toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Chronologie des efforts israéliens pour la paix et la coopération israélo-palestinienne


Chronologie des efforts israéliens pour la paix et la coopération israélo-palestinienne

Il est communément admis dans les médias européens, notamment en France, qu’Israël est la cause de l’échec de toute tentative de paix avec les Palestiniens. C’est ce que tentent de nous démontrer quotidiennement l’AFP et les journalistes français, Taddei encore récemment.

Il est donc important aujourd’hui où des négociations sont en cours de rappeler la chronologie des efforts déployés depuis 1979 par les divers gouvernement Israéliens pour tenter de faire la paix avec les Palestiniens.2010

28 mai : Israël rouvre une partie d’une autoroute israélienne aux Palestiniens. La route 443 avait été auparavant interdite aux Palestiniens après que des terroristes aient tiré sur cinq automobilistes israéliens sur la route en 2002. Les Israéliens craignent encore les attaques, mais la Cour Suprême israélienne a statué que les Forces de Défense Israéliennes (FDI) devaient accorder aux Palestiniens l’accès à une partie de l’autoroute en Cisjordanie.  [1]

26 mai : Israël autorise la construction de projets à Gaza avec l’Autorité Palestinienne, sans le Hamas. Un officiel du ministère de la Défense israélien annonce que le gouvernement livrera de l’eau et neuf systèmes de dessalement à Gaza, et qu’il approuve les fournitures pour la construction d’un hôpital, 150 immeubles divisés en appartements, un système municipal d’épuration de l’eau, une minoterie et 60 salles de classe dans les écoles de l’ONU. Tous les projets ont été approuvés par l’Autorité Palestinienne (AP), dans le cadre de la stratégie d’Israël pour affaiblir le Hamas, soutenu par l’Iran, et renforcer l’AP à Gaza. Israël permettra également à 100 hommes d’affaires de Gaza de voyager à Bethlehem, en Cisjordanie, en passant par Israël pour une conférence d’affaires. [2]

23 mai : Israël progresse avec une série de mesures pour établir la confiance des Palestiniens. Après avoir rencontré des officiels de la sécurité palestiniens, les FDI annoncent qu’elles envisagent d’améliorer la vie quotidienne des Palestiniens en supprimant 60 points de contrôle en Cisjordanie ;[3]  en accordant aux touristes et à 50 guides touristiques israéliens l’accès à Bethlehem en passant par tous les carrefours ; en ouvrant le carrefour de Dahariya à proximité de Hébron et la route de Keida près de Ma’ale Adumim ; en facilitant le voyage aux principaux hommes d’affaires palestiniens par des carrefours de sécurité ; et en permettant aux civils arabes et israéliens de visiter la Cisjordanie en passant par tous les carrefours le long de la barrière de sécurité et la ville de Tulkarem les week-ends en passant par 104 carrefours. [4]

9 mai : Israël et l’Autorité Palestinienne concluent la première série de négociations de  » proximité  » indirectes. Après que l’envoyé spécial des Etats-Unis au Proche-Orient, George Mitchell ait terminé les réunions avec les dirigeants israéliens et palestiniens, le département d’état a déclaré que  » Si l’une des parties prend des mesures significatives au cours des négociations qui selon nous peuvent sérieusement ébranler la confiance, nous répondrons pour leur demander des comptes et veillerons à ce que les négociations se poursuivent. » [5] Les Palestiniens promettent de prendre des mesures pour réprimer les incitations à la violence, [6] alors qu’Israël accepte de retarder le projet de logement à Jérusalem-Est dans un quartier juif. [7]

22 avril : Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu recommande aux Palestiniens de revenir à la table des négociations. Dans une interview avec la deuxième chaîne israélienne, Benjamin Netanyahu dit qu’Israël « souhaite vivement faire avancer le processus politique. Nous avons pris plusieurs mesures pour le faire avancer… Le premier jour de ma prise de fonction, j’ai demandé au président Mahmoud Abbas de venir négocier, et à mon premier jour, malheureusement, il a imposé des conditions préalables. Nous avons fait d’autres choses – nous avons supprimé des barrages routiers et des centaines de points de contrôle. Nous avons également approuvé le moratorium [sur une nouvelle construction en Cisjordanie]. Nous avons pris toutes ces mesures …[8] Cliquez ici pour lire plus d’extraits de l’interview.

21 mars : Israël annonce un nouveau programme pour améliorer l’économie et l’infrastructure arabes. Le programme d’une valeur de 213 millions de dollars américains (800 millions de shekels) visant à développer les opportunités économiques, le transport et le logement pour les communautés minoritaires en Israël a été conçu spécifiquement pour assister la population arabe d’Israël et sera axé sur 12 communautés bédouines et arabes, y compris approximativement 400 000 résidents. [9]

15 mars : Le maire de Jérusalem et le Premier ministre israélien assistent à la cérémonie de re-consécration de la synagogue de la Hurva dans la vieille ville de Jérusalem. Le maire de Jérusalem, Nir Barkat dit « Je veux envoyer un message de paix à toutes les religions… Je pense que depuis cet endroit, où nous avons expérimenté la terrible douleur de la destruction d’un endroit qui nous était sacré… nous saurons être sensibles aux doutes et aux malheurs des autres. » Le Premier ministre Benjamin Netanyahu: « De nombreuses personnes sont émues par ce moment – et à juste titre… Nous avons permis aux partisans des autres confessions de garder leurs lieux de culte. Nous tenons fièrement à notre héritage, tout en permettant aux autres la liberté de religion. »[10]

10 mars : Le ministre israélien de l’Intérieur, Eli Yishai, s’excuse un jour après que son ministère ait annoncé la construction de 1 600 nouvelles unités de logement à Ramat Shlomo, un quartier juif au nord de Jérusalem. Ramat Shlomo tombe dans les frontières municipales de la ville et a été annexé par Israël à la suite de la guerre défensive des Six Jours.[11] Le timing de la construction annoncée – la quatrième étape d’un processus de zonage à sept étapes qui devrait durer des années – a coïncidé avec la visite dans la région du vice-président américain Joe Biden dans le cadre d’une tentative américaine de favoriser des négociations de proximité entre Israël et les Palestiniens.[12] « L’approbation est une affaire purement technique et nous n’avons aucune intention d’insulter ou de chercher une confrontation avec le vice-président américain, » a dit Eli Yishai en ajoutant, « Je m’excuse pour le désarroi causé par cette affaire. » [13] Un porte-parole du ministère de l’Intérieur ajoute que le nouveau projet de construction était en cours de développement pendant les trois dernières années et que le timing n’était qu’une coïncidence. [14]

2 mars : Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, annonce qu’il retardera l’application d’un programme destiné à relancer la section historique de la ville, Al Bustan, située dans le quartier à majorité arabe de Silwan.[30] Le programme a causé une controverse en raison de la restauration de la partie occidentale de la région, connue en hébreu sous le nom de Gan Hamelech (le jardin du roi), qui nécessiterait la démolition de près de 22 maisons construites illégalement. [15] Nir Barkat décide de retarder le programme, dont le coût est estimé de 50 à 100 millions de dollars, [16] à la demande du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui souhaite éviter les tensions créées par ce qu’il nomme « des éléments … qui souhaitent semer le conflit et la discorde et en présentant une image déformée au pays et au monde ». [17] En attendant, Nir Barkat dit qu’il mènera d’autres négociations avec les résidents de la région dans l’espoir de parvenir à un accord sur le logement. [18]

25 janvier : L’aide humanitaire à Gaza continue avec 68 camions chargés de provisions, en passant par les carrefours de marchandises d’Israël à destination de Gaza. Du 19 janvier 2009 au 16 janvier 2010, 724 925 tonnes d’aide humanitaire ont été livrées à Gaza. Ce qui représente une augmentation de 900 pour cent dans l’aide humanitaire qui y a été livrée par rapport à 2008. [19]

23 janvier : Des officiels israéliens autorisent le paiement de 6,7 millions de dollars américains (25 millions de shekels) aux résident de Gaza qui ont le droit aux allocations de la sécurité sociale et de la pension de la part d’Israël pour avoir travaillé dans le pays au cours des années précédentes. [20]

2009

30 décembre : Les attaques terroristes palestiniennes contre des Israéliens baissent considérablement, selon l’agence de renseignement d’Israël. Pour la première année depuis la Seconde Intifada, commencée en septembre 2000, aucun attentat à la bombe n’a été perpétré. Ceci est attribué aux mesures de sécurité israéliennes ainsi qu’à la coopération avec les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne. Cependant, de nombreuses tentatives d‘attentats suicides par des agents terroristes palestiniens de la Bande de Gaza essayant d’infiltrer Israël en passant par la Péninsule du Sinaï en Egypte ont été déjouées.[21]

29 décembre : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu voyage en Egypte pour rencontrer le président Hosni Moubarak pour tenter de reprendre les négociations avec les Palestiniens.[22]

28 décembre : Le gouvernement annonce qu’il a approuvé la construction de 1 192 nouvelles unités de logement pour les résidents juifs et arables de Jérusalem Est, 500 unités de logement ont été autorisées dans le quartier de Silwan à Jérusalem Est pour la population arabe et 692 unités de logement ont été autorisées pour les quartiers à majorité juive de Har Homa, Neve Yaakov et Pisgat Zeev.[23] Le maire de Jérusalem, Nir Barkat a dit :  » Le droit israélien ne distingue pas entre les Juifs, les Musulmans et les Chrétiens ou entre Jérusalem Est et Ouest. « 

24 décembre : Des terroristes de la milices des Brigades des Martyres d’Al-Aqsa du Fatah ont tué par balles le Rabbin Meir Hai en Cisjordanie. Il conduisait de sa maison dans la colonie de Shavei Shomron vers la communauté toute proche de Einav. [24]

23 décembre : Le ministre israélien de l’Industrie, du Commerce et de l’Emploi, Binyamin Ben-Eliezer, recommande au leadership palestinien d’accepter la demande du Premier ministre Benjamin Netanyahu de commencer des négociations de statut définitif. Binyamin Ben-Eliezer, qui parlait au cours d’une conférence de presse exclusive pour les médias palestiniens, déclare que le réel conflit n’est pas entre Israël et les Palestiniens mais des menaces stratégiques communes telles que l’Iran et le Hamas, soutenu par l’Iran. C’était la première fois qu’un ministre israélien faisait une telle mise au point. [25] Voir la vidéo

14 décembre : Un principal dirigeant du Hamas Ismail Haniyeh dit que le Hamas veut le contrôle de l’ensemble de la  » Palestine « . Dans un rallye à Gaza, l’ancien Premier ministre palestinien dit : « Ce mouvement [le Hamas] a libéré la Bande de Gaza avec l’aide des factions militantes… Frères et Sœurs, nous ne serons pas satisfaits avec Gaza… le Hamas a les yeux tournés vers toute la Palestine. »[26]

13 décembre : Un groupe de rabbins israéliens apporte de nouveaux corans à la ville palestinienne de Yasuf en Cisjordanie après que des extrémistes juifs aient vandalisé une mosquée et brûlé ses corans. Le lendemain, le grand rabbin ashkénaze d’Israël, Yona Metzger, visite la mosquée pour condamner l’attaque, comparant celle-ci à la destruction des synagogues et des commerces appartenant aux Juifs par les Nazis. [27]

7 décembre : Les ministres de l’Union européenne se rencontrent à Bruxelles pour envisager une proposition soutenue par la Suède de diviser Jérusalem.  La proposition fermerait potentiellement une partie de la ville aux non Musulmans et met en danger l’avenir d’un processus de paix en contournant des négociations à venir.[28] Sous le contrôle jordanien de 1948 à 1967, l’accès aux lieux saints situés à Jérusalem Est et dans la vieille ville était interdit aux Israéliens juifs et un accès limité était accordé aux Israéliens chrétiens. Sous le contrôle israélien depuis 1967, les personnes, toutes confessions confondues, ont accès à de nombreux lieux saints de la ville.
La loi israélienne mandate que toute personne, sans distinction de sa confession religieuse, a le droit de visiter les lieux saints en Israël. [29] Israël finance plus de 100 mosquées et paie le salaire des imams (chefs religieux). Par ailleurs, Israël achète les corans lus dans les mosquées. [30]

Décembre : Le gouvernement israélien facilite les célébrations de Noël et les services tels que le transport gratuit entre Jérusalem et Bethlehem, en Cisjordanie, et des arbres de Noël gratuits pour les habitants de Jérusalem. [31] Israël compte parmi les quelques pays au Proche-Orient où la population chrétienne a augmenté depuis 1948, une hausse de plus de 400 pour cent. [32]

27 novembre : Le président de l’AP, Mahmoud Abbas, refuse de reprendre de nouvelles négociations à la suite de l’annonce du gel des colonies par Israël, Mahmoud Abbas a annoncé que les mesures israéliennes étaient insuffisantes. [33]

25 novembre : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce un gel de 10 mois de la construction des colonies en Cisjordanie pour encourager l’AP de reprendre les négociations de paix. [34]

1er novembre : Israël ouvre officiellement le carrefour frontalier de Jalameh entre Israël et Djénine (en Cisjordanie), en présence du représentant du quartet Tony Blair, du vice premier ministre israélien, du ministre de la Coopération régionale, Silvan Shalom, et du ministre des Minorités, Avishay Braverman. Le carrefour frontalier, qui est aujourd’hui ouvert aux véhicules des Arabes israéliens se rendant à Djénine et les régions alentours, est un autre exemple de l’engagement d’Israël pour simplifier les restrictions de la population palestinienne ainsi que faciliter la circulation libre de marchandises et du transport entre Israël et la Cisjordanie, permettant de renforcer l’économie palestinienne.[35]

24 septembre : Dans le cadre des efforts israéliens et palestiniens pour améliorer la coopération en matière de sécurité, le général de division Avi Mizrahi rencontre des officiels des services de renseignement palestiniens à Bethlehem. La coopération sécuritaire est améliorée par des réunions régulières entre le Premier ministre de l’AP, Salaam Fayyad et le chef de l’unité de coordination civile des FDI pour la Cisjordanie. [36]

23 septembre : Le programme du Hamas pour les enfants « Les Pionniers de demain » continue à inciter la violence et la haine. Dans un programme diffusé en septembre, le personnage costumé, l’ours Nassur, raconte à l’enfant qui est l’hôte du programme, « Il n’y aura plus de Juifs ou de Sionistes, avec la volonté d’Allah. Ils seront effacés… Nous voulons les massacrer, pour qu’ils soient expulsés de notre terre, n’est-ce-pas ? … Et s’ils ne veulent pas [partir] pacifiquement, avec les mots ou les discussions, nous devrons le faire par le massacre. » [37]

16 septembre : Israël commence à supprimer 100 barrages routiers en Cisjordanie. Des opérations antiterroristes israéliennes réussies et la collaboration avec les forces de la sécurité palestiniennes qui ont considérablement réduit l’infrastructure terroriste en Cisjordanie ont rendu possible la suppression des points de contrôle et des barrages routiers. Ce geste a relancé le commerce dans la région. [38]

28 juillet : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visite le Pont Allenby, qui relie la Cisjordanie à la Jordanie, pour constater les procédures opérationnelles améliorées du passage des marchandises et des piétons. Au début du mois de juillet, Benjamin Netanyahu a ordonné la prolongation des heures d’ouverture du Pont Allenby afin d’augmenter le volume de l’activité commerciale en Cisjordanie.[39] Lire le discours de Benjamin Netanyahu au Pont Allenby

20 juillet : Le PDG de la Chambre de Commerce israélo-palestinienne, Ofir Gendelman, informe les médias d’information arabes en arabe de la coopération économique entre Israël et l’Autorité Palestinienne. Les médias incluent Al Jazeera et AFP en arabe. « C’est le premier gouvernement israélien qui encourage l’amélioration du statut économique des Palestiniens, » a dit Ofir Gendelman. [40] Voir la vidéo

Juillet : Début de la construction sur le parc industriel de Bethlehem. Le projet devrait fournir une infrastructure pour l’industrie légère, l’artisanat et les métiers de la pierre. [41]

25 juin : Les FDI déclarent qu’elles limiteront leur présence dans quatre villes palestiniennes en Cisjordanie : Bethlehem, Jéricho, Qalqiliya et Ramallah. L’armée a dit qu’elle entrerait dans ces villes lorsqu’elle sera informée d’un complot terroriste spécifique. Ce geste est destiné à faciliter la vie des Palestiniens et à donner aux services de sécurité palestiniens plus de responsabilité pour stopper l’activité terroriste. [42]

18 juin : Les FDI suppriment le carrefour de Vered Jéricho, au sud de Jéricho en Cisjordanie, permettant la liberté de mouvement entre Jéricho et la vallée du Jourdain. [43]

14 juin : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu donne un discours important à la nation à l’Université de Bar-Ilan dans lequel il demande la coopération économique avec les Palestiniens et les états arabes, des négociations immédiates avec les Palestiniens sans conditions préalables, et approuve la création d’un état palestinien démilitarisé. [44] Lire le discours

2 juin : Les FDI démontent les principaux barrages routiers près de Rimonim et Atara, des colonies juives aux alentours de Ramallah, permettant aux Palestiniens de passer librement entre les villes de Cisjordanie de Ramallah et Jéricho. [45]

27 mai : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu convoque un comité gouvernemental pour explorer des projets économiques destinés à améliorer la qualité de vie des résidents palestiniens de Cisjordanie. [46]

16 mai : Un duo juif/israélo-arabe arrive en phase finale du Concours annuel de l’Eurovision. Les deux chanteuses – Mira Awad, musicienne et actrice arabe, et la chanteuse pop israélienne Noa – forment un duo en arabe, en hébreu et en anglais intitulé  » EinaiychThere must be another way.  » [47] En dépit des différentes origines, leur collaboration au Concours de l’Eurovision 2008 illustre les efforts de nombreuses organisations en Israël qui encouragent la paix et la coopération à travers des projets communs tels que des centres de développement économique, le sports après les études et des écoles bilingues et biculturelles. Mira Awad a chanté alors qu’il lui a été recommandé par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël  » de ne pas participer au nom d’Israël à ce concours.  » [49]

14 mai : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu fait un voyage surprise en Jordanie pour rencontrer le Roi Abdullah II. Les deux hommes discutent des projets pour faire avancer le processus de paix palestinien, renforcer l’économie palestinienne par des projets conjoints israéliens et améliorer les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne. [50]

11 mai : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu voyage à Charm el-Sheikh pour rencontrer le président égyptien Hosni Moubarak pour discuter de la reprise des négociations de paix. Le Premier ministre dit : « Nous souhaitons reprendre les négociations de paix entre nous et les Palestiniens.  » [51] Lire le discours de Benjamin Netanyahu à Charm el-Sheikh.

5 mai : Dans un discours à l’AIPAC, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’engage à travailler avec le gouvernement de Mahmoud Abbas en Cisjordanie et propose une « voie triple » vers la paix, dont la politique, la sécurité et l’économie. [52] Lire le discours de Benjamin Netanyahu, voir la vidéo

26 mars : Israël et l’Egypte célèbrent le 30e anniversaire depuis que le Premier ministre israélien Menachem Begin et le président égyptien Anwar Sadat se sont serrées la main et ont signé un accord de paix sur la pelouse de la Maison Blanche. L’Egypte était le premier pays arabe à signer un accord de paix avec Israël. Lire la chronologie des relations israélo-égyptiennes.

2 mars : La secrétaire d’état américaine Hillary Clinton dit que les Etats-Unis garantiront 900 millions pour aider à reconstruire l’infrastructure à Gaza détruite pendant l’Opération Plomb Durci. Hillary Clinton souligne que l’argent passerait par l’Autorité Palestinienne contrôlée par le Fatah et non le Hamas. [53]

10 février : Israël organise des élections générales qui conduisent finalement à la formation du gouvernement dirigé par le Likoud. Le parti du centre Kadima obtient 28 sièges à la Knesset (parlement israélien) et reste le plus grand parti, avec le Likoud qui obtient 27 sièges, Yisrael Beiteinu 15 sièges et le parti travailliste 13. Même si Kadima remporte la majorité des sièges, les partis du centre-droit et conservateur obtiennent plus de sièges en général que les factions du centre et du centre-gauche, par conséquent le chef du Likoud doit former le prochain gouvernement. [54]

Février : Le ministre israélien de l’Ordre public, Avi Dichter, dit : « Les efforts du Hamas pour faire passer des armes en fraude dans Gaza ont recommencé.  » Nous voyons le Hamas s’efforcer de reconstruire ses tunnels, et nous avons identifié plusieurs incidents de contrebande d’armes depuis que le cessez-le-feu a commencé,  » a-t-il dit. [55]

Les sacrifices passés d’Israël pour la paix

Du 15 au 23 août 2005 : Retrait de Gaza et de la Cisjordanie. Dans un effort pour dissiper les menaces sur la sécurité des Israéliens qui vivent à Gaza et d’essayer de reprendre les négociations de paix israélo-palestiniennes, Israël sort unilatéralement tous ses citoyens de la Bande de Gaza et du nord de la Cisjordanie. Ce geste tragique coûte à Israël près de 2 milliards de dollars et comprend l’évacuation de près de 9 000 Israéliens vivant dans les régions touchées en plus de l’exhumation et le transfert de toutes les tombes à Gaza en Israël. Le 12 septembre 2005, le dernier soldat de Tsahal quitte la Bande de Gaza, marquant une étape historique vers la paix par Israël. [56]

Du 22 au 27 janvier 2001 : La Conférence de Taba. Israël offre plus encore de la Cisjordanie : territoire équivalent à 97 pour cent de la superficie totale exigée par les Palestiniens, y compris des échanges qui remontent à Israël avant 1967. [57] Un jour après l’échec de Taba, le chef de l’Autorité Palestinienne, Yasser Arafat, donne un discours anti-israélien dans le Forum Economique Mondial à Davos, accusant le gouvernement israélien d' » une guerre barbare et cruelle utilisant des méthodes fascistes…  » [58]

Du 11 au 25 juillet 2000 : Sommet de Camp David. Le Premier ministre israélien Ehud Barak offre aux Palestiniens plus de 90 pour cent de la Cisjordanie, ce qui signifierait le déracinement de plus de 40 000 colons israéliens. [59] L’accord inclurait également le contrôle palestinien sur les quartiers chrétiens et musulmans de la vieille ville de Jérusalem et d’autres quartiers à Jérusalem Est, ainsi que la souveraineté religieuse sur le Mont du Temple, considéré comme le lieu le plus sacré du Judaïsme et connu des Musulmans sous le nom de Haram al Sharif (le Noble Sanctuaire). Les négociations se soldent par un échec. [60]

1994 – 1999 : Israël quitte le territoire dans le cadre de l’accord  » Une terre pour la paix  » avec les Palestiniens. Au cours des Accords d’Oslo de 1993, Israël a accepté de se retirer progressivement des principaux centres peuplés dans les territoires palestiniens, accordant l’autonomie aux Palestiniens. [61] Israël se retire de Jéricho et de certaines parties de Gaza en 1994. [62] Le Protocole de Hébron, une étape importante dans le processus de paix d’Oslo qui a été signé en 1997, octroie aux Palestiniens le contrôle sur plus de 80 pour cent de Hébron [63] – l’emplacement du Tombeau des Patriarches, le deuxième site le plus sacré du Judaïsme. [64] Les accords de Wye et de Charm-el-Sheikh de la fin des années 90 conduisent à une autonomie palestinienne plus importante en Cisjordanie.[65]

Avril 1982 : Israël s’est retiré entièrement de la Péninsule du Sinaï. Remplissant ses obligations conformément à l’Accord de Paix israélo-égyptien de 1979, Israël a fait sortir ses soldats et ses citoyens du Sinaï, une région deux fois plus grande que son propre territoire qu’il a du contrôler depuis sa victoire à la guerre des Six Jours en 1967. Malgré les protestations et un scepticisme répandu dans le public israélien, les FDI évacuent les civils israéliens et aplanissent au bulldozer la ville de Yamit, sous les ordres du ministre de la Défense Ariel Sharon – autrefois maître du settlement movement. Un article publié dans le New York Times qualifie le retrait d’Israël du Sinaï de concession  » plus vaste que toute autre jamais faite par un pays dans une position comparable de force militaire. « [66]

26 mars 1979 : Accord de Paix israélo-égyptien. Israël et l’Egypte ont signé un accord qui demande aux deux nations de démilitariser la Péninsule du Sinaï ; pour Israël, quitter la frontière d’avant 1967, renoncer aux bases militaires, aux colonies, aux routes et aux champs de pétrole du Sinaï ; et pour l’Egypte, normaliser les relations avec Israël. D’autres pays arabes attaquent l’accord et Anwar el Sadate est assassiné par des extrémistes musulmans en 1981. Néanmoins, l’accord est maintenu. [67]

________________________________________________


Références

[1] Hamilton, Douglas, “Israel ends highway segregation, pleasing no-one,” Reuters, May 25, 2010, http://in.reuters.com/article/worldNews/idINIndia-48791020100525

[2] O’Sullivan, Arieh, “Israeli Army Undermining Hamas Through Palestinian Authority Projects in Gaza,” The Media Line, May 26, 2010, http://www.themedialine.org/news/news_detail.asp?NewsID=28946

[3] “Easing restrictions for Palestinians in the West Bank,” Israel Ministry of Foreign Affairs, May 23, 2010, http://www.mfa.gov.il/MFA/Government/Communiques/2010/Easing_restrictions_Palestinians_West_Bank_23-May-2010.htm

[4] Katz, Yaakov, “IDF to ease West Bank restrictions,” The Jerusalem Post, May 24, 2010, http://www.jpost.com/Israel/Article.aspx?id=176251

[5] “Statement on Special Envoy George Mitchell’s Trip,” U.S. Department of State Web site, May 9, 2010, http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2010/05/141637.htm

[6] Ackerman, Gwen; Bjerga, Alan, “Palestinians, Israel Make Concessions to Allow Talks to Resume,” Bloomberg, May 10, 2010, http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601104&sid=aV.WAFxl80g4

[7] “PM Netanyahu welcomes beginning of proximity talks,” Israel Ministry of Foreign Affairs, May 9, 2010, http://www.mfa.gov.il/MFA/Government/Communiques/2010/PM_Netanyahu_beginning_proximity_talks_9-May-2010.htm

[8] “Excerpts from PM Netanyahu’s Interview with Israeli Channel Two News,” Israeli Prime Minister’s Office, April 22, 2010, http://www.pmo.gov.il/PMOEng/Communication/EventsDiary/event2channel220410.htm

[9] Israel government communiqué, March 19, 2010; Israel Prime Minister‘s Office communiqué, March 21, 2010

[10] Hasson, Nir; Mozgovaya, Natasha, “Netanyahu seeks to ease East Jerusalem tensions at synagogue dedication,” Haaretz, March15, 2010, http://www.haaretz.com/hasen/spages/1156587.html

[11] Hoffman, Gil, “’R. Shlomo plan timing regrettable’,” The Jerusalem Post, March 10, 2010, http://www.jpost.com/Israel/Article.aspx?id=170637; McCarthy, Rory, “Israel sorry for announcing homes plan during Biden visit,” The Guardian, March 10, 2010, http://www.guardian.co.uk/world/2010/mar/10/israel-homes-plan-biden-apology

[12] Laub, Karin, “Israel apologizes for embarrassing Biden,” AP, March 10, 2010, http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5ioi_0jtO9RjMwPNRoXNCndRPRq3gD9EBO9VG0

[13] Ravid, Barak; Issacharoff, Avi; Hasson, Nir; Pfeffer, Anschel, “Yishai: Sorry for distress over East Jerusalem plan,” Haaretz, March 10, 2010, http://haaretz.com/hasen/spages/1155460.html

[14] Hoffman, Gil, “’R. Shlomo plan timing regrettable’,” The Jerusalem Post, March 10, 2010, http://www.jpost.com/Israel/Article.aspx?id=170637; Ravid, Barak; Issacharoff, Avi; Hasson, Nir; Pfeffer, Anschel, “Yishai: Sorry for distress over East Jerusalem plan,” Haaretz, March 10, 2010, http://haaretz.com/hasen/spages/1155460.html

[15] “The King’s Garden (Gan Hamelech, Al Bustan) – Development Plan,” Jerusalem Municipality press release, March 2, 2010

[16] Ravid, Barak; Hasson, Nir, “Jerusalem mayor agrees to delay demolition of Arab homes,” Haaretz, March 2, 2010, http://haaretz.com/hasen/spages/1153351.html; McCarthy, Rory, “Jerusalem mayor unveils demolition plan,” The Guardian (UK), March 2, 2010, http://www.guardian.co.uk/world/2010/mar/02/israeli-prime-minister-jerusalem-mayor-demolition

[17] Bronner, Ethan, “Mayor’s Housing Offer Sets Off Row in Jerusalem,” The New York Times, Feb. 25, 2010, http://www.nytimes.com/2010/02/26/world/middleeast/26mideast.html

[18] “Statement on the ‘Gan Hamelech’ Project,” Israeli Prime Minister’s Office, March 2, 2010

[19] Ravid, Barak; Hasson, Nir, “Jerusalem mayor agrees to delay demolition of Arab homes,” Haaretz, March 2, 2010, http://haaretz.com/hasen/spages/1153351.html

[20] E-mail communication with the IDF Spokesperson’s Office, Jan. 25, 2010

[21] Eldar, Akiva, “Barak approves social security payments to Gaza residents,” Haaretz, Jan. 24, 2010, http://haaretz.com/hasen/spages/1144657.html

[22] Harel, Amos, “Shin Bet reports sharp reduction in terror attacks in ’09,” Haaretz, Jan. 1, 2010,
http://www.haaretz.com/hasen/spages/1138899.html

[23] Ravid, Barak, “Netanyahu in Egypt to meet Mubarak on peace talks, Shalit,” Haaretz, Dec. 29, 2009,
http://www.haaretz.com/hasen/spages/1138435.html

[24] Sofer, Roni, “Atias: 500 housing units okayed for Arabs in J’lem,” YnetNews, Dec. 28, 2009,
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3826187,00.html

[25] “Man killed in West Bank shooting,” YnetNews, Dec. 24, 2009,
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3824847,00.html

[26] The Israel Project’s press conference, Dec. 23, 2009,
http://www.theisraelproject.org/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=hsJPK0PIJpH&b=4183369&ct=7790509

[27] Abu Toameh, Khaled, “Haniyeh: Hamas will liberate Palestine,” The Jerusalem Post, Dec. 14, 2009,
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1260447436498&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull>

[28] “Rabbi evokes Holocaust in condemning mosque arson,” AFP, Dec. 14, 2009,
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gP_PXseYZ3iJLzOqEC1_J7EtMB5w

[29] Ravid, Barak, “Haaretz Exclusive: EU draft document on division of Jerusalem,” Haaretz, Dec. 2, 2009,
http://www.haaretz.com/hasen/spages/1131988.html

[30] Protection of Holy Places Law, 1967, Israeli Ministry of Foreign Affairs, June 27, 1967, http://www.mfa.gov.il/MFA/Foreign+Relations/Israels+Foreign+Relations+since+1947/1947-1974/14+Protection+of+Holy+Places+Law.htm

[31] Interview with Ambassador Reda Mansour, consul general to the southeastern U.S., March 5, 2008

[32] Briefing on preparations and arrangements for Christmas and New Year’s with Tourism Minister Stas Misezhnikov and Civil Administration Bethlehem DCO Commander Lt.-Col. Eyad Sirhan, Dec. 16, 2009

[33] Weiner, Justus Reid, “Palestinian Crimes against Christian Arabs and Their Manipulation against Israel,” Jerusalem Center for Public Affairs, Sept. 1, 2008, http://www.jcpa.org/JCPA/Templates/ShowPage.asp?DRIT=3&DBID=1&LNGID=1&TMID=111&FID=253&PID=0&IID=2406&
TTL=
Palestinian_Crimes_against_Christian_Arabs_and_Their_Manipulation_against_Israel

[34] “Abbas dismisses Israeli settlement freeze as insufficient,” Xinhua, Nov. 28, 2009,
http://news.xinhuanet.com/english/2009-11/28/content_12553998.htm

[35] “Behind the Headlines: The ten month Israeli moratorium on settlement building,” Israel Ministry of Foreign Affairs, Nov. 26, 2009,
http://www.mfa.gov.il/MFA/About+the+Ministry/Behind+the+Headlines/Behind-the-Headlines-The-Ten-Month-
Israeli-Moratorium-on-Settlement-Building-26-Nov-2009.htm

[36] Israel Government Press Office communiqué, Nov. 9, 2009

[37] “Israel general, Palestinian officials meet,” UPI, Sept. 24, 2009,
http://www.upi.com/Top_News/2009/09/24/Israel-general-Palestinian-officials-meet/UPI-25021253808495/

[38] Palestinian Media Watch bulletin, Sept. 23, 2009, http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=1339

[39] “Removal of One Hundred Road Blocks in Judea and Samaria,” IDF Spokesperson’s Unit communique, Sept. 16, 2009

[40] Israel Prime Minister’s Office communiqué, July 28, 2009; “PM Netanyahu orders expansion of the Allenby Border Terminal’s operating hours,” Israel Ministry of Foreign Affairs, July 8, 2009, http://www.mfa.gov.il/MFA/Government/Communiques/2009/PM-orders-expansion-of-Border-Termina-
operating-hours-08-Jul-2009

[41] The Israel Project press conference, July 20, 2009,
http://www.theisraelproject.org/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=hsJPK0PIJpH&b=4183369&ct=7227345

[42] “The economic situation in the Palestinian Authority and Israeli relief measures: Periodic update,” Israel Ministry of Foreign Affairs, Dec. 6, 2009

[43] “Israeli sources: IDF to limit West Bank raids,” Haaretz,, June 25, 2009,
http://haaretz.com/hasen/spages/1095624.html

[44] “IDF Removes Various Roadblocks and Crossings,” IDF, June 18, 2009,
http://dover.idf.il/IDF/English/News/the_Front/09/06/1801.htm

[45] “PM’s Speech at the Begin-Sadat Center at Bar-Ilan University,” Israeli Prime Minister’s Office, June 14, 2009, http://www.pm.gov.il/PMOEng/Communication/PMSpeaks/speechbarilan140609.htm

[46] “News of Terrorism and the Israeli-Palestinian Conflict June ,” Intelligence and Terrorism Information Center, June 2, 2009, http://www.terrorism-info.org.il/malam_multimedia/English/eng_n/html/ipc_e035.htm

[47] “PM Netanyahu convenes meeting of Ministerial Committee on Improving the Situation of the Palestinian Residents of Judea and Samaria,” MFA Newsletter, May 27, 2009

[48] “Noa & Mira Awad to represent Israel,” Eurovision Song Contest Web site, Jan. 11, 2009,
http://www.eurovision.tv/page/news?id=1729; “Eurovision Song Contest 2009 Final,” Eurovision Song Contest Web site, http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=1482, accessed Dec. 30, 2009

[49] “An open letter to Mira Awad: Do not help Israel whitewash its atrocities in the Gaza Strip!” The Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (PACBI), March 8, 2009, http://www.pacbi.org/etemplate.php?id=966

[50] “Netanyahu in Jordan for talks with king,”, AP via YnetNews, May 14, 2009, http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3715920,00.html

[51] “The Prime Minister’s statement at the press conference with the President of Egypt, Hosni Mubarak, at Sharm el-Sheikh,” Israeli Prime Minister’s Office, May 11, 2009, http://www.pmo.gov.il/PMOEng/Communication/PMSpeaks/speechsharem110509.htm

[52] “Prime Minister Benjamin Netanyahu’s Speech at AIPAC,” Israeli Prime Minister’s Office, May 5, 2009, http://www.pmo.gov.il/PMOEng/Communication/PMSpeaks/speechaipac050509.htm

[53] Liping, Lin; Zhongwen, Yu “Int’l donors meet in Egypt on Gaza reconstruction,” Xinhua, March 2, 2009,
http://news.xinhuanet.com/english/2009-03/02/content_10928760.htm

[54] “National Election Results for the 18th Knesset,” Web site of the Knesset, Feb. 18, 2009,
http://www.knesset.gov.il/elections18/heb/results/main_Results.aspx

[55] Sofer, Roni, “Egyptian activity on border criticized,” YnetNews, Feb. 15, 2009, http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3671930,00.html

[56] « Israeli-Palestine Negotiations, » Israel Ministry of Foreign Affairs, Sept. 7, 2003, http://tinyurl.com/67w5e; « Israel’s Disengagement Plan: Renewing the Peace Process, » Israel Ministry of Foreign Affairs, April 20, 2005, http://tinyurl.com/9f3e7

[57] Entous, Adam, “Olmert, Abbas narrow land gap, other snags remain,” Reuters, Oct. 12, 2007, http://uk.reuters.com/article/idUKL1191043._CH_.242020071012; Sontag, Deborah, “AND YET SO FAR: A special report.; Quest for Mideast Peace: How and Why It Failed,” The New York Times, July 26, 2001, http://www.nytimes.com/2001/07/26/world/and-yet-so-far-a-special-report-quest-for-mideast-peace-how-and-why-it-failed.html?pagewanted=all

[58] Keinon, Herb and Lahoud, Lamia, “Barak Cuts Contact with Arafat After Anti-Israel Diatribe,” The Jerusalem Post, January 29, 2001, accessed via Lexis-Nexis

[59] Perlez, Jane, “Arafat Will Meet With Barak in U.S. for Peace Effort,” The New York Times, July 6, 2000, accessed via Lexis-Nexis

[60] Perlez, Jane, “Whose Holy Land? News Analysis; Falling Short of Peace,” The New York Times, October 15, 2000, accessed via Lexis-Nexis

[61] “Declaration of Principles on Interim Self-Government Arrangements September 13, 1993,” Israel Ministry of Foreign Affairs, Sept. 13, 1993, http://www.mfa.gov.il/MFA/Peace+Process/Guide+to+the+Peace+Process/Declaration+of+Principles.htm

[62] Kershner, Isabel, “Many Palestinians Offer a Bleak Opinion of Bush,” The New York Times, Jan. 11, 2008, http://www.nytimes.com/2008/01/11/world/middleeast/11jericho.html

[63] Schmemann, Serge, “Mideast Accord: The Overview; Accord on Hebron Gets Endorsement of Israeli Cabinet,” January 16, 1997, accessed via Lexis-Nexis

[64] Lazaroff, Tovah; Freund, Michael, “Coming of age at Rachel’s Tomb,” JWeekly.com, Nov. 2, 2007, http://www.jweekly.com/article/full/33725/coming-of-age-at-rachel-s-tomb/

[65] “Staged Israeli Transfers of West Bank Territory to Palestinian Self-rule According to the Oslo Interim Agreement, 1994 – 2000,” London Review of Books, http://www.lrb.co.uk/assets/edillus/said01_2224_02.pdf, accessed April 5, 2010

[66] Shipler, David K., “In Israel, Dreams of Peace Seem Hollow after Sinai,” The New York Times, April 25, 1982, accessed via Lexis-Nexis

[67] “Israel-Egypt Peace Treaty,” Israel Ministry of Foreign Affairs, March 26, 1979, http://www.mfa.gov.il/MFA/Peace%20Process/Guide%20to%20the%20Peace%20Process/Israel-Egypt%20Peace%20Treaty

_____________________________________________________________________________

The Israel Project est une organisation internationale à but non lucratif destinée à sensibiliser la presse et le public sur Israël œuvrant ainsi à la sécurité, la liberté et la paix. The Israel Project fournit aux journalistes, aux dirigeants et aux leaders d’opinion des informations exactes concernant Israël. The Israel Project n’est affilié à aucun gouvernement ni aucune agence gouvernementale.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap