toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suède: l’exode des Juifs de Malmöe


Suède: l’exode des Juifs de Malmöe

Un reportage de la télévision à Malmoê, première ville « musulmane » de Suède.
Cette ville compte 1/4 de million d’habitants à Malmoë dont plus de 40 % sont musulmans. Dans certaines écoles sur 1000 élèves seuls quelques enfants sont Suédois…
90 % de ces musulmans venus de tous les pays islamiques sont au chômage. Violences, agressions sont le lot quotidien dans cette ville pourtant si paisible il y a quelques années.
Les juifs ont totalement déserté Malmoë car ils étaient victimes d’agressions permanentes…

La réputée tolérance Suédoise mise à mal par une politique d’immigration totalement permissive.

Voici un tableau peu encourageant sur l’avenir de l’Europe…

Loading...

L’exode des Juifs de Malmöe

(NDLR : cet article date de 2009 mai aujourd’hui la situation est bien pire !)

 



Manifestation à Malmoë

Manifestation à Malmoë



Ce n’est pas le rappel d’un épisode sombre du Moyen-âge, mais une réalité bien actuelle : pour la première fois depuis très longtemps, des Juifs quittent une ville pour fuir un antisémitisme qui croît à une vitesse vertigineuse. Il s’agit de la communauté de Malmöe, 3e ville du pays, à la pointe sud de la Suède. Des 700 membres encore inscrits en 2009, une trentaine a déjà quitté la ville depuis, en direction de la capitale Stockholm, ou de l’Angleterre ou Israël.

L’an passé, un inconnu avait mis le feu à la Synagogue, le cimetière juif a été profané à plusieurs reprises, et les agressions verbales sont devenues monnaie courante. On a noté 79 cas répertoriés d’antisémitisme rien que pour l’année 2009. Depuis lors, la Synagogue, les jardins d’enfants et les bâtiments de la Communauté sont soumis à une surveillance constante.

Yehudit Popinsky, rescapée de la Shoah, s’était installée après la Guerre dans cette ville et y avait élevé sa famille « dans la plus grande quiétude ». « Mais la nouvelle haine, celle amenée par les nombreux immigrés musulmans, a complètement changé la donne, et aujourd’hui, les Juifs ont peur », regrette cette octogénaire. « Ce qui est très difficile à supporter », confie cette femme qui avait l’habitude d’aller dans les écoles pour témoigner de la Shoah, « c’est de voir à quel point les enfants musulmans de familles immigrées se montrent méprisants ou indifférents par rapport à cette histoire ». D’ailleurs, dans certains quartiers à forte population musulmane, les écoles n’invitent même plus les survivants de la Shoah à venir témoigner.

La ville de Malmöe compte aujourd’hui près de 300.000 habitants, et les lois d’asile parmi les plus libérales d’Europe ont complètement dénaturé cette cité : entre 30 et 40% de la population est aujourd’hui issue de l’immigration musulmane venant d’Irak, du Liban ou d’Iran, avec tout ce que cela peut impliquer au niveau social et politique.

Yehudit Popinsy tend un doigt accusateur envers certains politiques « qui laissent se développer un climat malsain pour les Juifs » et particulièrement le maire de la ville, Ilmar Reepalu, qui a fait de l’antisionisme son fonds de commerce pour des raisons électoralistes évidentes. Virulemment anti-israélien, il n’a pas cessé de s’exprimer publiquement de manière injurieuse envers l’Etat juif, notamment depuis l’Opération « Plomb Durci », et récemment prononcé cette phrase : « Malmöe refuse l’antisémitisme tout comme elle refuse le Sionisme ». Tout en « promettant de lutter contre l’antisémitisme », il rejette sur Israël la faute du regain actuel de haine.

Learn Hebrew online

Yehudit Popinsky se dit « effarée de ce qu’elle a vu et entendu dans sa ville lors de l’Opération de Tsahal ». « Cela m’a rappelé tant de choses que je croyais ne plus jamais vivre », raconte-t-elle avec émotion.

Tout le monde se souvient des violentes manifestations et émeutes provoquées par des milliers de Musulmans à travers la ville lors des matches de la Coupe Davis de tennis qui opposaient la Suède à Israël.
Le climat qui règne à Malmöe est également attisé par les positions du gouvernement suédois et la politique nettement anti-israélienne qu’il adopte. Rien que lundi, son ministre des Affaires étrangères Carl Bildt avait des mots très durs envers Israël concernant l’élimination du terroriste du Hamas Muhammad Al-Mabhou’ à Dubaï.

Cet exode progressif des Juifs de Malmöe – principalement les jeunes – constitue une première au vu de la proportion que cela prend par rapport à la taille de cette communauté. Alors qu’autrefois les Juifs quittaient un endroit sous la pression d’une population antérieure à eux, il s’agit maintenant d’un phénomène qui risque de se reproduire ailleurs, où des Juifs anciennement installés sont poussés à partir de par l’hostilité de populations fraîchement installées, mais qui visent à métamorphoser le visage de l’Europe.

Loading...

par Shraga Blum



A l heure de la prière...

A l heure de la prière...







Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Suède: l’exode des Juifs de Malmöe

    1. Marc Lev

      Les juifs n’ont effectivement et bien malheureusement plus rien à faire dans ce genre de cités. La question étant : combien de situations similaires existent d’ores et déjà sur la scène internationale ?
      Les populations juives de ces agglomérations ont-elles un quelconque recours national, international ?? Et, dans un tel cas de figure, que changerait-il à une situation bien établie ?
      S’il est un fait accompli, indubitable, c’est bien celui de l’indifférence internationale quant au devenir de populations minoritaires humiliées, chassées, battues, violées, tuées…, et les exemples internationaux ne manquent pas.
      Le monde est devenu un univers kafkaien dans lequel tu marches ou tu crèves et cela n’intéresse personne; seules la force et la menace priment …
      Jusqu’à ce que prochainement de mini-états se créeront dans les états avec leurs propres lois basés sur la charria, leur justice, leur manières de la faire respecter…Alors peut-être que les états occidentaux se réveilleront, mais, ne sera-t-il pas trop tard ??
      Marc Lev ( auteur de « Après-demain ? » aux éditions Edilivre-Paris, un roman d’actualité brûlante…)

    2. Fredric Lagerblad

      You know, this is quite sad… Not that they made a newsclip of it, but the fact that it is true. Beeing from Sweden I can tell you that all of this is true. In the specific Malmö neighbourhood, Rosengård, there were recently a 3 month long riot. They torched cars, threw rocks at firefighters, ambulances, policeofficers.

      It’s sad. Sweden is turning in to a banana republic.

    3. Europe-Israel.org Post author

      Please can you put a links toward Europe-Israel.org. pouvez vous mettre un lien vers notre article sur europe-israel.org

      Thanks

      Jean-Marc

    4. rottenberg

      Bonjour,
      Pouvez vous essayer de me mettre en relation avec des personnes susceptibles de m’aider à trouver une étoile jaune des déportés. Toute ma famille fût décimée dans les camps et j’aimerais garder un lien précieux à travers ce symbole.Merci de me guider dans ma recherche. J’ai écrit à à la fondation française, à Chambon sur Lignon , en israel, en Allemagne, en Hollande…..et ils n’ont pas pu m’aider . Connaissez vous un déporté qui accepterait de me confier cette précieuse étoile ?
      Merci de votre attention et de votre aide.
      Anne Rottenberg
      Un autre mail pour me joindre:
      [email protected]

    5. Europe-Israel.org Post author

      bonjour

      Non nous ne connaissons pas de déporté qui vendrait son étoile. En revanche vous pouvez peut-être en trouver aux marché aux puces ou chez des brocanteurs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *