toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les petits souliers de Saint-Pierre de G-W. GOLDANEL suivi de Honte à ces « chrétiens » ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


Les petits souliers de Saint-Pierre de G-W. GOLDANEL suivi de Honte à ces « chrétiens » ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Je vais publier prochainement une « Réflexion sur la question blanche » dans laquelle j’évoque notamment le sort tragique des chrétiens d’Orient, dont se désintéresse papalement l’Occident post-chrétien.

Je décris non seulement les massacres et les esclavages occultés du passé, mais encore ceux d’aujourd’hui, commis au nom de l’islam, au Soudan, au Nigéria, en Malaisie et ailleurs et dont la simple évocation donne le prurit à la bien-pensance.C’est dans ce contexte délétère qu’il faut comprendre les incantations antisionistes et antijudaïques dont certains prélats  catholiques de l’église d’Orient ont souillé le dernier synode du Vatican.

Plutôt que de se livrer à de fastidieuses spéculations intellectuelles, il suffit de se reporter aux comptes-rendus de l’envoyé spécial du Figaro, Jean-Marie Guenois, qui décrit l’atmosphère de crainte révérencieuse envers le monde arabo- islamique qui a caractérisé la réunion romaine.

Sous le titre ambitieux : «  Rome veut sauver les chrétiens d’Orient », et le sous-titre « Les pressions de l’islam radical dans le berceau du christianisme sont au cœur du synode qui s’ouvre au Vatican », le journaliste écrivait déjà lucidement dans son premier article le 11 octobre : « Le document de travail préparatoire de ce synode,  remis symboliquement par le pape aux églises du Proche-Orient, à Chypre, le 6 juin dernier, a adopté un ton sans concession vis-à-vis de l’islam radical – un ton qui n’a pas été celui du pape hier. (…) Prendre de la hauteur et analyser les problèmes du Proche-Orient avec le regard de Dieu, telle est désormais l’ambition que Benoit XVI a fixé hier matin ».

Le dimanche 17 octobre, le reporter constatait tristement : « C’est une forme de peur qui se confirme (…) la peur de s’exprimer sur la confrontation avec l’islam radical et politique. Même dans l’enceinte du Vatican, ce qui en dit long… ».

C’est donc dans ce contexte de trouille – qui est devenu chez les chrétiens d’Orient martyrisés une seconde nature  – que le 24 octobre, certains bons pères palestiniens ont, comme ils en ont coutume, voué Israël et son peuple aux gémonies.

Ça ne coûte rien et ça fait tellement plaisir.
Le Vatican, courageusement, n’a pas pipé.

C’est bien moins triste pour Israël que pour l’église romaine.

 

Pendant ce temps, les Algériens, chrétiens ou mauvais musulmans, qui n’avaient pas respecté le jeûne du ramadan se sont vus infliger par un tribunal de Kabylie des peines de prison.

Learn Hebrew online

On attend encore une ferme réaction de l’État du Saint-Siège.

Mme Boumediene-Thery, la sénatrice vert qui boycotte Israël, ne va pas manquer, c’est sûr, de boycotter désormais l’Algérie. Elle ferait cependant bien de faire attention, car une de ses amies d’EuroPalestine s’est vue condamner par la Cour d’Appel de Bordeaux, à la demande, notamment, d’Avocats Sans Frontières.

Je préfère l’annoncer, sinon qui le fera ?

 

Le Monde du 22 octobre assure la promotion en première page d’une pétition signée par neuf historiens dans laquelle ceux-ci s’insurgent contre le projet présidentiel d’une « Maison de l’Histoire de France ». Je ne crois pas caricaturer la pensée progressiste des signataires en écrivant que ceux-ci dénoncent une Histoire centrée sur l’identité nationale de la France, imperméable au métissage et, horreur suprême, qui sera abritée dans un palais princier plutôt que dans une cité.

C’est logique, celui qui n’a pas d’identité, n’a ni avenir, ni passé.

En revanche, le journal du soir renonce à toute correction politique excessive, lorsqu’il évoque placidement le même jour l’éventualité pour Marc Edouard Nabe, écrivain sous- célinien à l’antisémitisme bellement assumé, la possibilité de recevoir un prix littéraire.

Si notre littérateur est infiniment moins contesté par le Monde (comme l’ont fait justement remarquer Péan et Cohen dans leur ouvrage consacré à ce journal) que, par exemple, Renaud Camus, je n’ose imaginer que c’est parce qu’il est également d’un antisionisme absolutoire.

Quoi qu’il en soit, je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler certaines de ses  formules que je citais déjà dans mes « Martyrocrates » : 11 septembre 2001 : « la date est si magnifique qu’on aurait du prévoir ce que ce jour réservait au monde… Bientôt les mots que je préfère le plus au monde embellissent les lèvres pincées des journalistes : kamikazes, suicide, décombres, catastrophe, pirates, fanatique… ». Lisez encore cette dernière : « Ben Laden est si biblique qu’il a l’air de sortir de Judée. C’est tout à fait comme ça que je vois le Christ ». (Une lueur d’espoir, le Rocher 2001).

Le Monde et Nabe mériteraient d’être canonisés par la Curie d’Orient.

Gilles William GOLDNADEL


Honte à ces « chrétiens » ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

El neqamot Adonaï, El neqamot hofia hinassé chofet ha’arets, hachev gemoul ‘al ge’im… « D.ieu des vengeances Adonaï, D.ieu des vengeances manifeste-toi ! Lève-toi Juge de la terre ! Rends aux orgueilleux selon leurs œuvres » – Ps 94

Ad mataï… Jusqu’à quand ces hommes portant le nom de « chrétiens » vont-ils nier la réalité d’Israël et salir le nom de D.ieu par leur verbiage et leur mépris de la Parole ? Je m’associe aux paroles du Psalmiste de ma lecture d’aujourd’hui pour réagir aux propos insupportables d’un groupe de personnes se disant chrétiennes. Leurs actes démontrent leur arrogance à s’ériger en juges. Après avoir persécuté et converti de force le peuple juif, après les avoir spoliés et massacrés, après s’être tus durant la Shoah, voilà que ces « chrétiens » nient l’évidence d’une nation établie légalement, refusant à Israël une pleine légitimité.

Ces « chrétiens » sont ces prélats qui, lors du Synode pour le Moyen-Orient au Vatican, ont décrété qu’Israël ne peut s’appuyer sur le terme de « Terre promise » pour « justifier le retour des Juifs en Israël et l’expatriation des Palestiniens » – dixit l’Archevêque américain de Newton Mgr Cyrille Salim Bustros.

« On (1) ne peut pas se baser sur le thème de la Terre promise pour justifier le retour des Juifs en Israël et l’expatriation des Palestiniens », a dit le président grec-melkite de la commission pour le message du synode pour le Moyen-Orient lors d’une conférence de presse. Dans ce message, rendu public samedi, les évêques et patriarches orientaux affirment qu’il « n’est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices ».

« Pour nous, chrétiens, on ne peut plus parler de Terre promise au peuple juif », terme qui figure dans l’Ancien testament, car cette « promesse » a été « abolie par la présence du Christ ». Après la venue de Jésus, « nous parlons de Terre promise comme étant le royaume de Dieu », qui couvre la Terre entière, et est un « royaume de paix, d’amour, d’égalité (et) de justice », a-t-il expliqué. « Il n’y a plus de peuple préféré, de peuple choisi, tous les hommes et toutes les femmes de tous les pays sont devenus le peuple choisi », a ajouté le prélat.

Depuis quand ces évêques s’arrogent-ils le droit de décider à la place de D.ieu ? Hélas depuis trop longtemps… Non seulement ces gens tordent la sainte Parole mais ils pratiquent le mensonge de manière éhontée en prétendant qu’Israël « expatrie » les Palestiniens du pays. La communauté arabe en Israël représente 20% de la population, et elle redoute l’idée d’une « Palestine » gouvernée par la Sharia. Ils n’ont aucune envie de faire partie d’une hypothétique nation palestinienne où les droits de l’homme, de la femme et de l’enfant sont régis par une religion de terreur.

Quant à sous-entendre que les chrétiens palestiniens quittent le pays à cause des brimades israéliennes, ce serait risible si ce n’était dramatique. Tout le monde sait que Bethléem a été vidée de sa population chrétienne à cause de l’Islam – les  jeunes filles étaient violées, les commerçants spoliés ou exécutés sous prétexte de collaboration avec « l’ennemi sioniste ». Voilà la cause de « l’expatriation palestinienne ». La population chrétienne est en hausse constante en Israël. Israël est un refuge pour ceux qui fuient le monde islamique.

Qu’est-ce qui vous pousse à mentir éhontément, prélats (2) ? La haine antisémite ou la peur d’une fatwah ?…

Israël est le peuple choisi, aimé de l’Eternel
D.ieu n’est pas une girouette, Il ne change pas, et Il considère toujours Son peuple Israël comme Son héritage. Il l’aime éternellement – ad ‘olam, n’en déplaise à tous ces chrétiens indignes d’en porter le nom.

Ki lo yito Adanaï ‘amo ; vena’halato lo ya’azov –
« Car l’Eternel ne délaisse pas Son peuple, Il n’abandonne pas Son héritage » – Ps 94:14

J’ose espérer que le Pape et le monde catholique réagiront aux accusations injurieuses de ce Synode inique. Ces paroles ont été prononcées au Vatican même. De ce lieu doit venir une réparation car si les hommes ne le font pas, D.ieu s’en chargera :

« D.ieu fera retomber sur eux leur iniquité.
Il les réduira au silence par leur méchanceté.
L’Eternel, notre D.ieu, les réduira au silence ! »
– Ps 94:23

Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 

 

 

 

 

 

 

(1)Texte de l’AFP – 23 oct 2010
(2) Lire l’excellent article paru dans « Il Foglio, 22 octobre 2010 »





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les petits souliers de Saint-Pierre de G-W. GOLDANEL suivi de Honte à ces « chrétiens » ! par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

    1. Kabyle

      Bonjour,

      En tant que Kabyles, je me permet d’apporter une petite rectification

      Vous écrivez :

      Pendant ce temps, les Algériens, chrétiens ou mauvais musulmans, qui n’avaient pas respecté le jeûne du ramadan se sont vus infliger par un tribunal de Kabylie des peines de prison.

      Voici la vérité :

      Pendant ce temps, les Kabyles, chrétiens ou mauvais musulmans, qui n’avaient pas respecté le jeûne du ramadan se sont vus infliger par un tribunal algériens des peines de prison.

      La nuance est grande et l’on ne peut se permettre de laisser passer ce genre de méprises…
      Tout comme d’ailleurs voudrait que cela soit avec le maintien par le pouvoir algérien du terrorisme en Kabylie, alors que des dizaines de milliers de soldats algériens y sont stationnés, le terrorisme, le kidnapping est le quotidien du peuple kabyle, plus qu’ailleurs en Algérie ! et le pouvoir algérien voudrait faire croire que ce sont les Kabyles qui seraient les terroristes !!! Ne tombez pas dans le piège svp, le peuple kabyle comme vous devez le savoir est laïque, ouvert, tolérant, moderne, universaliste, humaniste…

      Merci

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *