toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Italie : qualifié de xénophobe par L’Express, Matteo Salvini envoie des «bisous» aux «bien-pensants»


Italie : qualifié de xénophobe par L’Express, Matteo Salvini envoie des «bisous» aux «bien-pensants»

Régulièrement la cible de critiques, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a répondu avec ironie à la une de L’Express du 15 août qui le présentait comme un «xénophobe» et un «populiste» qui faisait «trembler l’Europe».

Après les différends entre Matteo Salvini et plusieurs pays de l’Union européenne concernant le traitement de l’Aquarius, le ministre italien de l’Intérieur s’est attiré les foudres de nombreux medias. Le 15 août, c’est l’hebdomadaire français L’Express qui a pris en grippe l’homme politique italien. Le qualifiant de «xénophobe» et de «populiste qui fait trembler l’Europe», le magazine ne s’attendait peut-être pas à recevoir une réponse de la part du numéro deux du gouvernement italien. Dans la journée du 19 août, c’est par un tweet que le leader de la Ligue a répondu, au quotidien. Celui qui «inquiète Macron» et «ravit Le Pen», selon L’Express, a déclaré : «En France aussi, ils ne savent plus quoi inventer pour m’attaquer. On leur envoie des bisous aux bien-pensants transalpins ?», ajoutant un petit emoji envoyant un bisou assorti d’un cœur.

Une réponse dans la droite ligne de la stratégie choisie par celui qui s’est imposé comme l’homme fort du nouveau gouvernement italien : manier l’ironie et se servir abondamment des réseaux sociaux dans sa communication.

Le 13 août, pour la deuxième fois en trois mois, l’Aquarius avait dû patienter en mer. En juin, le navire avait passé neuf jours en attente lorsque Matteo Salvini avait interdit aux navires humanitaires l’accès aux ports italiens, les accusant de complicité avec les passeurs. C’est la ville de Valence, en Espagne, qui avait ouvert ses portes aux 650 migrants présents à bord de l’Aquarius.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Italie : qualifié de xénophobe par L’Express, Matteo Salvini envoie des «bisous» aux «bien-pensants»

    1. Sam O'Var

      Décidément, l’Express fait très mal son travail. Ses journalistes ont oublié de mentionner qu’un site « queer » allemand l’a aussi traité d’homophobe patenté.
      Copie à revoir, donc, pour les journullards de l’Express!

    2. Pinhas

      Ceux qui aujourd’hui critiquent Salvini le vénèreront demain.

      La gauche faussement complaisante tremble enspèrant que ceux qui seront égorgés ne soient pas eux-même….

    3. alauda

      Salvini, associé à l’extrême gauche de Bepe Grillo, n’a pas autre chose à faire que d’envoyer des tweets à un canard français ? Susceptibilité bien mal placée, alors que la sécurité des infrastructures autoroutières de son pays laisse à désirer.

    4. alauda

      Certes, on peut tout de même signaler que le plan d’investissement proposé par l’Italie pour améliorer ses infrastructures n’a été approuvé par la Commission européenne que le 28 avril 2018, soit quelques jours avant la mise en place du nouveau gouvernement…

      Je ne comprends pas grand chose au fonctionnement de l’UE. Mais à relire la presse sur l’acceptation de ce plan d’investissement, il me semble qu’il y soit surtout question de règles concurrentielles, de normes et de mécanismes de compensation (sécurisation pour les investisseurs et plafond de coûts pour les usagers).

      Une partie des 8,5 milliards débloqués au total devait servir à Gênes. Pas de chance pour la ville sinistrée, c’est trop tard.

    5. Jacques B.

      @ alauda :

      Salvini est un ami d’Israël : « Je suis un ami et un frère d’Israël »
      http://www.israelvalley.com/2018/06/italie-matteo-salvini-suis-ami-frere-disrael/

      Je préfère de loin être de son côté, que de celui des journalistes mondialistes qui crachent à jet continu sur Israël – nous ne le savons que trop, en France.

      Par ailleurs, on ne peut pas lui imputer l’état des autoroutes italiennes… il n’est en place que depuis quelques mois.

    6. HENRIETTE Irène

      Bravo monsieur Salvini. Quant aux infrastructures en Italie, venez voir en Belgique où rien ne fonctionne et c’est un désastre qui ruine pas mal de commerçants et de plus, notre gouvernement n’a pas le courage de lutter contre les antisémites. une des attitudes de la Belgique, « entendre, voir et se taire »…..

      On critique les Israéliens, mais ils travaillent, ont des scientifiques valables .
      Ils ont beau avoir fait des concessions énormes aux Palestiniens, rien à faire, on les critique au lieu de balayer devant notre porte.

      Avec tout ce que je lis (et beaucoup) j’espère qu’Israël pourra bientôt vivre en paix. C’est absolument sincère.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *