toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron « regrette » la décision américaine de cesser de financer l’UNRWA… lui préfère continuer à financer l’enseignement de la haine et du terrorisme


Macron « regrette » la décision américaine de cesser de financer l’UNRWA… lui préfère continuer à financer l’enseignement de la haine et du terrorisme

Le président français Emmanuel Macron a « regretté » la décision américaine de cesser de financer l’Unrwa, l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens. Plusieurs rapports ont dénoncé l’enseignement de la haine et du terrorisme par les salariés de l’UNRWA, l’aide au terrorisme palestiniens, pourtant Macron continue à vouloir financer cet organisme qui est l’un des vecteurs du conflit israélo-palestinien… 

Il faut dire que le Quai d’Orsay cultive une tradition anti-israélienne qui ne se dément jamais malgré les changements de président.

Lors d’un entretien mardi par téléphone avec le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, M. Macron a estimé que les services de l’UNRWA étaient « indispensables à la stabilité locale et régionale », selon un communiqué de la présidence française.

Le président « a marqué l’engagement de la France à contribuer à la réponse collective nécessaire pour aider l’UNRWA à sortir de cette crise et pour améliorer encore l’efficacité de son action », ajoute le communiqué.

Plusieurs mesures ont été prises en l’espace de quelques semaines par l’administration de Donald Trump, dont l’annulation de plus de 200 millions de dollars d’aide bilatérale et l’arrêt du financement de l’UNRWA, annoncée fin août.

En outre, les Etats-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington, accusant les dirigeants palestiniens de refuser de parler à l’administration Trump et d’engager des négociations de paix avec Israël.

De leur côté, les responsables palestiniens, qui ont gelé tout contact avec le gouvernement américain depuis que le président des Etats-Unis a reconnu, fin 2017, Jérusalem comme capitale d’Israël, ont aussitôt dénoncé de nouvelles « menaces américaines ».

Les Etats-Unis étaient de loin le plus grand contributeur de cette agence onusienne, avec 350 millions de dollars (300 millions d’euros) versés en 2017.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Macron « regrette » la décision américaine de cesser de financer l’UNRWA… lui préfère continuer à financer l’enseignement de la haine et du terrorisme

    1. esther

      Les USA sont un pays souverain donc il la ferme, ce minet. La France finance des terroristes palestiniens dans le but de donner satisfaction aux 15 % de musulmans qui vivent dans ce pays islamisé.

    2. alauda

      La France est 25ème sur 28 dans la catégorie des champions des dépenses publiques : plus 20 milliards cette année. La France compte par ailleurs 8,8 millions de pauvres selon l’INSEE.

      En quoi la décision américaine de remettre de l’ordre dans une agence qu’elle a créée voici 70 ans devrait donner lieu à un quelconque regret français ?
      3 millions de « réfugiés palestiniens » sur 5 millions vivent de cette charité transmise sur quatre générations. Ils étaient 750 000 au début des années 50.

      Si la population en métropole française s’était multipliée au même rythme que ces réfugiés palestiniens sous perfusion depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, nous serions 160 millions.

      Faire des gosses et les nourrir avec l’argent des autres, il y a un moment où cela ne passe plus. C’est trop facile.

      Quand la crise du pétrole du pétrole a exposé, on n’a pas fait de cadeau à ma génération. Les palestiniens peuvent aller se voir… Zéro culpabilité. Pas mon problème. Qu’ils se dém… avec leurs millionnaires !

    3. esther

      En 65 ans, les « réfugiés » palestiniens ont multiplié leur population par 7 passant comme je l’apprends d’alauda, de 750000 à 5 millions. Donc, tous les vingt ans, ils doublent leur nombre, ils seront 10 millions vers 2030 et 20 millions vers 2050.
      Jusqu’à quand va-t-on nourrir cette Bête antisémite car elle n’est que ça ? Oui, Bête antisémite car tous les programmes scolaires palestiniens et tous les prêches dans les mosquées sont basés sur la haine du Juif (et pas que de l’israëlien qu’ils ne reconnaissent aucunement d’ailleurs) et bien sûr, les conversations en famille appellent à l’extermination des Juifs : Macron nourrit et loge des nazis et leurs petits nazillons comme Hitler. Les excréments ont bien plus de valeur que lui.

    4. Pelegrino

      que sont devenus les réfugiés chrétiens et juifs renvoyés des pays arabes ?

      Pourquoi personne ne s’étonne du fait que les pays arabes ne se préoccupent pas de leurs frères ?

    5. esther

      Je sais que les chrétiens d’Orient chassés d’Irak, de Syrie, d’Iran se sont installés en Europe et aux USA et je sais que les juifs maghrébins chassés d’Algérie, de Tunisie, du Maroc dans les années 60 se sont installés en Israël, en France, au Canada et aux USA. Tous ces vrais réfugiés ont trimé et travaillé dur pour s’intégrer et nourrir leurs familles. ET A EUX, ON NE LEUR DONNE RIEN, IL FAUT QU’ILS TRAVAILLENT POUR GAGNER LEUR PAIN ET LEURS ENFANTS NE SONT PAS DES REFUGIES. DE QUI SE FOUT-ON ? LA BETE ANTISEMITE SERAIT-ELLE UNE RACE SUPERIEURE COMME HITLER LE CROYAIT POUR LES ALLEMANDS ? JE FINIS PAR DIRE OUI : LE QUATRIEME REICH S’APPELLE PALESTINE ET LES PAYS COLLABOS SONT LA FRANCE ET L’EUROPE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *