doivent pouvoir réintégrer Israël et se réinstaller dans les villes et villages quittés en 1948, en ayant reçu une indemnisation… Ce sont les dernières exigences de Saëb Arekat, le « négociateur » de l’autorité palestinienne.

Ces conditions préalables recoupent les positions du Hamas. Elles habillent, pour le gogo européen ou américain,  le dogme islamique que la « Palestine » est « arabe » et musulmane et doit s’étendre de la vallée du Jourdain jusqu’à la mer.

Concrètement, Arekat réclame le retour préalable de sept cent mille personnes ayant fui les combats de la guerre déclenchée par la ligue arabe avec pour but déclaré : exterminer les huit cent mille Juifs du Ichouv devenu indépendant sous le nom d’Etat d’Israël et jeter à la mer les rares survivants.

Dans quelques cas ces fuyards ont été expulsés des zones des combats. De sept cent mille personnes en 1948, ils sont devenus sept millions pour Arekat. C’est la preuve manifeste du « génocide » du peuple qui ne cessera d’être « syrien du sud », pour ne se revendiquer palestinien, qu’en 1967.

Arekat exige ! Les fils et petits fils des réfugiés devraient revenir, à sept millions, dans les villes et les villages habités par sept cent mille personnes en 1948…

En d’autres termes : outre les indemnités réclamées aux Juifs, qui eurent l’inconvenance de riposter à la tentative d’achever la shoah et ont ainsi échappé à l’extermination décidée par la Ligue arabe, il faudrait expulser la majorité des Juifs d’Israël ou construire de quoi loger dix fois plus de personnes qu’il n’y en avait en 1948 à habiter les dits villages et villes, et ce, sur le minuscule territoire qui forme Israël…

Mais cet homme « modéré » et ses donneurs d’ordre prétendent qu’ils veulent la paix et le dialogue. C’est ce que l’on nous dit ici, du côté des personnages et des médias qui fustigent Israël.

C’est en particulier ce que raconte à qui veut l’entendre (AFP, « libé »…) la toute nouvelle candidate à l’élection dans les cadres de l’écolo islamisme. Je pense à Esther Ben Bassa, célèbre madone de la néo dhimmitude.  C’est ce aussi que nous content le quotidien le Monde, JCALL, et quelques autres personnages qui reprochent aux Juifs d’Israël leur entêtement et leur refus de se faire « seppuku ».

Au fait, le million de Juifs contraints à fuir les pays arabes ou qui en ont été expulsés purement et simplement après 1948, -bien qu’ils n’aient pas pris les armes contre ces pays où ils vivaient, pour certains depuis des siècles, voire des millénaires, bien qu’ils n’aient pas appelés à leur destruction-, et dont plus des deux tiers ont rejoint Israël, il devient quoi ce million de Juifs, dans ces calculs politiques?

Les biens modestes ou moins modestes, dont il a été délesté ce million de Juifs, ils deviendront quoi, dans le scénario de monsieur Arekat et de ses supporters?

Leur labeur acharné de ces Juifs, qui a participé à faire reverdir le pays recouvert de sables et pierriers stériles, souffrant des miasmes putrides et malsaines des eaux stagnantes et des marais, il compte pour quoi, pour combien dans les calculs d’Arekat et de son fan club.

Comme pour les biens abandonnés ou rachetés à vil prix, quand le million de Juifs des pays d’Islam a été contraints de fuir, qui pour sauver sa vie, qui pour préserver sa liberté ou sa tranquillité, la renaissance du pays retrouvant les couleurs fertiles qu’il possédait il y a des siècles lorsque les Juifs en étaient les propriétaires souverains, cette renaissance et le travail qui l’a permis ne devraient compter pour rien dans ces calculs qui osent se parer du masque de la négociation de paix…

Le simple énoncé des termes du plan de paix Arekat

montre qu’il s’agit en réalité d’un plan de non-négociation.

Mais cela n’empêche pas le petit monde de JCALL, -flanqué de quelques nostalgiques du « petit père des peuples », secondés de crypto stalinistes et de « socialistes »de salon, genre « shalom A’hchav France et sa cour-, à continuer à chercher à faire prendre des vessies pour des lanternes.

A les entendre : Arekat proposerait la paix. Ce brave et intelligent Saëb ferait tout pour cela, mais le méchant et stupide Netanyahou ne saisirait pas la main tendue. Il ne voudrait pas voir ou ne saurait pas saisir la chance historique qui permettrait enfin de clore le conflit faisant couler le sang, commencé avec les pogromes de 1920 et 1929, poursuivi par les violences des années trente, le tout préparant l’alliance stratégique réalisée pendant la seconde guerre mondiale entre le nazisme et les nationalismes arabes ayant aussi pour but stratégiques l’extermination des Juifs, des deux côtés de la Méditerranée.

Alain Rubin Pour aschkel.info et lessakele

Alain Rubin







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap