toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Espagne : le FMI préconise d’accueillir 5,5 millions de migrants d’ici 2050


Espagne : le FMI préconise d’accueillir 5,5 millions de migrants d’ici 2050

Le faible taux de natalité associé à l’augmentation de l’espérance de vie vont faire de l’Espagne le second pays plus âgé du monde. C’est ce que montrent les projections démographiques de l’OCDE, et c’est ce que signalent également d’autres organismes comme le Fonds monétaire International (FMI) qui, plus d’une fois, a mis en garde contre les graves problèmes qu’aura la Sécurité sociale dans ce contexte.

C’est pourquoi l’institution que dirige Christine Lagarde indique qu’une solution très forte, c’est l’immigration et, concrètement, elle estime que le système aura besoin de plus de 5 millions d’étrangers d’ici 2050.

L’arrivée de «5,5 millions de personnes d’ici 2050,en partant du principe que 90 % de cette immigration est en âge de travailler», explique le FMI, détendrait considérablement le ratio de dépendance. « Les migration qui augmentent le nombre de travailleurs font également monter le nombre de cotisants au système de retraite », ajoute le Fonds […]

[…] les recommandations du FMI viennent à l’appui des arguments du gouvernement, qui, ces dernières semaines, a répondu à des déclarations sur l’immigration du chef du Parti populaire, Pablo Casado et du responsable en chef des Ciudadanos, Albert Rivera. Les deux politiciens […], ont demandé à l’exécutif de Pedro Sanchez de réguler l’arrivée des migrants en situation irrégulière et l’ont accusé de créer un appel d’air en accueillant 629 migrants de l’Aquarius.
Le gouvernement, et en particulier le Secrétaire d’État à la Sécurité sociale, Octavio Granado, leur a répondu en disant que le «système de protection sociale a besoin de millions de cotisants» et que pour cette raison «les étrangers sont plus une chance qu’une menace».[…]

El Mundo

(Traduction Fdesouche)





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Espagne : le FMI préconise d’accueillir 5,5 millions de migrants d’ici 2050

    1. Salmon

      Ce matin devant la préfecture 50 blacks migrants
      Je prends 1 photo

      Fille de pute

      Ils savent parler français
      Ça commence bien

    2. Robert Davis

      Le FMI comme toutes las banques ne sait qu’aligner des chiffres MAIS NE SAIT PAS GAGNER, pas plus de l’argent, que des travailleurs ou autre chose. Plus il y aura d’immigrés mus plus l’Espagne sera en difficulté sur tous les plans : démographique, économique et surtout politique. L’Espagne deviendrait un pays du tiers monde un pays nègre. Il suffit d’aller voir en afrique si les nègres savent faire une bonne économie. En stoppant l’immigration l’Espagne économiserait ç-à-d gagnerait des milliards et des milliards en allocs et autre dépenses de sécurité etc. Ces sommes serviraient à l’économie et à la démographie qui repartirait. Les idées d’économie soutenues par la gauche et soros qui veut semer le chaos et détruire l’Europe ne mènent qu’à la catastrophe partout.

    3. Jacques B.

      Quelle malhonnêteté que celle de cette organisation, le FMI…

      Faire venir des étrangers pour travailler pour nos vieux est scandaleux : et qui paiera les retraites des parents, restés au pays, de ces immigrés ? C’est d’un égoïsme monstrueux, et ça se prétend « progressiste » !

      Sans parler bien sûr des graves problèmes liés à l’intégration de ces immigrés, surtout quand ils sont musulmans.

      Il y aurait bien une solution, tellement plus simple : relancer la natalité chez nous.
      Et en attendant, ceux qui ont fait peu de gosses ont le choix entre travailler plus vieux, ou accepter une retraite plus faible. C’est mathématique et imparable. Quand on est irresponsable, il faut assumer.

      Ces préconisations du FMI sont soit la preuve de la totale incompétence de cet organisme (financé par qui, au fait ? Ah, par nos impôts…) soit celle de son cynisme absolu, soit encore celle qu’à l’unisson des organisations payées par Georges Soros, il prend prétexte du déséquilibre de la pyramide des âges pour nous imposer des immigrés musulmans en grand nombre, ce qui est une saloperie innommable.

    4. alauda

      La même entourloupe argumentative, resservie depuis des décennies.

      « Les migrations augmentent le nombre de travailleurs ».
      Ce serait vrai si l’augmentation du nombre de travailleurs augmentait mécaniquement le nombre d’emplois.

      Si les travailleurs (potentiels) ne parviennent pas à s’inscrire de manière décente dans l’économie, cela augmente mécaniquement le poids sur les actifs.

      Des pans entiers de l’économie ont disparu, ont été délocalisés etc.

      Mettre des enfants au monde, c’est un projet de vie sur au moins trente ans. Les jeunes qui marchent sur un fil au dessus du vide, avec des perspectives à court terme, hésitent à se lancer. C’est normal !

      En 2008, la crise de la dette a été terrible. Quelqu’un en parle au FMI des répercutions sur la natalité ?

      Je me souviens de la crise des années 74. Cela commençait bien la vie !

      La prochaine crise, ça va ressembler à quoi ? La crise de l’intelligence artificielle ? On n’a plus besoin de vous du tout ?

      Moins on a d’illusions sur tout cela, mieux on se porte.

    5. Filouthai

      Des prévisions pour 2050 ?
      D’ici la, une politique nataliste efficace n’aurait- elle pas de meilleurs résultats ?

    6. midom

      90% en âge de travailler; mais 90% de tous ces africains qui arrivent quotidiennement dans les bateaux de pseudo-immigrés, n’ont qu’une seule envie: ne pas travailler!

    7. alauda

      «Aquarius»: La campagne de Benetton avec une photo des migrants provoque l’indignation. Les migrants portent des gilets de sauvetage rouges marque aux couleurs de la maison.

      Celui qui ne devient pas gérant infrastructures, après avoir vendu des cravates a raté sa vie.

      Atlantia…

      Étrange attrait des élites pour la mythologie.

    8. Circonstances exténuantes

      C’est une population qui est théoriquement en âge de travailler mais qui concrètement ne travaille pas. Il faudrait peut-être arrêter de rêver et regarder la réalité en face.

    9. Portugais du Portugal

      European politicians love the Muslim vote. ONG’s love the « refugees » business, Mainstream media hide the horrors of the islamic invasion. Who does some poeple blame? The Jews! Neo-nazi loonies say the « Jews tell Muslims to come to Europe ». It’s a tabu to say the truth about Islam, but it’s ok to be openly antissemite.

    10. eudes

      bien sûr qu’il faut de la main d’œuvre (lol) pour proposer quel travail, le chômage ne serait donc pas pour les immigrés ? mais uniquement pour les « souches » ? Le FMI est en droite lige de l’ONU qui préconisait un déplacement de 155 millions d’africains tout venant pour 2050… Cela se décidant bien entendu par dessus les avis des peuples européens. Vive le mondialisme et la dictature du Nouvel Ordre Mondial.

    11. Beaudevant

      J’en arriverai à croire que le FMI est dirigé par ineffable G. SOROS , le grand fou furieux du mondialisme opposé aux États-nations.
      L’immigration massive est tout sauf une solution pour l’Europe car l’importation minoritaire de cerveaux productifs ne compensera d’aucune manière le coût et le temps nécessaires à la formation de ces migrants sauf à valoir exercer une pression à la baisse sur les salaires. La solution se trouve dans une politique nataliste et volontariste en aidant les futurs parents avec des mesures familiales incitatives et courant sur le long terme.

    12. Jean-Francois Morf

      Chaque fois que les banques centrales ont agressivement inflaté les frais financiers, elles ont créé l’inflation qu’elles avaient prédit, puis une crise encore plus forte que la crise précédente. Crise qui a chaque fois doublé le nombre de sans emploi. On a ainsi passé, en Allemagne, de 0,2 million à 0,5 million à 1 million à 2 million à 4 million à 7 million à 13 million de travailleurs découragés. Des gens sans emploi qui ne sont plus comptabilisés comme chômeurs, vu qu’ils ne cherchent plus. Après chaque crise, les banques centrales ont du déflater leur taux Lombard (=frais financiers!) encore plus bas qu’ils n’était avant le début de l’agression. C’est cette baisse des frais financiers qui a fait baisser l’inflation. Jusqu’à ce qu’on arrive au taux négatif. J’ai été 6 fois au chômage. VOUS COMPRENDREZ QUE J’AI PAS EU ENVIE DE FAIRE DES ENFANTS. Pour les mahométans, c’est différent: ils sont logés nourris soigné gratuitement par les chrétiens, comme c’est prédit dans le Coran. Et ils procréent comme des lapins, avec des gamins qui refusent d’apprendre autre chose que le Coran. Et ils sont consanguins idiots suite à cent générations de mariages entre vieux cousin et jeunes cousines.

    13. Cyrano

      C’était bien la peine de faire des études, d’être si haut placé pour être aussi barré. Ces penseurs sont enfermés dans leur tour d’ivoire totalement déconnectés de la réalité.—
      Comme disait Moktar Ould Daddah–Président de la République Islamique de Mauritanie — L’ancien gouvernement a mené le pays au bord du précipice, avec le nouveau gouvernement nous allons faire un grand pas en avant —
      Bravo le FMI; il est à bonne école—

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *