toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Proposition du fils d’Abbas : Israel sera 100 % musulman ou ne sera pas


Proposition du fils d’Abbas : Israel sera 100 % musulman ou ne sera pas

Selon un reportage de la chaîne de télévision israélienne Channel 10, le fils du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, Tareq, a rencontré secrètement l’envoyé du président Trump, Jason Greenblatt, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies il y a environ un an.

Les détails de la réunion ont été fournis par de hauts responsables israéliens.

Au cours de la réunion, le fils d’Abbas aurait exprimé son soutien à une solution à un seul État, indiquant qu’une solution à deux Etats n’était tout simplement plus possible. Au lieu de cela, il préconiserait un seul État « avec des droits égaux pour tous, indépendamment de l’ethnie ou de la religion ». (comprendre le droit au retour de 4 millions d’arabes, comprendre la Charia, zéro égalité, meurtres des juifs).

« Je soutiens une solution à un seul Etat entre le Jourdain et la mer Méditerranée, avec des droits égaux pour tous ses citoyens », a indiqué le rapport citant Tareq Abbas.

Tareq Abbas est connu pour avoir détourné plusieurs millions de dollars d’aide destinés aux palestiniens, sur un compte bancaire au Panama, révélé lors des Panama Papers.

La rencontre entre le fils de Greenblatt et Tareq Abbas aurait eu lieu quelques jours après que Trump ait rencontré Abbas en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies .

C’était plusieurs mois avant la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël et du transfert de l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem. Après ces événements, l’Autorité palestinienne a lancé un boycott de l’administration américaine. M. Abbas a récemment qualifié les responsables américains de «menteurs» dans le cadre d’offres d’extension de l’aide aux habitants de la bande de Gaza.

Tandis que Trump et Abbas doivent assister à la prochaine Assemblée générale des Nations Unies à New York, une réunion entre les deux reste peu probable. Pendant ce temps, le monde attend toujours que Trump lance son plan de paix «Moyen-Orient du siècle», que les Palestiniens ont juré de rejeter.

Source: worldisraelnews





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Proposition du fils d’Abbas : Israel sera 100 % musulman ou ne sera pas

    1. rachel

      ca se passe deja ca ! en Israel, tous les papiers administratifs sont ecrits en hebreu, arabe, russe, anglais

    2. Chauchaud

      ISRAEL RESTERA ISRAEL, ON NE LUTTE PAS CONTRE UN PROJET DIVIN

      QUAND AUX PALESTINIENS ET AUTRES SINISTRES DU CORAN, ILS DOIVENT SE FAIRE DES SOUCIS POUR L’AVENIR.

    3. ixiane

      Il était temps qu’ISRAEL rappelle qu’il est le pays, la NATION DU PEUPLE JUIF ! les arabes n’ont pas de mémoire , ils vivent dans leurs rêves , l’utopie absolue !! Il faudrait aussi leur rappeler quand et comment ils ont volé les Terres Juives , usurpé le MONT du TEMPLE où ils pensent que l’invention de la promenade en jument ailée de leur Mahomet leur donne tous les droits !!!

    4. Ratfucker

      La fiction palestinienne ne vit que de l’antisémitisme des nations. Si le voeu de ce grand con se réalise, ce sera la fin du fonds de commerce. Il scie la branche, et il en est conscient, puisqu’il met ses économies à l’abir au Panama

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *