toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Mavi Marmara français pour Gaza financé par…..- Du Trocadéro à Antenne 2 par Alain Rubin


Le Mavi Marmara français pour Gaza  financé par…..- Du Trocadéro à Antenne 2 par Alain Rubin

Dimanche, une grosse poignée de manifestants se réunissait place du Trocadéro. Ils scandaient : Palestine vivra ! Palestine vaincra !!

Ils arboraient le drapeau palestinien, vous savez celui de la Jordanie auquel on a rajouté une étoile à cinq branches. Les manifestants étaient venus jusque là, bravant le froid, pour appeler à l’affrètement d’un bateau partant de France qui ira se joindre à une super flottille ayant pour objectif de briser « le blocus de Gaza ».

Cette grande armada nouvelle manière, -destinée à donner au Hamas la liberté de recevoir tout ce qu’il a besoin, pour la nouvelle phase de sa guerre sainte pour le triomphe de la charia camouflée en guerre de libération-, aurait d’ores et déjà le soutien militant et financier : « des syndicats », en l’occurrence la CGT, des partis, PCF, PG, écologistes verts, NPA (dont la caméra et une « journaliste » couvriront l’événement), et quelques autres non précisés… 

Loading...

Les orateurs donneront la parole à une victime des « ignobles criminels sionistes ».

Son propos et celui des autres intervenants tournaient en boucle, autour de l’accusation d’avoir délibérément fait des victimes civiles lors de la riposte à des mois d’envois de roquettes et de missiles Quassam sur Sderot Aschkélon et les kibboutz proches de Gaza. Ils continueront à donner un chiffre de victimes supérieur à celui donné, il y a une quinzaine de jours, par un dirigeant du Hamas. Ils répéteront que les criminels de guerre sionistes avaient sciemment tué plus de 1400 personnes, presque toutes civiles, alors que ce dirigeant Hamas en déclare moins de 1000, en majorité des combattants. Mais 400 victimes de plus ou de moins, quelle importance, un détail certainement.

Affirmer qu’elles étaient en majorité civiles, non belligérantes, quand le Hamas reconnaît aujourd’hui le contraire, un autre détail sans importance pour les procureurs au procès d’Israël et pour leurs mécènes dans leur prochaine action de guerre privée.

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.

En la circonstance, mentir, pour laisser chez beaucoup un goût d’hostilité vindicative à l’encontre d’Israël et des Juifs, ceux qui ne rasent pas encore les murs et osent soutenir Israël sans s’en cacher. 

Les organisateurs ont fait état d’une armada « humanitaire ».

Learn Hebrew online

Elle réussira ! Ont-ils affirmé. Elle réussira, là ou le Marmara a échoué, « victime » des commandos « sanguinaires sionistes ».

Ah, le Marmara… nos gentils organisateurs antisionistes et leurs amis du PCF, NPA, Verts, PG, CGT et tutti quanti, continuent de se boucher yeux et oreilles. Comme pour le nombre et la qualité des victimes du conflit de Gaza, il leur faut mentir, truquer, inventer.

Il leur faut présenter des militants alquaidistes, embarqués du Marmara, activistes de « l’humanitaire » IHH turque, comme de doux personnages. Ces hommes, dont un avait participé à une action de piraterie djihadiste armée en mer noire, ont été présentés comme des saints musulmans, comme des hommes tous dévoués au bien être de leur prochain, comme des braves gens victimes de bouchers sionistes sans foi ni loi.

Loading...

L’assistance, et ses auxiliaires à l’écoute et destinés à rendre possible la collecte du ou des millions d’euros permettant l’envoi d’un bateau depuis la France, l’assistance et ses mécènes (PCF,CGT, « gauche » PS, PG, Verts…) ne devraient pas savoir que les pauvres et pacifiques victimes, « massacrés sur le Marmara », ont été interviewées avant le départ. L’assistance et ses comparses ne devaient pas et ne doivent pas savoir que ces pacifiques bénévoles sont des professionnels du djihad ni qu’ils ont déclaré, avant de partir, vouloir trouver le martyre dans l’opération.

Comment vouloir trouver le « martyre » sans avoir décidé, à priori, de chercher et provoquer l’affrontement ? Les chaînes télévisées turques ont répondu à cette question précise. Elles ont montré les vidéos prises par les djihadistes instrumentalisant les gens embarqués pour, pensaient probablement beaucoup, apporter une aide alimentaire et médicale qui était à 50% périmées.

Sur ces vidéos, largement visionnées en Turquie, et largement visionnées ailleurs, on voit nos bons et doux, nos pacifiques victimes des méchants et criminels soldats israéliens, réunis et se préparant l’accueil de ces derniers en criant frénétiquement : Takfir ! Takfir !! Takfir !!! Allahou Akbar !!!!

Les vidéos turques ont montré ces « militants » turcs lorsqu’ils se préparaient à briser l’embargo, par l’action djihadiste classique, par la guerre sainte. La guerre « sainte », pour aider à faire parvenir des médicaments périmés, des denrées périmées ?… Où va se nicher la sainteté de la guerre sainte ? Manifestement, la question n’effleure pas les mécènes du futur Marmara  partant de France…

Nos orateurs ne nous ont guère informés sur cet aspect de l’action planifiée du Marmara : rechercher délibérément le contact, pour fabriquer des « martyres » destinés à être utilisés pour accuser Israël d’avoir tué de doux et pacifiques humanitaires, victimes de leur dévouement à la cause de gens assiégés et affamés…

On peut supposer que de nouveaux « Shahid », que de nouveaux candidats au suicide se préparent à embarquer sur le bateau que le PCF, la CGT, le PG, les Verts… financent ou financeraient.

Je citais Antenne 2.

En effet, la « matinale » de ce matin commencera par la lecture du prompteur (relu par un autre journaliste un peu plus tard). Le propos illustre une manifestation du Hamas. Les images montrent le parti de la dictature de la charia faisant défiler des hommes commémorant le second anniversaire de la riposte israélienne à leurs envois quotidiens d’un total de 8000 roquettes et Quassam sur Sderot Aschkelon et les kibboutz environnants.  

Le texte donné aux journalistes est laconique, mais clairement orienté, et censuré.

Ce que dit le Hamas, pour Antenne 2 qui persiste à cautionner le pseudo reportage montrant la mort du petit Mohamed Al Dura, est, comme on dit, « parole d’évangile » (ou de coran).

Pourtant, cette parole du Hamas n’est plus tout à fait parole d’évangile ou de coran lorsqu’elle confirme, à la baisse, ce que les autorités militaires israéliennes diront après le conflit. Ces dernières avaient donné le chiffre de 1166 victimes, dont 2/3 étaient combattantes.

Le haut cadre Hamas, qui s’est exprimé il y a quelques jours, donnera le chiffre de moins de mille victimes au total, dont plus de la moitié étaient des combattants du Hamas (soit environ 400 victimes collatérales. Ce qui corroborait les déclarations publiques des autorités militaires israéliennes).

« Gaza commémorait le deuxième anniversaire de l’opération « plomb durci », qui a fait 1400 victimes, dont une majorité de civile » nous a-t-on dit (lu), puis relu et répété, si nous n’avions pas entendu « l’information », donnée en début et en fin de journal. Mentez, calomniez !

Et ces personnages journalistiques, et ces dirigeants vont financer l’affrètement d’un nouveau Marmara ; mais là, ce sera un Marmara « français ».

Ces journalistes et ces hommes politiques, et ces « syndicalistes », prétextent un embargo alimentaire et sanitaire l’un et l’autre imaginaire, n’existant qu’en parole, pour que le Hamas puisse recevoir des armes d’une nouvelle génération.

Ces armes, sont nécessaires pour qui ? Pour les femmes et les enfants ?

Elles sont destinées à la nouvelle phase de la guerre, celle complétant au sud la guerre que Nasrallah veut déchaîner au nord. Pour cela, pour faire parvenir ces armes plus redoutables, il est indispensable qu’il n’y ait plus aucun contrôle sur la cargaison des navires se rendant à Gaza.

C’était cela l’objectif du Marmara et celui des hommes qui ont tout organisé pour devenir « victimes », c’était cela l’objectif des membres de l’IHH, instrumentalisant ceux des pacifistes qui croyaient sincèrement aider à rompre un odieux et insupportable blocus alimentaire et sanitaire.

Parmi ces mécènes qui vont permettre qu’il y ait un navire « français » au milieu de la grande armada destinée à rompre le « blocus de Gaza », il y a ces hommes à la conscience blanche, plus blanche que blanche, plus nette que nette de toute injustice et de toute compromission avec l’injustice. Ce sont des irréprochables, à l’évidence.

Il y a parmi eux le nouveau secrétaire général d’un parti qui fut puissant quand il se proclamait « le parti de la classe ouvrière ». Mais avec l’effondrement honteux du prétendu « socialisme réel », les subsides de la solidarité « prolétarienne » du gouvernement de l’URSS s’étant taris en même temps que l’électorat ouvrier et populaire, c’est désormais un parti qui a du mal à assurer, qui a des difficultés récurrentes à payer le loyer de son local et peine à assurer le salaire des permanents, mais qu’à cela ne tienne… on financera le Marmara français, c’est une question de principe, et quel principe ?

Normal qu’ils préfèrent Gaza au fonctionnement quotidien de leur parti ou aux dépenses sociales des communes qu’ils dirigent encore.

Normal, ce sont des hommes irréprochables ; ce sont des hommes, comme le fils du défunt « grand méchant mou ». L’homme que la presse humoristique baptisera ainsi était un des premiers lieutenants dans ce bureau politique trouvant « globalement positive » la dictature totalitaire de la bureaucratie moscovite. Cet irréprochable, 100% pro Gaza, 100% aux côté de la dictature du Hamas, c’est l’actuel chef du débris stalinien. L’homme, pas très regardant, oublieux des étudiants réduits en charpies par les chenillettes des tanks sur la place Tien an men, déclarera :

Que ce n’est pas une dictature, le pouvoir monopolistique de l’appareil bureaucratique né du maoïsme (non-dictature qui fait payer un ouvrier vingt fois moins un ouvrier chinois qu’un ouvrier travaillant en France, pour le même travail et pour des horaires plus longs), et qu’il refusait sa solidarité au peuple tibétain envahi en 1959.

Ce sont aussi des hommes qui eurent de l’affection pour Pol Pot, qui enferma et fit mourir d’humiliation et de faim la moitié de ses compatriotes, qui vont collecter pour la Marmara « français ».

Ce sont aussi des hommes qui eurent de l’affection pour le GIA. Les groupes salafistes n’assassineront sauvagement pas loin des deux cent mille algériens, pendant les années terribles du dernier djihad. Des irréprochables, leurs admirateurs…

Ce sont aussi des hommes qui n’ont aucun état d’âme, lorsque l’on fait la chasse aux non- jeuneur en Algérie, ou lorsqu’on y condamne à la prison parce qu’on est sorti de l’islam.


De belles âmes en vérité, des irréprochables,

Des innocents les mécènes du Marmara français


Des irréprochables, c’est sur. Et ces autres irréprochables, peuplant les plateaux des télévisions, vont se relayer. Ils vont s’employer  à lire des dépêches de presse militantes, pour donner un écho positif à une action de guerre privée, décidée sous le prétexte mensonger de briser un blocus alimentaire qui n’existe pas, pour faire sauter un blocus sanitaire qui n’existe pas, pour casser un blocus économique qui n’existe pas lui non plus.

Le seul blocus qui existe, le seul blocus qui est effectivement revendiqué par Israël, et c’est celui-là qu’ils veulent en vérité briser : c’est celui destiné à empêcher Ahmadinejad de faire parvenir à Gaza les missiles qui lui permettront de porter le fer et le feu sur tout le territoire d’Israël.

Pour le Hamas et ses commanditaires du fascisme en Iran, pourrir la vie des habitants de Sderot et des kibboutz limitrophes, cela ne suffit plus. Avec le Hezbollah, pour le Hamas et ses auxiliaires (PCF, CGT, PG, NPA, Verts…), c’est tout le pays qu’il faut détruire et ramener à l’état de pierrier stérile ou de marigot malsain où il avait été plongé la conquête arabe et l’administration ottomane corrompue et impuissante.

Voici les objectifs réelle de la grande armada de mai 2011, à laquelle les représentants en France du Fatah, FPLP, FDPLP, Djihad islamique, Hamas, Hezbollah, Ahmadinejad-le knouteur- pendeur, invitent le PCF, le PG, le NPA, la CGT et tutti quanti à mettre largement la main à la poche de leurs militants et concitoyens et, en sus, à fournir un contingent de pacifistes instrumentalisés ou fanatisés par détestation des Juifs.


Alain Rubin

Pour aschkel.info et lessakele. 

Ashkel







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *