toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les créateurs des Avengers, X men, Superman, Spiderman, Iron man sont juifs


Les créateurs des Avengers, X men, Superman, Spiderman, Iron man sont juifs

Qui ne connait pas les Xmen, Avengers, Superman, Spiderman? Il se trouve que les créateurs de ces supers héros sortent de l’esprit ingénieux de rêveurs américains, inspirés par les contes hébraiques.

Interview de Stan Lee âgé aujourd’hui de 96 ans.

Time of Israel English :
Je me demandais si nous pourrions parler de vos origines juives. Il y a un certain nombre de personnes dans les bandes dessinées, un pourcentage considérable, qui sont juives. De [créateurs Superman] Joe Shuster, Jerry Siegel ou vous même. Comment expliquez-vous cela?

Tu as raison. Mais je ne sais pas pourquoi. Je pense que c’est comme… Les Italiens sont de bons chanteurs, les Irlandais aiment boire des bières dans des bars, je ne sais pas! Mais, oui, il y a beaucoup d’artistes et d’écrivains juifs et de gens dans le secteur du divertissement. Il doit y avoir une raison, il doit y avoir quelque chose en lien avec la culture. Le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de sidérurgistes juifs, je ne sais pas pourquoi.

Lorsque vous écriviez vos bandes dessinées, surtout lorsque vous étiez avec autant de collègues juifs, avez-vous déjà lancé des «blagues» ou des références juives?

J’ai toujours essayé d’écrire des choses destiné à un large public et les juifs ne font pas de prosélytisme. Mais ce qui est amusant, c’est que nous avons aussi beaucoup d’Italiens dans le métier. Nous avons eu Frank Giacoia, Frank Carino et Joe Letterese et John Romita. Et Vinny Colletta. Maintenant que vous le mentionnez, ce sont surtout des Juifs et des Italiens. Et quelques Irlandais, John Severin et sa soeur Marie Severin. C’était tout New York, mais oui, pas mal de Juifs.

Ben Grimm, bien sûr, le personnage de Golem The Thing, des Quatre Fantastiques, est juif.

Oui. Ils l’ont rendu juif après avoir écrit la série. Je n’ai jamais pensé à sa religion, mais c’était drôle d’avoir un personnage officiellement juif.

Une chose que j’ai faite, cependant, il y a des années [1963], j’ai fait un livre intitulé «Sgt. Fury et ses commandos hurlants. »Sgt. Fury devint plus tard le colonel Fury, le chef du SHIELD, mais dès le début, alors qu’il était juste un Sergent, je lui donnais sa première team entièrement multi-ethnique dans la bande dessinée. Il avait un soldat juif nommé Izzy Cohen. Il avait un soldat noir nommé Gabriel Jones. Il avait un Italien et un Anglais, un Indien d’Amérique – tout ce qui ressemblait à New York !
Une team réunissant tous les peuples… « Oh, vous ne pouvez pas faire ça, Stan, le livre ne se vendra pas au sud, ni au nord, ni ici ni là-bas ». Mon livre voulait montrer qu’il y a quelque chose de bien chez chaque homme.

Je sais que vous avez voyagé dans le monde entier, avez-vous déjà été en Israël?

Oui il y a juste trois ans. J’aime énormément Eilat.

Superman, bouffeur de nazis

Superman a été créé par des amis d’enfance, Jerry Siegel et Joe Shuster (cités plus haut), des camarades de classe à Glenville High School, à Cleveland, dans l’Ohio , deux passionnés de bandes dessinées.

Ils ont créé Superman à partir d’idées sur lesquelles Siegel avait travaillé pour la première fois dans des fanzines amateurs sur des criminels aux pouvoirs surnaturels. Après avoir lutté pour intéresser la presse quotidienne à leur héros, Siegel et Shuster ont finalement vendu les droits à Detective Comics (DC) en mars 1938 pour 130 dollars (environ 2 225 dollars aujourd’hui), se résignant à l’échec.

Mais ils avaient tort. Superman s’est avéré un succès immédiat et a rapidement obtenu sa propre bande dessinée. Un phénomène est né.

Un des aspects les plus intéressants de la genèse du personnage est que ses origines ne sont pas dans la conception de Friedrich Nietzsche de l’ubermensch – travesti par la croyance d’ Adolf Hitler dans la supériorité innée d’une race aryenne – mais dans la mythologie juive .

Siegel et Shuster étaient juifs, les fils d’immigrés européens récents – comme l’étaient Bob Kane et Bill Finger qui créèrent Batman l’année suivante – et la persécution des Juifs dans l’Allemagne nazie, l’Union soviétique et l’Italie de Benito Mussolini des jeunes hommes impuissants à intervenir et à rêver d’un sauveur.

« Ce qui m’a amené à créer Superman au début des années 30? », A déclaré Siegel. « Entendre et lire l’oppression et le massacre de Juifs opprimés et démunis dans l’Allemagne nazie… voir des films décrivant les horreurs des opprimés.

« J’avais une grande envie d’aider les masses opprimées. Comment pourrais-je les aider alors que je pourrais à peine m’aider? Superman était la solution. »

Tous les Juifs connaissent l’histoire du Golem, un homme sculpté dans la boue du lit de la rivière par le rabbin Loew à Prague, au XVIe siècle. Loew donna vie à sa créature en utilisant les incantations hébraïques et l’envoya pour défendre le peuple des pogroms antisémites sous Rudolf II. L’homme d’argile se tenait comme un protecteur surhumain, convoqué pour protéger l’innocent du mal. La force de Superman rappelle celle du Golem, le biblique Samson, mais aussi les pouvoirs surnaturels de Moïse.

Après les horreurs de l’ Holocauste le personnage est devenu connu, le deuil de Superman a propos de sa planète d’origine Krypton a été comparé à la culpabilité du survivant que beaucoup ont ressenti après avoir échappé aux camps alors que leurs camarades ont péri. 

Le Troisième Reich était au courant du travail de Seigel et de Shuster et ont compris l’importance en tant que symbole d’un Superman qui lutte contre le Mal. Joseph Goebbels a dénoncé Superman et le journal SS Das Schwarze Korps a publié un éditorial moqueur décrivant Siegel comme être « circoncis intellectuellement et physiquement » dès 1940.

Sans doute le plus juif de tous les supers héros

Batman est la création de deux jeunes adolescents d’origine juive d’Europe de l’Est qui se sont rencontrés pour la première fois au lycée DeWitt Clinton dans le Bronx pendant la Grande Dépression. Kane et Milton «Bill» Finger (1914-1974), fils d’immigrants juifs. Bill a développé l’iconographie déterminante de Batman, y compris son demi-casque, sa cape festonnée (au lieu d’ailes), ses gants, les oreilles pointues en forme de chauve-souris les couleurs grises et noires de son uniforme.

Un succès qui emporte déjà trois générations

Les Avengers Cité parmi les héros de la seconde guerre mondiale, il s’agit de parler du partisan juif Abba Kovner, qui a galvanisé les résistants du ghetto de Vilna en ces termes: «La jeunesse juive! Ne faites pas confiance à ceux qui essaient de vous tromper. Hitler envisage de détruire tous les Juifs d’Europe… »Son manifeste a été imprimé et distribué dans tout le ghetto, contribuant à inspirer le soulèvement du ghetto de Vilna en 1943 (et, indirectement, le soulèvement du ghetto de Varsovie). Kovner allait ensuite diriger la célèbre unité de partisans juifs « Avengers », aider à fonder l’Etat d’Israël et continuer à chasser les nazis après la guerre.

Hulk, Iran-man, Thor (de Marvel), Spiderman sont les héros de millions de jeunes. Ne faudrait-il pas créer de nouveaux personnages qui lutteraient contre les terroristes?

Avis aux créateurs.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Les créateurs des Avengers, X men, Superman, Spiderman, Iron man sont juifs

    1. Manon

      Ca me fait rien parce que maintenant ces héros vont faire la propagande l’Islam, vu qu’un nouveau super héro est musulmane et nous explique ses bien faits et sa créatrice porte le voile et critique Israël sur twitter. Triste…

    2. esther

      J’aime bien les films des X men, moins les autres : cela ne m’étonne guère que leurs auteurs soient juifs car les traumatisés de la vie, peuples ou individus, ont besoin de héros et de magiciens pour exorciser leurs peurs et pour croire qu’ils sont plus forts que les méchants, les démons et les sorcières. Je conseille de lire « L’Ombre du Golem » d’Eliette Abecassis, écrivaine dont les livres sont toujours liés à l’histoire juive, petite ou grande, et dont le père Armand Abecassis est un expert du judaïsme.

      PS : Et puis pour l’anecdote, quand je regarde Eliette Abecassis, je trouve qu’elle ressemble à Cristina Marocco qui a fait un duo avec le chanteur français le plus romantique et le plus mélancolique, Marc Lavoine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *