toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Hallucinant », la justice ordonne un examen psychiatrique de Marine Le Pen pour avoir diffusé des photos des horreurs perpétrées par Daesh


« Hallucinant », la justice ordonne un examen psychiatrique de Marine Le Pen pour avoir diffusé des photos des horreurs perpétrées par Daesh

La présidente du Rassemblement National Marine Le Pen s’est insurgée jeudi contre la décision d’un juge français de lui imposer un examen psychiatrique pour avoir diffusé en décembre 2015 des photos d’exactions du groupe djihadiste Etat islamique sur Twitter.

« C’est proprement hallucinant. Ce régime commence vraiment à faire peur », a écrit sur son compte Twitter la présidente du Rassemblement national (RN, ex FN), en publiant l’ordonnance de cet examen.

L’ordonnance est datée du 11 septembre et émane de la juge qui instruit l’enquête dans laquelle Mme Le Pen est inculpée pour « diffusion d’images violentes ». Elle demande de procéder à un examen psychiatrique de Marine Le Pen « dans les délais les plus brefs ».

« Je croyais avoir eu droit à tout: eh bien non ! Pour avoir dénoncé les horreurs de Daech par tweets, la ‘justice’ me soumet à une expertise psychiatrique ! Jusqu’où vont-ils aller ?! », a aussi tweeté la finaliste de la présidentielle en 2017.

Cet examen vise, notamment, à vérifier « si elle est en mesure de comprendre les propos et de répondre aux questions » et si « l’infraction reprochée au sujet est en relation avec des éléments factuels ou biographiques de l’intéressée ».

Marine Le Pen avait tweeté le 16 décembre 2015 des photos d’exactions du groupe EI, en réponse au journaliste Jean-Jacques Bourdin qu’elle accusait d’avoir « fait un parallèle » entre l’EI et le FN.

Évoquant un « dérapage inacceptable » et des « propos immondes », Mme Le Pen avait posté sur son compte trois photos mentionnant l’animateur de BFMTV-RMC avec le texte « Daech c’est ça! ».

Les photos montraient un soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d’un char, un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et une photo du journaliste américain James Foley, le corps décapité et la tête posée sur le dos.

Un mois après les attentats parisiens qui ont fait 130 morts, les pires jamais commis en France, ces publications avaient immédiatement soulevé un tollé au sein de la classe politique mais aussi au-delà.

Le parquet de Nanterre, près de Paris, avait lancé le jour même une enquête pour « diffusion d’images violentes » suite à un signalement des clichés par le ministre de l’Intérieur d’alors





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “« Hallucinant », la justice ordonne un examen psychiatrique de Marine Le Pen pour avoir diffusé des photos des horreurs perpétrées par Daesh

    1. eudes

      Les juges rouges du mur des cons sont prêts à tout pour décrédibiliser ceux qui ne pensent pas comme eux ! Ils sont le suprême scandale de la France « le juge inique ». Ce n’est pas hallucinant, c’est infecte !

    2. esther

      Comme pour Trump : il faut classer comme malades mentaux tous ceux qui, pour des juges et des politiciens de gauche, sont à droite; cela va de Wauquiez à Marine le Pen en France et concerne tous les Républicains blancs aux EU. L’Occident a amorcé depuis plus de deux décennies environ le virage de la dictature juridique et médiatique mais toutes les dictatures ont connu une triste fin par la révolte des peuples et souvent bien plus vite qu’elles ne l’auraient cru. J’espère que ce jour arrivera très vite.

      PS ; Par contre, que la gauche fasse de la propagande sur le Net avec les photos des cadavres de faux palestiniens le plus souvent (ils peuvent être syriens, irakiens, yéménites) ne dérange pas la justice rouge : dans ce cas, elle approuve même.

    3. Salmon

      Nous revoilà plongé en pleine inquisition

      Les juges ont remplacés les moines inquisiteurs ou en 39 quand c était la gestapo
      C idem

      Les juges ont une formation pour juger qui a besoin de psychiatrie ou pas

      Des bargeots

    4. Vov

      C’est du goebels craché, après avoir fait passer des milliers de terroristes islamo-fascistes pour des déséquilibrés, maintenant ils veulent également faire passer ceux qui luttent contre les islamistes de déséquilibrés !

    5. Pinhas

      Et pour avoir publié des vidéos de nazis assassinant des Juifs ces abrutis auraient condamnés leurs auteurs.
      Ce que nous vivons de nos jours est terriblement honteux.
      Encore deux de mes amis quittent cette France qui ne se salie .

    6. Robert Davis

      C’est la juge en question qui a besoin d’un psychiatre et surtout d’une leçon de démocratie. La gauche c’est le nazisme moins les camps(heuresement)! Traiter de fous tous ceux qui ne sont pas d’accord avec les dogmes imbéciles de la gauche et son horreur de la vérité qu’ils essayent de cacher par tous les moyens, c’est hallucinant Marine a raison de le dire. Cette stupide juge ne pourra pas aller en justice si Marine ne se rend pas chez le …psy car elle serait déboutée et elle le sait sûrement, c’est du pur bluff.

    7. Sam O'Var

      Sous le régime soviétique (et pas seulement sous Staline), les dissidents étaient soit déportés en Sibérie, soit enfermés dans des asiles psychiatriques.
      C’était le sceau de ce qu’on appelle un RÉGIME TOTALITAIRE. Que cette juge puisse agir ainsi en Macronie a de quoi laisser songeur!

    8. Cyrano

      Et le plus triste dans cette affaire est que la juge se cache derrière une ( loi ) qui l’autorise à demander une analyse psychiatrique avant cette – fumeuse- audition
      C’est marrant non de se cacher derrière son petit doigt pour dire que les autres sont fous, alors que Mme LEPEN n’a fait que dire la vérité. Pour preuve voir le documentaire passé la semaine dernière à la télé sur arté, concernant -dach- en Lybie. Mme LEPEN a dit tout haut ce que tout le monde savait. C’est tellement facile de jouer au con pour décrédibiliser ceux qui gênent. Il doit y avoir beaucoup de monde sur le mur des cons. Une administration de Tartuffes, nous sommes bien barrés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *