toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Renseignements: un terroriste scientifique, proche du Hezbollah, éliminé en Syrie


Renseignements:  un terroriste scientifique, proche du Hezbollah, éliminé en Syrie

Un an après la liquidation, à Kuala Lumpur en Malaisie,  du professeur palestinien et membre du Hamas Fadi el-Batch, en août 2017, une autre réussite de services de Renseignements inconnus vient s’ajouter  avec l’élimination cette semaine d’un terroriste scientifique syrien proche du Hezbollah en Syrie.

Aziz Asbar, un scientifique syrien de haut rang et proche de la milice chiite libanaise  a été éliminé hier dans l’explosion de sa voiture, près de la ville de Hana (Syrie).  L’homme, qui est sur la liste des sanctions américaines, dirigeait le Centre d’Etudes et de Recherches Scientifiques syriennes, dont le programme comprenait entre autre la fabrication d’armes chimiques.

Selon certains médias locaux, le centre que dirigeait Aziz Asbar travaillait aussi au développement d’armes destinées à renforcer l’arsenal militaire de l’organisation terroriste chiite du Hezbollah.  Ce site avait déjà été la cible d’un raid de l’armée de l’air israélienne.

L’explosion de sa voiture avec son chauffeur a eu lieu quelques minutes après avoir quitté son domicile.

Les autorités syriennes ont immédiatement imputé la responsabilité de cette attaque, aux services secrets israéliens. Des allégations  qui seront démenties par l’État hébreu.

Asbar était impliqué dans le développement des armes chimiques en Syrie ainsi que dans le programme de missiles iraniens Fateh. Il a travaillé sur le développement de missiles à moyenne et longue portée.

Il est titulaire d’un doctorat en physique atomique et d’un doctorat en combustible liquide de fusée de France.

Selon le blog IntelliTimes, Asbar a dirigé le Département 4 du Centre syrien des études scientifiques et de recherche à Masyaf, qui est chargé du développement et de la recherche de tous les missiles balistiques et des programmes de roquettes de la Syrie.

Il était le deuxième scientifique de l’établissement par ordre d’importance, répondant directement au directeur du centre de recherche, le Dr Amr Armanazi.

Le Département 4 est chargé de l’activité de l’Institut 4000, qui est responsable de la fabrication de missiles et de roquettes. Récemment, selon des rapports de l’opposition et des images satellites, le département s’est employé à déplacer certains des projets de l’Institut 4000 vers un nouveau lieu plus sûr, dans la zone de Masyaf.

Tsahal a déjà frappé le Centre syrien d’études et de recherches scientifiques de Masyaf, récemment et par le passé, pour déjouer les activités militaires iraniennes qui s’y déroulent depuis plusieurs années.

La dernière attaque israélienne signalée dans la région a eu lieu le 22 juillet, lorsque les médias arabes ont rapporté que des avions de combat de l’IAF avaient attaqué le centre de production d’armes du centre de recherche à environ six kilomètres au nord de Masyaf.

En août 2018, Fadi el-Batch, 35 ans, a été tué par balles par deux suspects probablement liés à des services de renseignement étrangers en se rendant à une mosquée pour la prière de l’aube, selon les autorités malaisiennes.

Batch était un ingénieur électrique et un expert dans la fabrication de roquettes. Il était probablement devenu un élément gênant pour certains pays.  La famille el-Batch avait aussitôt accusé le Mossad, le service de renseignement israélien.

Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, avait affirmé que le chercheur dans le domaine de l’énergie faisait partie de ses membres.

Le rôle des services de renseignements israéliens est d’assurer l’alerte avancée (early warning) pour le cas d’une agression militaire ou terroriste contre l’État israélien ou contre ses nationaux. Dans leur ensemble les services israéliens ont démontré par le passé d’excellentes capacités de collecte. Le Mossad est responsable pour la collecte clandestine, les activités spéciales et le contre-terrorisme. Les priorités du Mossad sont en premier lieu dirigées sur les pays arabes et les mouvements terroristes proche-orientaux.

Le Mossad dispose de services spéciaux – désignés Komemiut ou Matsada – et responsable de nombreuses actions clandestines, dans le domaine de l’espionnage ou de la lutte antiterroriste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Renseignements: un terroriste scientifique, proche du Hezbollah, éliminé en Syrie

    1. c.i.a.

      Bravo, ce genre de listes est très réconfortantes,NETTOYAGE PAR LE VIDE!, DE LA RACAILLES MUZZ!, heureusement qu`il y a le mossad!! ou la clandestinité des services , ce qui est drôle ,les gauchistes vendus doivent êtres tristes , du nettoyage de ses« valeureux combattants «  …ORDURIERS! ISLAMIQUES!!! OU MUSULMANES!

    2. alauda

      Remarque linguistique.

      Un « terroriste scientifique » ? Je ne sais pas ce que c’est. Si je pousse la logique de mon sens de la langue, j’entends ironiquement l’expression de cette façon :
      – Ah bon ! Le terrorisme délivre des diplômes de sciences maintenant !

      Cela n’a l’air de rien, mais l’inversion de l’ordre Nom / Adjectif est signifiant en français. Il fallait écrire « un scientifique terroriste » pour que l’adjectif fasse office de qualificatif dudit scientifique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *