toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations du Figaro sur le Hezbollah : les messages sont passés !


Révélations du Figaro sur le Hezbollah : les messages sont passés !

Il faut lire attentivement le rapport publié hier par Le Figaro sur la contrebande d’armes du Hezbollah. L’article est considéré comme “crédible” par des sources du renseignement et apporte un flot de révélations publiques sans précédent en ce qui concerne les efforts irano-syriens pour fortifier le Hezbollah au Liban.

Cependant, la principale raison pour laquelle ce rapport mérite une attention particulière n’est pas tant lié au message inhérent qu’au moment où ces informations sont publiées. Quiconque a donné ces informations au Figaro avait plusieurs objectifs.

Le premier objectif est de faire ressortir cette réalité aux yeux de l’opinion publique internationale, de sorte que l’ONU, l’Occident, les états arabes et les médias internationaux ne prétendent pas être surpris, si et quand, Israël s’engage dans une guerre puissante et destructrice. Ces actions de défense israéliennes viseraient l’immense arsenal de 40.000 roquettes que le Hezbollah a établi à travers tout le Pays du Cèdre.

Loading...

La population civile qui soutien le Hezbollah et l’Iran ne pourra pas se plaindre d’être prise pour cible.

L’article du Figaro n’est pas le premier à vouloir atteindre cet objectif. Ces derniers mois, des médias du monde entier ont publiés un nombre important d’histoires, de photographies aériennes et de preuves matérielles, montrant  la formation des hezbollahis, les transferts d’armes depuis la Syrie, l’utilisation et la fabrication des missiles moyenne portée.

Les rapports publiés montrent également que le Hezbollah cache désormais ses armes loin au nord du fleuve Litani. Une information essentielle qui explique qu’à la prochaine guerre, Israël ne s’arrêtera pas à 40 km de sa frontière. Israël bombardera intensivement le nord du Liban jusqu’à destruction des bases du Hezbollah.

Afin de donner des informations à ce sujet le commandant de l’Unité Nord de Tsahal a donné une grande conférence de presse il y a 3 mois. Il distribuait alors les photos de dépôt d’armes d’Al Khiam. Tout cela fait partie des efforts pour préparer l’opinion publique mondiale. C’est un élément essentiel de la justification de la force par Israël pour se défendre. Israël prévient, crie haut et fort… Personne ne bouge. Si cela continue ainsi, Israël bougera tout seul et personne ne pourra plus rien dire !

Nous pouvons donc supposer qu’Israël, apparemment en coopération avec la France, est derrière le dernier rapport en français. La France porte une responsabilité particulière, celle de maintenir des liens privilégiés avec le Liban. Et ces révélations divulguées par le Figaro sont un message clair à la Syrie et au Hezbollah.

Une partie du message est donc dirigé à Damas. Le président Bachar al-Assad, qui déclare sans cesse son désir de paix avec Israël, a bien du mal à expliquer comment ses déclarations sont en rapport avec ses actes. «Les preuves qu’il aide le Hezbollah sont si nombreuses qu’elles ne pourraient être répertoriées à la Bibliothèque François Mitterand» a t-on entendu sur Galei Tsahal ce matin !

Learn Hebrew online

Le message n’était pas seulement destiné à embarrasser le président syrien, mais aussi à lui faire comprendre qu’une guerre du Hezbollah entrainera inéluctablement la chute du régime de Syrie, la destruction des camps d’entraînement dans tout le pays et le bombardement de tous les points stratégiques utilisés par Damas. Toute la Syrie militaire ou terroriste sera une cible légitime pour Tsahal.

Parmi les autres messages, celui qui devrait renforcer la paranoïa du Liban, du Hezbollah ou de Damas : les espions israéliens savent tout de vous! Cela signifie également que les vols d’Israël au-dessus du Liban sont nécessaires, malgré les condamnations de l’ONU. Ces missions d’espionnage sont la plupart du temps nécessaires pour vérifier si les Iraniens, par l’intermédiaire des Syriens, sont impliqués dans le transfert d’armes.

Par cet espionnage, nous savons que les armes du Hezbollah comprennent des batteries de missiles anti-aériens (qui limitent les manœuvres de l’Israel Air Force), ainsi que des ogives longue portée Scud. Autant de raison pour frapper fort et vite!

Loading...

Bien que les messages ci-dessus ne feront pas cesser la livraison de ces armes au Liban, cela permet en tout cas à Israël de prouver sa supériorité dans le domaine du renseignement, mais aussi d’être très clair sur ce qu’il devrait se passer si cela venait à “déraper”. Pour l’heure, Israël se prépare.

Source: Ron Ben YishaïAdaptation et analyse, Jonathan-Simon Sellem – JSSNews







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *