toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Communiqué conjoint de l’Union des Etudiants Juifs de Belgique et de l’European Union of Jewish Students




Dérive incontrôlée à l’ULB

Vidéo de 3 minutes de l’UEJB relatant des extraits des propos tenus lundi dernier à la « conférence » du Librex à l’auditoire Janson de l’Université Libre de Bruxelles :[youtubegallery]
Dérive incontrôlée à l’ULB|http://www.youtube.com/watch?v=o4Ee0xjFZiI
[/youtubegallery]

Dérive incontrôlée à l’ULB.

Bruxelles, le 22 septembre 2010

L’Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB) et l’European Union of Jewish Students (EUJS) réprouvent la décision des autorités académiques de l’Université Libre de Bruxelles d’offrir l’amphithéâtre Paul-Emile Janson à Dieudonné M’Bala M’Bala par un subterfuge, la diffusion du film « Est-il permis de débattre avec Dieudonné ?» de son porte-parole et « journaliste indépendant » Olivier Mukuna, dans lequel l’« humoriste » tient en fait une conférence longue d’une heure et demi.

L’UEJB et l’EUJS dénoncent la tribune et la caution de choix ainsi concédées par le Cercle du Libre Examen de l’ULB (Librex), organisateur de la conférence du 20 septembre 2010 sur la liberté d’expression, à un homme condamné à trois reprises en France pour délit d’antisémitisme.

L’UEJB et l’EUJS stigmatisent par ailleurs l’impudente partialité du modérateur, le Vice-recteur Marc Van Damme, le peu de place laissée à la contradiction portée solitairement par Joël Kotek, professeur d’histoire à l’ULB, et les propos pernicieux de Souhail Chichah, assistant à l’ULB et autre intervenant au « débat » (au sujet des Juifs de Belgique dans les années 40 celui-ci a déclaré « c’était des gens qui étaient sales, c’était des gens qui étaient pauvres, c’était des gens qui posaient problème à l’école »).

L’UEJB et l’EUJS sont choquées par le climat de tension et d’intimidation à l’égard des Juifs et de l’Etat d’Israël qui a caractérisé toutes ses interventions ainsi que celles d’une large partie de l’assistance (« pourquoi attaquer l’islam c’est gratos et attaquer les juifs c’est payant ? » « Je veux la fin d’Israël, c’est ça la paix ! »).

L’UEJB diffusera des extraits qui attestent de la libération et de la banalisation de la parole antisémite dans l’espace public en général et dans notre alma mater en particulier dont elle s’inquiétait déjà dans son précédent communiqué du 17 septembre dernier (http://www.uejb.org/).

L’UEJB et l’EUJS appellent les autorités académiques de l’ULB à prendre pleinement conscience de la détérioration alarmante du climat sur notre campus et attendent d’elles qu’elles entreprennent enfin de lutter contre les conséquences de l’importation du conflit israélo-arabe.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap