toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran: des hackers iraniens créent des logiciels de racket en Bitcoin avant que démarrent les sanctions américaines


Iran: des hackers iraniens créent des logiciels de racket en Bitcoin avant que démarrent les sanctions américaines

Les pirates iraniens sont actuellement responsables d’une série d’attaques de ransomwares (logiciel de racket). Ces attaques rendent un système informatique inutilisable jusqu’à ce qu’un certain nombre de bitcoins soient payés.

Une très forte présomption pèse sur le gouvernement iranien en tant qu’instigateur des rackets. Le groupe de cybersécurité d’intelligence de PLC iDefense d’Accenture a récemment publié un rapport sur le Cyber ​​ »vol et racket » en 2018 qui présente des informations cruciales basé sur cinq types de racket depuis plus de deux ans. Jim Guinn, le responsable du secteur de la cybersécurité industrielle chez Accenture, a déclaré dans une interview, que les pirates iraniens avaient probablement créé le logiciel de racket comme moyen d’empaucher des Bitcoin.

Accenture a noté qu’il y avait plusieurs indices et pistes qui ont lié l’attaque de « ransomware » (racket en ligne) à l’Iran. Certaines des attaques de ransomware contenaient la langue farsi et pouvaient être retracées sur des ordinateurs en Iran.
D’autres attaques ont été développées et conçues pour bloquer les systèmes informatiques, à l’exception de ceux situés en Iran. Si certaines activités de piratage informatique sont liées au gouvernement iranien, Accenture ne savait pas si les hackers sont soutenus par le gouvernement, seraient des criminels iraniens ou les deux.

L’Iran est également responsable d’une installation de logiciel de cryptominage

Accenture a constaté que l’Iran pouvait également être responsable de l’installation de logiciels de cryptominage sur des programmes et des réseaux informatiques. Les hackers iraniens lancent des programmes qui passent les sécurité de vos ordinateurs et installent des logiciels de cryptominage. Ces logiciels ne bloque pas les ordinateurs mais utilisent la puissance et l’électricité de l’ordinateur pour faire du minage. Cela rapporte aussi de l’argent au régime islamiste. Ainsi les logiciels iraniens de minages de crypto-monnaie volent discrètement la puissance de traitement de l’ordinateur de la victime.

Bien que les logiciels de minage de crypto-monnaie soient devenus de plus en plus courants, ils ont causé d’importants problèmes par le passé. Au Moyen-Orient, ils ont même eu un impact sur les installations pétrolières et gazières. Guinn a noté que des millions de dollars en termes de puissance de traitement informatique, ont été détournés au cours de l’année écoulée et continuent à être détournés aujourd’hui.

Le gouvernement iranien a toutefois rejeté ces accusations. Alireza Miryousefi , le chef de la presse de la mission des Nations unies en Iran, a déclaré que « ces accusations émanaient de sociétés privées qui embellissent leurs compétences d’analyse pour convaincre d’autres entreprises privées et gouvernements étrangers à acheter leurs produits. C’est une publicité mensongère et maladroite. « 

La question reste à savoir pourquoi ces logiciels sont tous reliés à l’Iran d’une manière ou d’une autre.

Source: btcmanager

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Iran: des hackers iraniens créent des logiciels de racket en Bitcoin avant que démarrent les sanctions américaines

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *