toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le gendre du président américain, Jared Kushner, justifie les mesures prises contre les Palestiniens qui refusent de négocier un accord de paix


Le gendre du président américain, Jared Kushner, justifie les mesures prises contre les Palestiniens qui refusent de négocier un accord de paix

Le gendre et conseiller du président américain, Jared Kushner, a défendu jeudi la série d’actions prises contre les Palestiniens et a insisté sur le fait qu’aucune d’entre elles n’avait diminué les chances d’arriver à un accord de paix entre Israël et les Palestiniens.

S’exprimant sur la pelouse de la Maison Blanche 25 ans après la signature des accords de paix d’Oslo, M. Kushner a déclaré que le président Trump avait réellement « amélioré » les chances du rétablissement de la paix au Moyen-Orient.

« Trop de fausses réalités qui ont été créées (et) que les gens adulent devaient, à mon avis, être changées », a-t-il déclaré lors d’une interview. « Tout ce que nous faisons, c’est de faire les choses comme nous les voyons et de ne pas avoir peur de faire ce qui est bien. Je pense qu’ainsi vous avez beaucoup plus de chances de parvenir à une paix réelle », a-t-il ajouté.

Jared Kushner a par ailleurs affirmé qu’il ne voulait pas être « trop critique » au sujet des accords d’Oslo, qui ont créé le cadre des négociations de paix au cours des trois dernières décennies.

Il a également assuré que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël avait permis au président américain de gagner en crédibilité en réalisant une promesse de campagne.

Le département d’Etat américain a annoncé lundi sa décision de fermer le bureau de représentation de l’OLP, accusant les dirigeants palestiniens de refuser de parler à l’administration Trump et d’engager des négociations de paix avec Israël.

Selon lui, les dirigeants palestiniens ont mérité de perdre leurs aides américaines après avoir diffamé l’administration. « L’aide étrangère américaine n’est jamais acquise pour qui que ce soit », a-t-il souligné.

Néanmoins, M. Kushner, a également insisté sur le fait que le fossé entre les Palestiniens et Washington n’était pas « infranchissable », malgré les déclarations de hauts responsables palestiniens selon lesquels ils ne s’engageraient plus dans des négociations avec l’administration Trump.

« Dans toutes les négociations auxquelles j’ai dû faire face, avant que quelqu’un ne parvienne à ‘oui ‘, sa réponse est toujours (d’abord) ‘non' », a expliqué le conseiller.

L’Autorité palestinienne a gelé tout contact avec le gouvernement américain depuis que le président Trump a reconnu en décembre dernier Jérusalem comme capitale d’Israël. Washington a ensuite multiplié les mesures spectaculaires, coupant notamment l’essentiel de son aide aux Palestiniens.

Parallèlement, la Maison Blanche assure préparer un plan de paix dont Donald Trump espère, malgré tout, qu’il permettra de parvenir à « l’accord ultime » entre Israéliens et Palestiniens.

« Attendez que le plan de paix soit dévoilé, et quand il sera publié, lisez-le entièrement et jugez-le sur le fond – pas sur la base de rumeurs, spéculations, informations de presse », a demandé mercredi sur Twitter un des négociateurs américains, Jason Greenblatt.

(Avec agence)





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le gendre du président américain, Jared Kushner, justifie les mesures prises contre les Palestiniens qui refusent de négocier un accord de paix

    1. Robert Davis

      Il devrait au contraire être très critique des « accords » d’Oslo qui empêchent la paix au M.O. L’essentiel n’est pas des…accords de paix mais la paix.Or pour avoir la paix IL NE FAUT SURTOUT PAS DES ACCORDS AVEC LES FAUX PALESTINIIENS GENOCIDAIRES.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *