toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou : « les palestiniens ne sont pas prêts pour la paix »


Netanyahou : « les palestiniens ne sont pas prêts pour la paix »

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a assisté à un débat spécial de la Knesset intitulé : « le monde contre Israël, ou comment l’administration Netanyahou a isolé l’état d’Israël sur la scène internationale. » Cette discussion a été tenue suite à la demande faite par 40 membres de la Knesset, dont Amir Peretz, Eitan Cabel et Daniel Ben-Simon.
Le premier à prendre la parole a été le député Ronnie Bar-On (Kadima), qui s’en est pris à Netanyahou. « Avant de partir en visite aux Etats-Unis vous devriez vous asseoir et lire Thomas Friedman, le plus important commentateur américain. Peut-être que cette foi le son du danger suggéré dans ses articles sonnera plus clairement. Au premier tour il a appelé notre leadership « les conducteurs ivres ». Au second tour il a affirmé que le cabinet était habité par des fous. Les mots de Friedman pointent vers l’évolution des relations entre Israël et les Etats-Unis, et ce n’est pas à cause d’un président en particulier. » Bar-On n’aime pas qu’Israël tienne tête aux américains, Bar-On devrait peut être se présenter au Sénat américain ?
Le député Yohanan Plesner (toujours Kadima), a pour sa part déclaré : « vous avez dirigé le pays pendant un an et huit mois, quelle décision avez-vous pris à part créer un comité après l’autre ? Fuit les responsabilités n’est pas du leadership, c’est un gouvernement faible, indulgent et irresponsable. »
S’exprimant sur les négociations de paix avec les palestiniens, Netanyahou a déclaré : « rejeter le droit d’Israël d’exister n’aide certainement pas à promouvoir la réconciliation entre les nations et notre désir de parvenir à un accord de paix. Les palestiniens ont pris un engagement officiel à cet égard, dans le cadre des accords de Wye et d’autres. Je m’engage à discuter de cet engagement au cours du processus, mais pour l’instant, je veux que le processus aille de l’avant sans conditions préalables. »
« Si le processus échoué, ce sera parce que l’autorité palestinienne essaie de contourner les négociations et de faire avancer le processus par la voie internationale, » a-t-il dit.
Au sujet de l’agitation entourant le projet de loi pour les étudiants en Yeshiva, Netanyahou a déclaré : « nous faisons exactement ce qui a été fait lors des 30 dernières années. Les ‘haredim font partie de notre nation, et doivent êtres traités comme tels. Ce public doit être encouragé à travailler. »
Le député Likoud Ofir Akonis a répondu aux revendications de Kadima, disant : « votre Alzheimer est très avancé. Vous avez décidé de faire un tour cynique et politique sur le dos des étudiants israéliens, » a-t-il dit.
Akonis a noté que des allocations substantielles avaient été données aux ‘haredim pendant l’administration Kadima et a présenté un journal avec pour titre : « Livni au Shass : recevez 1 milliard de shekels (200 millions d’euros). » Il a ensuite été escorté hors de la tribune par des gardes de sécurité pour avoir violé le protocole de la Knesset. Plus tard, Yoel Hasson, du parti Kadima, a également été escorté hors de la salle pour avoir agressé verbalement le député David Rotem (Israël Beitenou).
Plus tôt cette semaine, Netanyahou s’est exprimé sur le processus de paix au cours d’une réunion du Likoud à la Knesset. Interrogé sur la possibilité d’une reprise du gel des constructions dans les implantations, il a répondu qu’il n’y avait aucune proposition concrète des Etats-Unis à ce sujet, et que la question était en suspens.






Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *