toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trois mois après, le Procureur ouvre enfin une enquête sur les prêches antisémites de l’imam de Toulouse


Trois mois après, le Procureur ouvre enfin une enquête sur les prêches antisémites de l’imam de Toulouse

Trois mois après le signalement par la préfecture de Haute-Garonne de faits susceptibles de constituer « une incitation à la haine » après un prêche d’un imam de Toulouse, Mohamed Tataï, la justice va finalement enquêter. Dans un communiqué, le nouveau procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, a fait savoir qu’il ouvrait une information judiciaire.

(…) « Après avoir fait vérifier, dans ce cadre, le contenu et les modalités de la diffusion du prêche, le procureur de la République de Toulouse a requis le 20 septembre 2018 l’ouverture d’une information judiciaire contre Mohamed Tataï et tous autres des chefs : d’une part, de provocation publique, par parole, à la haine ou à la violence en raison de l’origine, de l’ethnie, la nation, la race ou la religion; d’autre part, de provocation publique, au moyen de communication au public par voie électronique, à la haine ou à la violence en raison de l’origine, de l’ethnie, la nation, la race ou la religion. » Deux magistrats ont été saisis dans le cadre de cette instruction.

Dans un entretien accordé à La Dépêche du Midi, Mohamed Tataï dénonce un montage grossier et des propos qui ne visaient « ni le judaïsme ni le peuple juif », prononcés dans le cadre du commentaire d’un « hadith » (propos rapportés du prophète), « sortis de leur contexte et détournés de leur sens ». L’imam expliquait que son prêche faisait référence à un texte religieux sur la fin des temps, que provoquerait une guerre entre juifs et musulmans « et qu’il fallait tout faire pour ne pas en arriver là ».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Trois mois après, le Procureur ouvre enfin une enquête sur les prêches antisémites de l’imam de Toulouse

    1. Sam O'Var

      Joachim Véliocas (directeur de l’Observatoire sur l’islamisation en France):
      Mosquées radicales – ce qu’on y dit, ce qu’on y lit.
      # éditions D.M.M. , 318p, 24 €.

    2. esther

      Et on n’est pas même pas sûr certain que le juge d’instruction qui va être désigné le mettra en examen : je me méfie de la justice française.

    3. alauda

      Pour passer en quelques quatre années du statut de misérable « abd » au statut de gouverneur de Bahreïn, puis émir de Médine, Abou Hourayra (né vers 600 – mort vers 676 de notre ère) qui a commis 5374 hadiths (soit 4 en moyenne par jour) a du en inventer un certain nombre, par esprit de cour et pour se faire bien voir de ses mentors.

      Tataï et ses semblables devraient donc appliquer cette maxime cartésienne de bon aloi : “Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions qu’on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances.”

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *