toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les meilleurs amis d’Israël par Michael Freund


Les meilleurs amis d’Israël par Michael Freund

Pour les partisans d’Israël, les élections présidentielles américaines ne peuvent vraiment pas survenir trop tôt. Les élections présidentielles américaines de 2012 peuvent paraître lointaines, mais contrairement aux sports professionnels, il n’y a jamais de basse saison dans la politique américaine. Aussi ne devrait-on pas considérer comme une surprise, même si aucun Républicain n’a encore déclaré son intention de se présenter contre Barack Obama, que divers media ont déjà organisé un programme de débats pour les deux prochaines années.


Vendredi dernier, la chaîne ‘CNN’ a annoncé qu’elle s’associait avec le ‘Tea Party Express’ pour un débat entre les candidats Républicains aux primaires en septembre 2011. Et la chaîne ‘Fox News’ a proclamé son intention de tenir deux débats Républicains, dont le premier aura lieu en août.

C’est vrai – il peut bien ne pas y avoir de candidat officiel jusqu’à présent, mais pourquoi se soucier de pareils détails sur le parcours à venir ? 

Pour l’observateur extérieur, tout ce brassage d’activité politique pourrait paraître prématuré. Après tout, l’élection de mi-mandat au Congrès n’a-t-elle pas eu lieu le mois dernier ? Est-il bien nécessaire de commencer à planifier la prochaine élection ? En bref, la réponse est oui. 

Etant donnée la campagne hautement compétitive, exténuante au plan national, requérant des sommes très importantes, à laquelle les candidats sont inévitablement confrontés, il est tout naturel que le processus lui-même s’allonge de plus en plus. Par conséquent, dans les mois à venir, la liste des candidats potentiels va rapidement commencer de prendre forme.

Pour les activistes et partisans pro-Israël, le vote de 2012 ne peut vraiment pas arriver trop tôt. Deux années d’approche par Obama avec ses faux pas et radotages au Moyen Orient, et son traitement à la main lourde de l’Etat juif, ont ôté à beaucoup de Juifs américains toutes les illusions qu’ils pouvaient avoir sur son administration. Ils attendent comme une bouffée d’air pur l’arrivée de quelqu’un – n’importe qui ! – qui remplacera l’inepte incompétent en chef à la Maison Blanche. 

Avec cela à l’esprit, il est essentiel que les Juifs américains commencent à examiner le champ des perspectives des candidats Républicains dès à présent, et prennent la mesure de ceux qui pourraient bien endosser le manteau de la présidence. Ils doivent se préparer à se tenir très tôt derrière un candidat et s’y tenir, ne serait-ce que pour assurer que le gouvernement actuel ne demeure qu’un phénomène passager d’un seul mandat.

Evidemment, beaucoup de noms sont dans la hotte, depuis l’ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin jusqu’à l’ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney. Pour la plupart, ils disposent tous de fortes qualifications pro-Israël, et beaucoup ont constamment dit les bonnes paroles qui susciteront le vote juif.

Mais je crois qu’il y a un candidat potentiel qui se tient au-dessus de tous les autres, aussi bien comme avocat d’Israël et ami du Peuple juif : il s’agit de Mike Huckabee, ancien gouverneur de l’Arkansas et candidat à la présidentielle de 2008.

Je n’ai jamais rencontré cet homme, et je n’ai aucun intérêt en disant cela, mais son passé de soutien à l’Etat juif est tout simplement remarquable et, très franchement, il plaide pour lui. En août l’an dernier, quand le gouvernement Obama était si occupé à tordre le bras d’Israël pour empêcher les Juifs de « s’implanter » à Jerusalem, Huckabee s’exprima avec vigueur sur la question. 

« Ma question, déclara-t-il aux journalistes pendant une visite dans la capitale d’Israël, c’est : comment le gouvernement des Etats-Unis ressentirait-il un diktat du Premier ministre Netanyahou s’il ordonnait quelles personnes peuvent vivre dans le Bronx, lesquelles peuvent vivre à Manhattan, et lesquelles peuvent vivre dans le Queens. J’ignore où nous trouverions l’autorité de dicter aux Israéliens ce qu’ils ont à faire dans leur propre pays ». Combien d’autres politiciens américains parlent-ils avec tant d’éloquence et d’ardeur en notre faveur ?

En une autre occasion, Huckabee critiqua Obama pour sa « politique qui met plus de pression sur les Israéliens construisant des chambres à coucher dans leurs implantations plutôt que sur l’Iran fabriquant des bombes ».

Il a aussi soutenu Israël dans sa prise en charge de l’incident de la flottille, et a même jeté le doute sur la viabilité d’une solution à deux Etats, déclarant au magazine ‘Time’ l’an dernier qu’il est « inconcevable que deux gouvernements souverains puissent contrôler la même pièce d’un bien immobilier ».

Comme invité d’un programme très populaire de la chaîne ‘Fox News’, Huckabee couvre régulièrement de compliments l’Etat juif, apportant une alternative rafraîchissante au courant constant de critiques qui court dans la majorité de la presse dominante.

Mais il est beaucoup plus qu’un simple ami éloigné. Huckabee est venu ici plus d’une dizaine de fois, ce qui est beaucoup plus qu’on ne peut en dire des Juifs américains.   Et il ne se contente pas de visiter – il en fait venir d’autres avec lui, conduisant des groupes en pèlerinage en Terre Sainte. Il y a six mois, il fit venir 160 Chrétiens évangélistes accompagnés du chanteur Pat Boone, et sur son site Internet, il fait déjà la promotion d’un autre voyage prévu au début de l’an prochain.

Des dépêches récentes dans la presse suggèrent que Huckabee pèse actuellement ses options pour envisager le lancement d’une autre campagne.

Après avoir examiné son passé et pris sa mesure sur la distance, tout ce que je peux dire c’est : Vas-y, Huck, vas-y ! Quelques Juifs américains se dérobent à l’idée de soutenir un ancien prédicateur baptiste dont les convictions pro-Israël sont fondées sur sa foi et son attachement à la Bible. Ils se sentent menacés par les Chrétiens évangélistes et soupçonnent leurs motivations. Mais il est temps de dépasser cet obstacle psychologique une bonne fois pour toutes et de reconnaître un véritable ami qui se tient à nos côtés à travers toutes les épreuves.

Et en ce qui concerne Mike Huckabee, ils ne peuvent pas en avoir de meilleur.

Jeudi 23 décembre 2010






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap