toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Histoire honteuse : la gauche française a été largement compromise dans la collaboration avec les Nazis


Histoire honteuse : la gauche française a été largement compromise dans la collaboration avec les Nazis

Cette vidéo nous dévoile un pan de l’histoire de France largement occulté par l’ensemble des historiens, notamment de gauche, mais aussi par les politiques qui ne souhaitent pas « ressortir les vieux cadavres ».

Il est une idée reçue toute faite que l’extrême droite française, notamment action française, aurait collaboré avec les Nazis sous l’occupation. Or si l’on fouille un peu plus dans l’histoire de la Collaboration on s’aperçoit au contraire que nombre des cadres collaborationnistes étaient issus des partis de gauche et qu’au contraire les premiers combattants à rejoindre le Général De Gaulle à Londres furent des membres d’Action Française, extrême droite antisémite, et des juifs…

C’est ce que nous démontre cette vidéo inédite. L’erreur serait d’en déduire que toute la gauche fût collaborationniste et que toute la droite résistante. Non les choses ne furent pas aussi tranchées ni simplistes.

Loading...

Mais quand des gauchistes traitent de façon inconsidérée les militants de droite de « fachistes » ou de « nazis » ils feraient mieux de se taire.

Les premiers résistants furent effectivement des nationalistes français et des juifs, notamment des juifs étrangers. Beaucoup de réseaux de résistance étaient dirigés par des royalistes, des nationalistes de droite et des juifs dès les premières années d’occupation.

N’oublions pas qu’il fallut attendre qu’Hitler piétine le pacte germano-soviétique pour que les premiers militants communistes s’engagent dans la résistance.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

On voit se reproduire certains schémas de cette triste époque: des alliances contre-natures comme celle des verts ou des extrêmistes de gauche avec les islamistes (idéologie pour le moins totalitaire). Idem avec les communistes en mal d’idéaux qui soutiennent les terroristes islamiques pour les ériger en héros libérateurs…
Depuis quand l’islamisme radical et l’imposition de la Charia seraient génératrices de libération de la condition humaine ?

Ces alliances douteuses de la gauche et de l’extrême gauche française démontrent que « le vers et encore dans le fruit », qu’une partie de cette gauche a oublié l’essence même des idéaux qui l’ont fondés, que la condition humaine a été reléguée aux placards au profit d’alliances électoralistes de circonstance. Alliances qui risquent un jour de se retourner contre cette gauche qui fait le jeu de l’extrême droite.

Learn Hebrew online

Malheureusement, le Parti Socialiste n’est pas plus blanc que le PC ou l’extrême gauche. Ses positions permanentes anti-israéliennes n’ont d’autre but que d’attirer un hypothétique électorat musulman…

Référence:

« Historiquement correct », de Jean Sévilla

Loading...

« Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance » Simon Epstein

http://www.amazon.fr/paradoxe-fran%C3…

http://livre.fnac.com/a2204897/Simon-…





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *