toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Tandis que l’ONU intégrait 10 millions de réfugiés, l’UNRWA a maintenu pendant 70 ans les réfugiés « palestiniens » dans des camps. Explications


[Vidéo] Tandis que l’ONU intégrait 10 millions de réfugiés, l’UNRWA a maintenu pendant 70 ans les réfugiés « palestiniens » dans des camps. Explications

Tandis que l’ONU intégrait 10 millions de réfugiés, l’UNRWA a maintenu pendant 70 ans les réfugiés « palestiniens » dans des camps. Explications

A la sortie de la Seconde Guerre mondiale, on dénombrait 60 millions de réfugiés qui furent intégrer dans des pays d’accueil. En 1947, à l’issue du conflit entre l’Inde et le Pakistan, 13 millions de réfugiés furent relocalisés et intégrés.

Dans le même temps, lors de la guerre d’indépendance entre Israël et les pays arabes qui tentèrent de détruire le nouveau pays des Juifs, 750 000 Arabes trouvèrent refuge dans 60 camps de réfugiés dans les pays arabes voisins, tandis que 850 000 Juifs furent chassés des pays arabes.

Les 850 000 Juifs s’intégrèrent soit en israël, soit en Europe ou aux Etats Unis.

Plus de 70 ans après la guerre d’Indépendance, les 750 000 Arabes sont toujours parqués dans des camps de réfugiés et n’ont jamais été intégrés par les pays arabes qui les hébergeaient.

L’ONU avait pourtant créer un agence particulière en 1949 pour aider les réfugiés arabes fuyant le conflit, à la demande des pays arabes, l’UNRWA. Aucun autre peuple n’a jamais bénéficié d’une agence spéciale pour les aider à s’intégrer. Aucun autre peuple n’a jamais bénéficié d’autant d’aide financière et humanitaire que ces 750 000 Arabes là.

Pourtant aucun de ces réfugiés n’ont trouvé à s’intégrer. Depuis 70 ans, l’UNRWA les entretiens dans le statut perpétuel de réfugiés, toujours parqués dans des camps au Liban, en Syrie, en Jordanie et ailleurs.

En 1950, l’ONU créa l’UNHCR, le haut comité aux réfugiés pour régler l’intégration des réfugiés de tous les autres conflits. Depuis 1950, l’UNHCR a réussi l’intégration de plus de 10 millions de réfugiés à travers le monde.

Mais aucun des 750 000 réfugiés ne furent intégrés.

Pire, l’UNRWA a créer une exception particulière pour ces réfugiés arabes en accordant le même statut de réfugié aux enfants et petits enfants des 750 000 réfugiés d’origine. Aucun autre peuple dans le monde n’a bénéficié d’une telle exception et aucun enfant des 10 millions de réfugiés du reste du monde ne s’est vu attribué le statut de réfugié…

Ainsi aujourd’hui, les 750 000 réfugiés arabes, qu’on appelle maintenant « réfugiés palestiniens », sont devenus 5,2 millions.

L’UNRWA entretient volontairement depuis 70 ans le statut de réfugiés « palestiniens » pour perpétuer la haine contre Israël. L’UNRWA est devenue une machine à créer des réfugiés.

Dans quel but ? Pourquoi ne pas aider tous ces réfugiés à s’intégrer dans les pays d’accueil comme partout ailleurs dans le monde ?

L’objectif de maintenir une population dans le statut de réfugié est d’entretenir un mythe d’un possible « droit au retour » de ces gens dans leur ville et village d’origine. Or ce « droit au retour » n’a jamais existé sur le plan du droit international. Là encore l’UNRWA veut créer une exception qui permettrait au réfugiés « palestiniens » de rentrer un jour chez eux.

Aucun des 60 millions de réfugiés de la Seconde Guerre mondiale, aucun des 13 millions de réfugiés de la guerre Inde/Pakistan, aucun des 10 millions de réfugiés depuis 1950 n’a bénéficié d’un « droit au retour ».

Mais pour les réfugiés « palestiniens », l’UNRWA en collaboration avec l’Autorité palestinienne continue de faire croire à ces gens que ce « droit au retour » sera bientôt possible. Ainsi, l’UNRWA et l’Autorité palestinienne entretienne les 5,2 millions de réfugiés dans la haine d’Israël.

L’UNRWA et l’Autorité palestinienne espèrent ainsi à terme submerger Israël par l’obligation d’intégrer 5,2 millions de réfugiés arabes hostiles. En effet, Israël compte 8,4 millions d’habitants dont 1,8 millions d’Arabes et 6,6 millions de Juifs. Si un jour Israël était obligé d’accueillir les 5,2 millions de réfugiés le pays deviendrait majoritairement arabe.

Ce plan machiavélique de l’UNRWA et de l’Autorité palestinienne d’entretenir perpétuellement des personnes dans l’état de réfugiés, de les empêcher de s’intégrer afin qu’un jour hypothétique ils envahissent Israël ne verra jamais le jour. Jamais Israël n’acceptera ce « droit au retour ».

Continuer à entretenir ce mythe auprès de ces populations est criminel car cela ne peut que pousser les jeunes générations à la haine et au terrorisme.

Les 5,2 millions de réfugiés n’ont pas besoin que l’on perpétue leur statut, ils ont besoin de s’intégrer dans un pays qui les accueillera et où ils pourront mener une vie décente…

C’est pourquoi l’UNRWA doit être démantelé.

@ Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “[Vidéo] Tandis que l’ONU intégrait 10 millions de réfugiés, l’UNRWA a maintenu pendant 70 ans les réfugiés « palestiniens » dans des camps. Explications

    1. LeClairvoyant

      L’ONU n’a fait que nourrir l’a haine des palestiniens, au lieu de les intégrer dans les pays frères musulmans, où est sa vrai place.
      Est-ce que l’ONU va nourrir 70 ans les vénézuéliens qui fuient leur pays ?

    2. Robert Davis

      Excellent article : oui pendant que l’onu intégrait 10 m. de réfugiés l’unerwa composée de gauchistes à la solde des arabes n’a fait que…multiplier leur nombre pour des raisons politiques insoutenables et absurdes. Quant au gouvernement d’Israel il n’a pas fait mieux puisqu’il refuse de les chasser de Palestine Occidentale. L’un multiplie les métastases l’autre garde au chaud le cancer…Et on s’étonne qu’il n’y ait aucune chance de paix.

    3. Robert Davis

      Le jour où Israel chassera les arabes le monde entier comprendra que ‘ »les carottes sont cuites » et que les « leaders » d’Israel ne sont plus des idiots à qui on peut forcer la main. Là ils prennent Israel pour une vieille femme stupide et impotente à qui on peut tout faire signer… Et toutes les tentatives y compris leur pr s’arrêteront.

    4. Esther

      Israel aurait pu les expulser ! il ne s agit de dire simplement c est la faute de l’UNRWA , pOURQUOI iSRAEL OUVRE ses frontiere aux ong’s.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *