toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Exposition Gaza 2010 : quand la finance soutient le Hamas par Jean-Marc MOSKOWICZ


Exposition Gaza 2010 : quand la finance soutient le Hamas par Jean-Marc MOSKOWICZ

Une exposition photographique se déroule en ce moment au Musée d’Art Moderne à Paris intitulée GAZA 2010.

Cette exposition montre des photos de Gaza depuis l’opération israélienne « Plomb Durci ».

« Regard sur une terre meurtrie » est le sous titre que l’auteur de ces photos Kai Wiedenhöfer, prétendument « photo-journaliste » a voulu donner à cette exposition.
En fait de journalisme, ce Kai Wiedenhöfer est connu pour être un militant d’extrême gauche anti-israélien. Kai Wiedenhöfer ne veut pas simplement montrer des victimes d’opérations de guerre comme il y en a malheureusement dans tous les conflits armés. Ce photographe fait œuvre de propagande. Il veut ignorer que de nombreux Israéliens aussi  ont été victimes et marqués à vie par des attentats dont la plus grande partie a été organisée par le Hamas qui fait peser une loi de fer et de haine sur Gaza.

Loading...

Cette focalisation contre Israël est un acte de militantisme politique que ne devrait pas accepter  le Musée d’art moderne de Paris, qui est  sous la responsabilité de la ville de Paris.

Kai Wiedenhöfer est le lauréat du 1er Prix Carmignac Gestion du Photojournalisme 2009 qui finance également l’exposition GAZA 2010.

Or, Carmignac Gestion est une société de gestion financière dont le Président Directeur Général est Edouard Carmignac. Carmignac Gestion est passé, au pire moment de la crise entre 2008 et aujourd’hui de 12 à 40 milliards d’actifs gérés, performance unique sur la place.

On pourrait penser que c’est pour l’excellence de ses produits mais le fonds maison vedette est classé 219ème sur les 241 de sa catégorie .

Monsieur Edouard Carmignac est-il un homme chanceux ou un habile gestionnaire ? L’histoire ne le dit pas mais il serait intéressant d’étudier l’origine de la clientèle de Carmignac Gestion…

De là à en déduire que Monsieur Edouard Carmignac a résolument créé le Prix Carmignac Gestion dont le sujet était GAZA afin de s’attirer la clientèle Arabe il n’y a qu’un pas.

Learn Hebrew online

A moins que ce sont justement les clients Arabes de Carmignac qui aient demandé à celui-ci de créer ce prix sur le thème de Gaza…

Toujours est-il que cet acte n’est pas neutre. Soutenir un Prix puis une exposition photographique ne montrant qu’une vue tronquée de GAZA c’est directement prendre position contre Israël et pour le Hamas.

Cette exposition ne montre que des « morceaux choisis » de Gaza où l’on ne voit que quelques maisons et immeubles détruits (sans qu’on sache qui les a détruit). Elle montre également des personnes amputées ou mutilées mais là encore on ne sait qui sont ces gens, ni si elles sont des victimes civiles de l’opération « Plomb Durci ». Elle oublie de montrer également des photos d’Israéliens blessés par les 8 000 rockets lancées par le Hamas sur Israël et qui ont causé depuis 2005 la mort de plus de 1000 personnes…

Loading...

Elle oublie surtout de montrer la réalité de Gaza en 2010 : Hôtel 5 étoiles, parc d’attraction, plages bondées, centres commerciaux, belles villas, grosses voitures de luxe allemandes, etc…

Mais ce Gaza là n’intéresse ni Monsieur Edouard Carmignac ni Kai Wiedenhöfer.

En effet montrer la réalité d’un Gaza qui se porte bien, qui croule sous l’aide humanitaire recevant ainsi presque 80 % de l’aide humanitaire mondiale, qui se développe à un taux de croissance supérieur à 10% de quoi faire pâlir l’Europe, n’est pas très « politiquement correct » pour attirer les riches investisseur des pays du Golfe.

Kai Wiedenhöfer doit certainement souffrir de grave cécité pour n’avoir vu à Gaza que quelques immeubles ou maisons détruites car quand on se promène à Gaza on ne voit que des immeubles récents, des rues biens propres, des terrasses de café et restaurants bondées, des résidences pavillonnaires, des belles villas… On peut même s’interroger sur la date et le lieu où ont été prises ces photos.

Kai Wiedenhöfer, avec la complicité active et financière de Monsieur Edouard Carmignac, se livre à une désinformation du même ordre que Charles Enderlin avec l’affaire Al-Dura tristement connu pour être un faux reportage monté de toute pièce.

Cette exposition GAZA 2010 est un acte de propagande pour le Hamas, mouvement islamiste terroriste. Elle ne montre qu’une vision partiale manipulée sans aucun rapport avec la réalité à Gaza.

Souhaitons que tous les clients juifs de Monsieur Edouard Carmignac prennent conscience que c’est avec leur argent que ce Monsieur finance des opérations de soutien qui ne peuvent profiter qu’au Hamas…

Jean-Marc MOSKOWICZ

Pour voir les vraies photos et vidéos de Gaza en 2010 :

Vidéo: Gaza ville martyre

Gaza quelle drôle de crise humanitaire

Photos de Gaza: l’insoutenable vérité sur le camp de concentration « à ciel ouvert » comme titrait Libération

Vidéo: De Auschwitz à Gaza ! par un pro-palestinien…

FMI: la croissance économique de Gaza est de 16% !






Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Exposition Gaza 2010 : quand la finance soutient le Hamas par Jean-Marc MOSKOWICZ

    1. bassem msayif

      je suis musulman mais pour la démocratie et je trouve que cet acharnement contre Israël est insupportable !
      c’est le seul état démocratique de cette région

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *