toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Multiculturalisme suicidaire au Canada : les sikhs veulent garder leurs couteaux dans la fonction publique


Multiculturalisme suicidaire au Canada : les sikhs veulent garder leurs couteaux dans la fonction publique

Dans une démarche purement électoraliste,des politiciens dans la province francophone du Québec se bousculent pour rassurer la communauté sikhe au Canada qui s’inquiète de la volonté d’une formation politique  d’interdire le port des signes religieux dans la fonction publique si elle est portée au pouvoir.  

Afin de plaire à la communauté sikhe, les adeptes du multiculturalisme  canadien ne cessent de répéter que  le Québec est un lieu diversifié et accueillant, ouvrant ainsi plus de portes à toutes sortes de nouvelles  dérives communautaires.

Mukhbir Singh, président de la World Sikh Organisation of Canada-WSO-, exerce des pressions énormes pour que les fonctionnaires sikhs gardent le droit de porter le kirpan, sorte de couteau, dans  la fonction publique au Canada.

Le kirpan est une arme symbolique s’apparentant à un poignard, portée par les sikhs orthodoxes* pour rappeler le besoin de lutter contre l’oppression et l’injustice.

Profitant du lancement des elections générales du Québec, qui se tiendra le 1ᵉʳ octobre 2018, le puissant président de la WSO était de passage à l’hôtel de ville de Montréal pour réclamer le droit de sa  communauté de porter des armes blanches dans les administrations publiques.

La Coalition avenir Québec, est une des rares formations politiques qui veut interdire le port des signes religieux dans la fonction publique si elle est portée au pouvoir. Son chef, François Legault, s’est engagé à imposer la laïcité s’il est porté au pouvoir.

Les représentants de la communauté sikhe indiquent que leurs croyants ne peuvent retirer leurs signes pendant leur travail pour les remettre ensuite. «Pour les sikhs, c’est un article de foi. On ne peut pas les enlever quand on se baigne, on mange, on vit, c’est sur nous» dit Amrit Kaur, vice-président pour la section québécoise de la WSO.

Au nom du dogme du multiculturalisme au Canada les sikhs peuvent porter  des couteaux même dans les bâtiments publics, alors que cela pourrait constituer une menace pour les usagers.

Au nom de la Charte canadienne des droits et libertés les sikhs menacent que l’imposition de la laïcité sera contestée devant les tribunaux du pays.

Se promener avec un couteau à bord d’un avion est légale au Canada. Riez pas!

Au pays de Justin Trudeau, le gouvernement fait passer la religion avant la sécurité.

Depuis novembre 2017, le gouvernement libéral de Justin Trudeau  permet désormais le port du kirpan dans un avion, à l’exception des vols en direction des États-Unis. Cette loi a soulevé une vive polémique au Canada.

Cette exception était faite sur mesure pour faire plaisir à des groupes religieux qui ont tout de suite applaudi la décision. Lorsqu’elle a été rendue publique, cette modification avait été saluée par la World Sikh Organization qui militait pour que les  kirpans soient autorisés à bord des vols en provenance du Canada.

Mais les règles de sécurité ne priment-elles pas sur les accommodements religieux? Il semble qu’au Canada la sécurité des voyageurs aériens et du personnel des compagnies aériennes vient  en second lieu par rapport aux droits des communautés culturelles.

Les accommodements religieux au Canada passent donc avant le droit des autres passagers.

De confession sikhe Jagmeet Singh- en photo-, qui est Le chef du Nouveau Parti démocratique, avait augmenter la pression sur le gouvernement canadien et le ministre des Transports, Marc Garneau, qui selon lui  le kirpan ne pose  pas une menace à la sécurité des passagers.

Jamais un gouvernement responsable n’irait jusqu’à autoriser le port d’un poignard lors d’un vol d’avion. Il  est ainsi possible pour les sikhs de porter leur kirpan, ce couteau cérémonial, à bord d’un grand nombre de vols à partir des aéroports canadiens. Il s’agit de l’un des cinq symboles religieux qu’ils doivent avoir sur eux en tout temps.

En mai 2017, La cour de cassation italienne  avait décidé d’interdire le kirpan, considéré comme une arme, dans les lieux publics.

Le Canada 🇨🇦 traite les citoyens différemment selon leurs croyances ?

Le pire est que les groupes religieux au Canada trouvent beaucoup de complices, parmi les hommes politiques   opportunistes ou naïfs,  pour leur faciliter la tâche. Ainsi  la premier ministre Justin Trudeau ouvre  déjà la porte  grande pour balkaniser le Canada par son «multiculturalisme extrême».

En effet le Canada se transforme tranquillement en un État de ghettos avec une tendance forte vers l’enfermement communautaire. Ici de plus en plus de gens et des communautés se replient sur eux mêmes et la société canadienne se fractionne de plus en plus dans le communautarisme des minorités culturelles, religieuses et ethniques.

Sur la question du port du poignard, par exemple, un conseiller municipal de la ville de Montréal Marvin Rotrand appuyant les démarches de la communauté sikhe, il  pose la question ;

« Qu’est-ce qui arrive si Jagmeet Singh devient notre prochain premier ministre? Aurait-il le droit d’entrer à l’Assemblée nationale avec son kirpan? Les règles actuelles disent non», déplore le conseiller municipal.

Est-ce qu’aussi une éducatrice de garderie  pour les enfants ou un professeur d’une école pourraient porter des couteaux  devant les lèvres, juste pour respecter  ses valeurs et ses croyances non-conformiste ?

Qui a besoin d’un couteau dans une ville  comme Toronto ou Montréal au nom de la religion?  C’était peut-être bon pour un sikh au 13 ième siècle mais pas de nos jours.

Un étudiant sikh aurait le droit de porter un couteau à l’école mais demandez vous si un québécois se présente avec un couteau de chasse, quel sort va lui être réservé?  Le port d’arme blanche est interdit au Canada. On ne voyait pas pourquoi certains  seraient traités différemment?

Il faudrait que les communautés culturelles commencent à comprendre qu’il est peut être temps d’arriver au 21 ième siècle et que les règles de foi établies au Moyen Age ne sont plus du tout d’actualité. Le Québec  particulièrement est une province  laïque depuis les années 60. Pour les immigrants il n’y a personne qui leur demande de renier leur Dieux mais la religiosité de chacun est une affaire personnelle et doit se vivre au domicile ou au Temple. En plus quand tu vis à Rome, tu vis comme les Romains.

Si La Croix est au Catholique ce que le Kirpan est au Sikhe, est ce que le poignard sikh  doit être toléré  dans les écoles québécoises et canadiennes ? Pourquoi une femme musulmane peut  porter le voile lors de l’exercice de ses fonctions alors qu’une  fille canadienne ne peut même pas mettre un chandail avec une image de Jesus?

Le multiculturalisme trudeauiste- de Justin Trudeau- n’intègre personne au Canada. C’est un système de développement séparé des cultures, genre version revue et corrigée de l’apartheid.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

*Le sikhisme est une religion monothéiste fondée dans le nord de l’Inde au XVᵉ siècle par le Gurû Nanak.





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Multiculturalisme suicidaire au Canada : les sikhs veulent garder leurs couteaux dans la fonction publique

    1. Robert Davis

      Non seulement le multiculturalisme est un suicide pur les judéo chrétiens mais en plus il est…unilatéral. On voit bien que les technocrates pas plus que les gauchistes n’ont de cervelles mais seulement des…techniques comme les robots.Si on les programmait pour se trancher la gorge, ils le feraient. Les gauchistes ne savent pas gagner de l’argent et pensent comme les mus que le seul moyen est de le prendre mais une fois pris, l’argent…disparait.Ils ne peuvent pas devenir riches par spliation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *