toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Bataclan annule les concerts du rappeur islamiste Médine. La profanation n’aura pas lieu, une victoire pour la mémoire des victimes des attentats


Le Bataclan annule les concerts du rappeur islamiste Médine. La profanation n’aura pas lieu, une victoire pour la mémoire des victimes des attentats

Face à la polémique, la salle du Bataclan n’accueillera pas le rappeur Médine les 19 et 20 octobre prochains. Une décision qui a satisfait la plupart des dirigeants politiques de droite qui se disent, pour une bonne partie, «soulagés».

Cible d’une polémique depuis plusieurs mois, le rappeur controversé Médine a vu ses concerts au Bataclan les 19 et 20 octobre prochains être repoussés au 9 février 2019 dans une autre salle, Le Zénith. Une décision qui a été prise conjointement par l’artiste et le Bataclan et qui a satisfait de nombreuses personnalités situées à droite de l’échiquier politique. L’origine de la polémique est, entre autres, un texte de Médine qui appelait à «crucifier les laïcards», alors que le Bataclan a été le théâtre d’un attentat islamiste le 13 novembre 2015.

Le président de Debout la France (DLF), Nicolas Dupont-Aignan a tweeté le 21 septembre, «la profanation a été évitée de justesse !». Il ajoute que «Patrick Jardin, père d’une victime de la barbarie islamiste, soutenu par des milliers de Français a, heureusement, réussi à faire annuler l’indigne concert de Médine au Bataclan».

Proche de Nicolas Dupont-Aignan pour faire l’union des droites, la députée Emmanuelle Ménard se sent «soulagée, comme tous les Français»

Le président des Patriotes, Florian Philippot se dit lui aussi «soulagé» et «heureux que la mobilisation ait porté ses fruits».

Le porte-parole du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella, crie à la «Victoire !». «Le militant islamiste Médine ne chantera pas au Bataclan. Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés devant cette profanation assumée de la mémoire des victimes du terrorisme !», ajoute-t-il.

La députée Les Républicains (LR), Valérie Boyer estime que «le respect dû aux victimes l’a emporté : la liberté d’expression est un acquis limité par la loi qui sanctionne l’incitation à la haine, à la violence à la discrimination».

Le sénateur LR de Paris Pierre Charon souhaite quant à lui que «le Bataclan reste un lieu sacré de concerts, interdit aux prêcheurs de haine en souvenir de tous ces 98 martyrs».

Philippe De Veulle, avocat des victimes du Bataclan qui avait demandé l’ouverture d’une enquête contre le rappeur plus tôt ce 21 septembre, évoque lui aussi un «immense soulagement pour la mémoire des victimes disparues, blessées, estropiées ou handicapées».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Le Bataclan annule les concerts du rappeur islamiste Médine. La profanation n’aura pas lieu, une victoire pour la mémoire des victimes des attentats

    1. Pinhas

      C’est une victoire .
      Ce qui prouve qu’ensemble nous sommes invincibles.
      Maintenant, il faut retirer la nationalité Française à ce monstre colporteur de haine et de morts.

    2. c.i.a.

      BRAVO! aux anti-islam et aux anti-haine des blancs, ce médine qu`il retourne des sont trou à rats, il a le choix dans N`IMPORTE QUEL PAYS MUSULMANS!

    3. Sam O'Var

      Le ouvement patriote et anti-immigrationniste (implicitement donc anti-islamiste) LES IDENTITAIRES a lui aussi exercé des pressions pour faire annuler ce concert sacrilège.

    4. rachel

      si il pouvait fermer sa g…… tout court, deporter sa haine dans une autre salle, je fais attention a ce que j ecris, rapport a la liberte d expression, eux peuvent s exprimer, nous non, avec eux si on s exprime, on meurt, se souvenir de charli hebdo, ils ont transforme notre liberte d expression en delit de blaspheme, imaginons un instant un rappeur a l envers, genre populiste qui chanterait crucifions les musulmans, devoilons les femmes, il se ferait lyncher par les racailles, les medias, faut que ca bouge, faut inverse la tendance, ils n ont aucun respect ! plus de soumission !

    5. Maria

      Symboliquement, c’est une victoire. Mais on ne fait que déplacer le problème. Ses paroles, où qu’elles soient prononcées, sont inadmissibles. Comme l’évoque Rachel, imaginons une version « laïcarde » du genre : Egorgeons les musulmoutons… Les réactions ne se feraient pas attendre, il suffit de voir à quelle vitesse les muzz dégainent la plainte pour un oui ou pour non. Mais ce type qui fait l’apologie du terrorisme se produit en concert en toute quiétude sans que personne ne le poursuive en justice ! C’est pas croyable !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *