toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les juifs américains ont-ils perdu la foi en Obama ?


Les juifs américains ont-ils perdu la foi en Obama ?

Les principaux membres de la communauté juive américaine se sont exprimés contre la politique étrangère d’Obama sur Israël, et, ce qui est considéré comme une rareté, ont dit que si il continuait sur sa trajectoire actuelle, ils cesseront leurs contributions au parti démocrate. Depuis son entrée en fonction, il semble qu’Obama a perdu du terrain dans tous les secteurs aux Etats-Unis, bien qu’il ait toujours bénéficié d’un soutien à grande échelle chez les juifs américains.

Malcolm Hoenlein, le vice-président exécutif de la conférence des principales organisations juives américains, a déclaré au Huffington Post que, bien que le président américain a connu un taux de soutien de près de 80% parmi les juifs américains au moment de son élection, il avait entre temps perdu environ un tiers de celui-ci.

Selon le rapport, l’administration Obama a irrité les dirigeants juifs au point qu’ils pensent complètement se désintéresser des élections de 2010.

Les dossiers de la Federal Election Commission montrent que les contributions aux candidats démocrates venant du secteur financier, où les juifs occupent des postes importants, sont en baisse de 65% par rapport à il y a deux ans.

« J’ai commencé à rompre avec Obama il y a 10 mois, » explique Martin Peretz, rédacteur en chef de The New Republic, « et je sais que beaucoup de juifs de la côte ouest ont aussi des remords (pour avoir soutenu Obama) ».

Le milliardaire d’Hollywood, Haim Saban, s’en fait l’écho : « l’hypothèse de l’administration Obama est que parce que les juifs sont libéraux, ils ne peuvent tout simplement pas voter pour les républicains. »

« Obama peut inviter les dix juifs les plus influents à la Maison Blanche pour une discussion, et prononcer un discours magnifique, et penser que cela peut résoudre tous ses problèmes avec les juifs américains. Ca se peut, ou ça ne se peut pas. »

Abraham Foxman, directeur de l’Anti Defamation League, a exprimé ses préoccupations politiques directement à Obama. Foxman a dit plus tard que lors de leur rencontre, il a dit au président des Etats-Unis que, bien que d’accord avec son programme d’action global au Proche Orient, la perception est qu’il s’en prend uniquement a Israël, et exempte les arabes.

Si Obama a réfuté les idées de Foxman, ce dernier a dit avoir quitté la réunion en disant que la nouvelle stratégie de la Maison Blanche était « dangereuse ».

L’administration Obama, a déclaré Foxman, estime que si le conflit israélo-palestinien était résolu, le loup et l’agneau habiteraient ensemble, et tout ira bien.

A cette fin, l’ensemble de ses conseillers lui disent qu’il doit rompre avec les politiques de ses prédécesseurs et prouver aux arabes et aux musulmans qu’il est différent, qu’il peut se distancer d’Israël.

Jerusalemplus TV





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *