toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour le vice-ministre russe Mikhail Bogdanov « il est irrationnel de ne pas reconnaître Jérusalem Ouest comme la capitale d’Israël »


Pour le vice-ministre russe Mikhail Bogdanov « il est irrationnel de ne pas reconnaître Jérusalem Ouest comme la capitale d’Israël »

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, a déclaré à i24NEWS qu’il aurait été « irrationnel » pour Moscou de ne pas reconnaître Jérusalem Ouest comme la capitale d’Israël.

A l’occasion du Forum de Rhodes pour le Dialogue des Civilisations, Bogdanov – qui est également l’envoyé au Proche Orient du président russe Vladimir Poutine – a accordé une interview exclusive à i24NEWS.

Il a notamment affirmé qu’il serait « logique » que les pays qui reconnaissent un Etat palestinien avec Jérusalem Est comme capitale reconnaissent également la souveraineté israélienne dans la partie Ouest de Jérusalem. Mais il a expliqué que la Russie ne transférera pas son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem tant qu’elle ne pourra pas déménager sa mission actuellement située à Ramallah dans la partie Est de la ville contestée

En avril 2017, la Russie avait provoqué la surprise générale de la communauté internationale en reconnaissant Jérusalem Ouest comme capitale israélienne. En faisant cela, le pays des Tsars était devenu le premier Etat à reconnaître la souveraineté d’Israël dans une partie de la ville. Lors d’une déclaration lapidaire, le vice-ministre russe des Affaires étrangères n’avait pas expliqué les raisons qui avaient motivé cette annonce des plus singulières.

« Parfois, on remarque certains éléments irrationnels dans la manière dont nous appréhendons les choses« , a reconnu Bogdanov. Il a rappelé que la Russie avait déjà reconnu en novembre un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem Est comme capitale en 1998. « Mais nous nous sommes alors posé la question suivante : que devient Jérusalem Ouest si Jérusalem Est est la capitale du futur Etat palestinien ? Logiquement, Jérusalem Ouest devrait être la capitale d’Israël. »

Bogdanov a remarqué que la classe dirigeante israélienne est basée à Jérusalem, « il était donc logique que nous aboutissions à la conclusion suivante : Jérusalem Est serait la capitale palestinienne, tandis que Jérusalem Ouest serait la capitale israélienne », a-t-il justifié.

A l’origine, le Plan de partage de Palestine de l’ONU de 1947 définissait Jérusalem comme une enclave internationale. Mais en 1948, au cours de la guerre d’indépendance israélienne, Israël a conquis le secteur occidental de Jérusalem, et la Jordanie a remporté le secteur occidental de la Ville Sainte.

Plus tard en 1967, Israël a ravi à la Jordanie la partie Est de Jérusalem lors de la Guerre des Six jours et a déclaré Jérusalem comme sa capitale indivisible et éternelle.

Les Palestiniens revendiquent Jérusalem Est comme étant la capitale de leur futur Etat et de nombreux pays étrangers ne reconnaissent pas le contrôle israélien dans la partie Ouest de la ville.

Le diplomate russe a insisté sur le fait que l’avenir de Jérusalem « doit être résolu lors de négociations bilatérales entre Palestiniens et Israéliens », car il existe de nombreuses manières d’envisager une coopération entre une partie occidentale contrôlée par Israël et une zone orientale contrôlée par les Palestiniens. Mais il a souligné que, « en termes de souveraineté », la Russie se base sur les frontières du 4 juin 1967 et non pas sur le « corpus separatum » de la décision onusienne de 1947.

A la question de savoir si la Russie se servirait de son influence pour inciter d’autres pays à reconnaître Jérusalem Ouest comme capitale israélienne, Bogdanov a répondu que « chacun prenait ses décisions de manière indépendante ». Il a cependant ajouté que, si des pays européens accédaient à la demande des Palestiniens de leur reconnaître un Etat avec Jérusalem Est pour capitale, « ils devraient alors automatiquement et logiquement reconnaître Jérusalem Ouest comme capitale d’Israël ».

En décembre 2017, le président des Etats-Unis Donald Trump a officiellement reconnu Jérusalem comme capitale israélienne. Quelques mois plus tard, en mai 2018, les Etats-Unis ont inauguré le nouveau bâtiment de leur ambassade à Jérusalem.

Le Guatemala et le Paraguay ont suivi l’exemple américain et ont transféré leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Récemment, le Paraguay a cependant fait marche arrière, et a rapatrié son ambassade dans la Ville Blanche.

Bogdanov a par ailleurs expliqué que la Russie ne transférerait pas son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem tant qu’elle ne pourra pas déménager sa mission actuellement située à Ramallah dans la partie Est de la ville contrôlée par les Palestiniens.

« Nous avons reconnu Jérusalem Ouest comme capitale israélienne. Est-ce que notre mission à Ramallah peut être transférée à Jérusalem Est sur la même base ? », a-t-il demandé de manière rhétorique. « Nous sommes en faveur d’une politique équilibrée. Si nous transférons notre ambassade de Tel Aviv à Jérusalem Ouest, alors qu’en sera-t-il de Jérusalem Est qui est acceptée en tant que capital palestinienne ? ».

Bogdanov a déclaré qu’il espérait « bientôt » retourner en Israël.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Pour le vice-ministre russe Mikhail Bogdanov « il est irrationnel de ne pas reconnaître Jérusalem Ouest comme la capitale d’Israël »

    1. rachel

      Jerusalem eternelle et indivisible ! faut deja prendre rdv pour aller prier sans bouger les levres au mont du Temple, alors imaginez notre kotel ! Jerusalem entiere et a jamais pour les juifs, on est pas au shouk, toujours a demander aux juifs de negocier, y a meme pas une langue palestinienne, y a aucun historique, c est bon, une lecon d histoire juive mondiale s impose, ces muzzs sont arrives 700 av jc et on va nous la jouer, arrives les 1er, faut se reveiller, revenir a la realite !!!

    2. zanaroff

      Dieu va revenir pour mater les hommes qui séparent sa ville en deux. Jérusalem est la capitale unie et indivisible et éternelle d’Israël. Reconnaitre une moitié de ville pour capitale est un NON SENS, UNE ABERRATION. iMAGINONS Paris capitale de France et d’Espagne, ou bien Moscou capitale de Russie et de Syrie. Bref, du grand n’importe quoi. Juste pour emmerder les juifs, comme d’hab. Il faudra que cela cesse un jour, à moins que le Seigneur dans son courroux immense ne vienne détruire définitivement tous ceux qui se partagent sa terre et son peuple. A mon avis, comme les hommes sont butés, cons et stupides, Dieu va revenir avec colère et fracas dans l’histoire des hommes et leur rafraichir la mémoire quant à sa parole donnée.

    3. m

      il ny a pas deux jerusalem ,deux paris deux newyork et meme deux berlin
      on ne peut pas diviser jerusalem
      de toute maniere les arabes doivent rentrer chez eux en jordanie ,turquie,

    4. Vieuxlion

      personne a part vous les journalistes chercher a foutre la merde entre les juifs et les arabes
      vous devriez sortir en vacances a la place d’essayer d ecrire vos conneries

    5. Robert Davis

      La position de la russie est aussi « logique » que le fameux Jugement de Salomon : couper l’enfant en…deux ne résoud RIEN DU TOUT. La solution consiste à admettre que la Palestine a déjà été partagée entre la Jrdanie et Israel d’ailleurs illégalement par les britanniques et que la place des arabes est en Jordanie.Par conséquent Jérusalem ne peut être partagée en deux mais ils peuvent toujours essayer leurpetit jeu à…Amman.

    6. Robert Davis

      PS En attendant Israel pourrait soit déclasser l’ambassade de russie de T.A. au rang de Consulat en expliquant que le lieu des ambassade est Jérusalem et non T.A. soit fermer cette ambassade sans autre. Si les russes veulent une ambassade en Israel ils savent où aller.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *