toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les ELCO : 40 ans de propagande islamique au sein des écoles françaises


Les ELCO : 40 ans de propagande islamique au sein des écoles françaises

Depuis près de quarante ans sont organisés sur le territoire français au sein de l’éducation nationale des “enseignements de langue et de culture d’origine” (ELCO). Peu médiatisés, ils constituent pourtant une réalité importante dans de nombreuses écoles françaises.

Les services du ministère de l’intérieur ont appelé à plusieurs reprises l’attention des pouvoirs publics sur les risques liés aux ELCO : non respect du principe de laïcité ; encouragement du communautarisme ; diffusion du fondamentalisme. Il est probable que les ELCO ont par exemple joué un rôle non négligeable dans l’extension de la pratique du port du voile dans la population immigrée. De même, le ministère de l’intérieur a signalé à plusieurs reprises que certains enseignants ELCO exerçaient par ailleurs, en dehors des cours eux-mêmes, dans des associations islamistes et des écoles coraniques

Un enseignement communautaire

Loading...

Les ELCO sont destinés aux élèves issus de l’immigration.  Ils résultent de traités passés par la France au milieu des années 70 avec les pays sources d’immigration. D’autres pays européens ont également signé ce type d’accords ; il s’agissait à l’époque de permettre aux enfants concernés de conserver un lien étroit avec la culture d’origine dans la perspective d’un retour au pays des familles immigrées.

Ces cours sont dispensés aux élèves originaires des pays suivants : Algérie, Maroc, Tunisie, Turquie, Serbie. Ces enseignements sont organisés par pays d’origine : par exemple les ELCO algériens ne concernent que les élèves d’origine algérienne.

ELCOCes cours qu’on peut donc qualifier de communautaires se déroulent au sein des établissements scolaires, à raison de 3 heures par semaine. Ils ont lieu le plus souvent après la classe ordinaire (dans certains établissements, toutefois, ils prennent place dans le temps scolaire et les élèves concernés quittent alors leur classe pour rejoindre le cours ELCO).

Les deux-tiers des ELCO concernent les élèves des écoles primaires mais ils sont également proposés au collège et, plus rarement, au lycée.

Programmes établis par les pays organisateurs

Ces cours sont dispensés par des enseignants étrangers, choisis et rémunérés par le pays organisateur (par exemple c’est un enseignant algérien venu d’Algérie et choisi par son pays qui assurera, en France, un ELCO algérien). Chaque année, une délégation de chaque pays organisateur d’ELCO rencontre le ministère français de l’éducation nationale pour ajuster la carte des ELCO en fonction des besoins.

Bien que le ministère français de l’éducation se fasse communiquer une traduction française de ces programmes, il ne lui est cependant pas possible de vérifier que les enseignements effectivement dispensés dans les classes  leur sont conformes. Ainsi que le montrent ces programmes traduits en français transmis par les autorités des pays d’origine, qu’il s’agisse de la partie linguistique du programme ou de ses volets culturels et religieux, les ELCO turcs et maghrébins consistent pour une part en un enseignement fondé sur le Coran. Le programme turc se caractérise en outre par l’omniprésence des proclamations nationalistes.

Learn Hebrew online

Les ELCO se déroulent dans la langue d’origine. Le ministère français de l’éducation ne disposant que de quelques inspecteurs parlant l’arabe ou le turc, il ne peut exercer, en pratique, de contrôle sur ces enseignements.

L'ELCO à Montighy

Les ELCO ne sont pas obligatoires mais les familles volontaires sont nombreuses : environ 60 000 élèves sont concernés annuellement rien que pour les deux communautés maghrébine et turque. Ces dix dernières années, les effectifs ont baissé pour les ELCO marocains et tunisiens alors qu’ils restent inchangés pour les enseignements algériens et sont en augmentation pour les enseignements turcs.

Au total, les ELCO sont dispensés par 700 enseignants algériens, marocains, tunisiens et turcs.

Loading...

Les services du ministère de l’intérieur ont appelé à plusieurs reprises l’attention des pouvoirs publics sur les risques liés aux ELCO : non respect du principe de laïcité ; encouragement du communautarisme ; diffusion du fondamentalisme. Il est probable que les ELCO ont par exemple joué un rôle non négligeable dans l’extension de la pratique du port du voile dans la population immigrée. De même, le ministère de l’intérieur a signalé à plusieurs reprises que certains enseignants ELCO exerçaient par ailleurs, en dehors des cours eux-mêmes, dans des associations islamistes et des écoles coraniques.

En dépit de ces informations et mises en garde, les différents gouvernements français n’ont jamais voulu remettre en question ces ELCO, auxquels tiennent les populations immigrées aussi bien que leurs pays d’origine.

Source : Veille-Education.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Les ELCO : 40 ans de propagande islamique au sein des écoles françaises

    1. Marko

      The efforts of the ELCO system must be lauded. I have witnessed how much this program has transformed the lives of kids and I just love it

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *