toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accords de paix: un double langage de la part de l’A.P serait-il imaginable..? par Marc LEV


Accords de paix: un double langage de la part de l’A.P serait-il imaginable..? par Marc LEV

Je ne désire aucunement ici revenir sur la question du bien-fondé ou pas de la reconduction d’un gel des constructions israéliennes, de l’incidence ou pas d’un tel gel sur les pourparlers de paix avec l’Autorité Palestinienne mais il me semble bien venu de soulever la question quant à la volonté réelle, franche, vraie des dirigeants palestiniens à parvenir à un état de paix avec les voisins israéliens.

Il faut bien nous l’avouer : si l’on se place en observateurs de la scène internationale quant aux pourparlers israélo-palestiniens il est évident que Mahmoud Abbas ainsi que les Saeb Erekat et les Salam Fayad… n’ont qu’une volonté de paix, d’avancer dans les négociations, de solutionner les problèmes de la population palestinienne…alors que l’état d’Israël et le gouvernement Netanyahou auraient tout de l’empêcheur de tourner en rond, de solutionner la chose, et pourtant…

Ce partenaire à la paix qu’est Mahmoud Abbas n’a-t-il pas déclaré ( ce 14 novembre 2010) dans le journal palestinien Hayat-al-Jadida :  » ce que nous entendons de tous est que la base de tout est la négociation…Surtout que nous ne sommes pas en mesure d’affronter Israël militairement » ? Paroles d’un personnage attaché à des valeurs de paix ?

N’aurait-il pas de-même déclaré :  » Militairement nous sommes inaptes pour confronter Israël. Ce sujet fut discuté durant le sommet de la Ligue Arabe ( mars 2010). Je me suis tourné vers les dirigeants des pays arabes en leur disant : si vous voulez la guerre et si vous tous vous vous liguez pour envahir Israël, nous le vaincrons sans aucun doute… » ? Paroles de pourparlers ?

Qui parle de paix future va obligatoirement induire les jeunes générations, les enfants d’aujourd’hui afin que l’érection de cette paix ne soit pas uniquement un phénomène passager mais bien une construction réelle pour les générations à venir; aussi n’oublions pas ici que l’Autorité Palestinienne est en charge de l’éducation, des programmes, des contenus étudiés, et…

Déjà en février 2007 Hillary Clinton s’exprimait en ces termes devant le Sénat américain :  » ces manuels scolaires n’apportent pas un enseignement aux enfants palestiniens, ils les endoctrinent… » ce qui entraina l’Autorité Palestinienne à proposer de « nouveaux manuels scolaires » où l’on trouvera pour exemple :           » L’état de Palestine existe dans un monde sans Israël – Les palestiniens sont les victimes de « l’ennemi sioniste » raciste – Les Etats-Unis : ennemis des Palestiniens, à la tête du clash des civilisations – Négationnisme: la seconde guerre mondiale sans la Shoah… » La paix enseignée directement ?

Mais depuis 2010 on y trouvera d’autres ajouts radicalement des plus dirigés vers la recherche d’un enseignement de paix :  » Vos ennemis veulent la vie, vous cherchez la mort…vous cherchez le Paradis » –  » Vos ennemis ont assassiné vos enfants, ont ouvert le ventre de vos femmes, ont attaché la barbe de vos Sheiks vénérés et les ont tous précipités dans les fossés de la mort »…

Sans oublier ici les messages de paix véhiculés par la télévision officielle palestinienne tel ce documentaire du 10 septembre 2010 montrant des juifs priant devant le Mur des Lamentations à l’occasion du Nouvel An juif où le commentaire décrivait ces juifs comme  » le péché et la saleté en un lieu saint »…Paroles de rapprochement ?

Prenons également le cas de Saeb Erekat, personnalité considérée sur la scène internationale comme « un homme de paix, qui voue sa vie à la paix… » qui a déclaré au Jerusalem Post :  » Israël et l’Autorité Palestinienne se sont entendus sur les questions fondamentales qui seront débattues au cours des pourparlers directs ». Somme toute une approche positive et optimiste des avancées vers la paix, mais…ce même Erakat n’a-t-il pas déclaré ce samedi 12 novembre au quotidien Jordan’s al-Dustour:  » le Premier Ministre Benjamin Netanyahou tente d’appliquer des « tectiques pernicieuses » de négociations, et toutes ses propositions ont été rejetées par l’Autorité Palestinienne ( proposition de former 12 comités dédiés aux différentes questions du procesus de paix) » ? N’a-t-il pas dit dans ces mêmes colonnes :  » les atermoiements de Netanyahou paralysent le processus de paix »…? Homme de paix, disiez-vous ?

Et ce fameux Yasser Abed Rabbo ( ministre de la culture et de l’information) n’est-ce pas lui qui mit fin à la liberté de la presse palestinienne en 1994 pour mieux accuser Israël de « creuser des fosses communes pour 90 palestiniens du camp de réfugiés de Jénine » ? N’est-ce pas ce même personnage qui ordonna aux médias de l’A.P d’arrêter de filmer les célébrations de masse des attaques du 11 septembre aux U.S.A ? Encore un homme de paix se déplaçant dans les bureaux de la direction palestinienne ?

N’oublions pas ici de parler également de l’homme fort du Fatah, Jibril Rajoub, qui encore ce 10 mai 2010 apparaissait à la télévision palestinienne et s’exprimait ainsi :  » construire une école et jeter une grenade à la main, selon moi, c’est de la résistance. Je construis l’école de façon à renforcer les motivations de mon peuple… » Ah ces interlocuteurs vers une paix juste et humaine!!

Quant à ceux qui se seraient malgré tout posés des questions quant aux millions de dollars et d’euros d’aide humanitaire vers le peuple palestinien qui se trouverait dans une situation humainement catastrophique du fait d’Israël non désireux de paix et de son blocus vers Gaza, voilà une information qui pourra éclairer vos lanternes quant aux désirs de l’Autorité Palestinienne, quant à ses propensions humaines vers son propre peuple:

Alors que M. Abdelkader Hadjar, Ambassadeur d’Algérie en Egypte avait déclaré quant aux aides octroyées vers l’A.P : « nous avons une longue expérience avec nos frères palestiniens et nous ferons tout ce qui est demandé envers le peuple palestinien », alors que celles-ci avoisinaient les 35 millions de dollars en avril 2006, les 20 millions de dollars en 2009, M. Bouteflika n’a pas accepté de recevoir dernièrement Mahmoud Abbas sur le sol algérien pour une raison intéressante :

Le pouvoir algérien aurait découvert la traçabilité de l’argent donné…Après avoir été transféré à Ramallah, il a été détourné sur les comptes privés de quelques dignitaires du Fatah qui ont ensuite retiré le cash pour aller le déposer dans des banques marocaines et construire des maisons dans le Royaume de Mohamed VI…

Pouvons-nous encore parler d’échanges vers la paix ? De recherches de solutions pour les biens des peuples palestiniens comme israéliens ? De désirs d’un futur régional florissant de peuples se côtoyant pour le meilleur ?

Je désire, je veux, je rêve…de paix, mais ai-je trouvé mon alter-ego dans les hautes sphères de l’Autorité Palestinienne ? La question est posée !

Marc Lev – auteur de « Après-demain ? » – un thriller d’actualité brûlante ( vente en librairies, sur les sites on-line, sur l’ibook store…)

 

 

 

 


Sources : largument.overblog – desinfos.com – usm-alger.com – jssnews.com – manhigut.org





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap