toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Liban : Le Hezbollah menace d’une “explosion” s’il est inculpé pour le meurtre d’Hariri


Liban : Le Hezbollah menace d’une “explosion” s’il est inculpé pour le meurtre d’Hariri

Au fur et à mesure que l’enquête internationale sur la mort de Rafik Hariri avance, le Hezbollah (qui veut dire le parti d’Allah) montre des signes de nervosité , Aujourd’hui il profère des menaces explicites  : Si l’enquête nous met en cause, on fera tout péter.

BEYROUTH – Le numéro deux du Hezbollah, cheikh Naïm Kassem, a averti mardi que la mise en cause de son parti par le tribunal chargé de l’enquête sur le meurtre de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri pourrait conduire à une “explosion” dans le pays.

“Nous n’avons rien à dire concernant ce que nous pourrions faire si des membres du Hezbollah étaient accusés”, a déclaré cheikh Kassem, dans une interview à la BBC en langue arabe, dont le texte a été diffusé par le service de presse du puissant parti chiite.

Loading...

“Les options sont nombreuses et cela dépendra des circonstances à ce moment-là”, a-t-il ajouté.

Mais “ce que nous savons, c’est qu’une telle mise en cause serait une sonnette d’alarme, qui équivaudrait à déclencher le détonateur, à faire enflammer la mèche et à créer une explosion, ce qui serait dangereux pour le Liban”, a prévenu le numéro deux du Hezbollah.

Le 28 octobre, le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait appelé les Libanais à boycotter le tribunal spécial pour le Liban (TSL) chargé de l’enquête sur l’assassinat, en 2005, de Rafic Hariri, affirmant que toute coopération avec ce tribunal serait “une agression” contre le mouvement chiite.

Il avait précisé que sa déclaration était motivée par un incident survenu la veille dans une clinique gynécologique de la banlieue sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah, où des enquêteurs du TSL se sont vu empêcher l’accès à des dossiers, après une altercation avec des femmes (lire).

M. Nasrallah a dit considérer toute coopération avec le TSL comme “une attaque contre la résistance” (Hezbollah), car selon lui, “toutes les données collectées par ces enquêteurs parviennent à des services de sécurité étrangers et à Israël”.

Source : AFP

Learn Hebrew online




Europe Israël toolbar


Europe stands with Israel, Groupe Européen de soutien à Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *