toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bill O’Reilly « La gauche nous déteste parce que l’Amérique a sauvé plus d’êtres humains que n’importe quelle autre nation »


Bill O’Reilly « La gauche nous déteste parce que l’Amérique a sauvé plus d’êtres humains que n’importe quelle autre nation »

Bill O’Reilly a réagi aux propos scandaleux du gouverneur de New York Andrew Cuomo, qui a attaqué le Président Trump et son slogan « Make America Great Again ».

« Nous n’allons pas rendre à l’Amérique sa grandeur, a déclaré Cuomo, car elle n’a jamais été si géniale. Nous n’avons pas atteint la grandeur. Nous atteindrons la grandeur lorsque tous les Américains seront pleinement engagés. Nous atteindrons la grandeur quand la discrimination et les stéréotypes à l’égard des femmes, 51 % de notre population aura disparu ».

Le grand commentateur politique Bill O’Reilly a immédiatement réagi :

« Je ne sais même pas quoi répondre. ‘Lorsque tous les Américains seront pleinement engagés’ ? Chaque personne, 350 millions, Andrew Cuomo va y parvenir ? Et nous ne serons pas géniaux tant que cela ne se produira pas ? Je ne vais pas l’insulter, mais je vais dire que c’est l’une des déclarations politiques les plus stupides que j’ai vues en 45 ans de journalisme ».

L’Amérique a sauvé plus d’êtres humains que n’importe quelle autre nation

O’Reilly :

« Si vous regardez l’histoire américaine, et la personne qui vous parle en ce moment – j’ai vendu 17 millions d’exemplaires de livres [de la série Killing] sur l’Histoire des Etats-Unis en version papier – je sais de quoi je parle.

Si vous regardez les Nations du monde, quelle nation dans le monde a libéré plus d’êtres humains que les États-Unis ?

Laquelle ? Aucune ! Sauf nous !

  • La guerre civile a libéré les esclaves. Oui, l’esclavage n’aurait pas dû être ici en premier lieu, mais il y était, et des centaines de milliers de soldats du Nord ont été tués ou blessés en faisant disparaître l’esclavage.
  • La Première Guerre mondiale – le Kaiser – a causé toutes sortes d’ennuis en Europe, perturbant tout le continent, nous sommes allés là-bas pour les sauver.
  • La Seconde Guerre mondiale, le Japon et Hitler, qui pouvait les battre ? Qui ? La Grande-Bretagne s’est accrochée à ses ongles jusqu’à ce que nous arrivions. 
  • Et puis l’Union soviétique s’est effondrée. Qui pouvait faire en sorte que ça arrive ? L’Union soviétique voulait conquérir le monde et la Chine rouge aussi.
  • Qui a empêché la Chine rouge de conquérir l’Asie du Sud-Est ? Nous l’avons fait ! Au Vietnam, considéré comme une perte par l’extrême gauche, ce qui n’a pas été le cas.

Maintenant, si vous regardez en arrière, et examinez tout le sang, les trésors et les sacrifices consentis par ce pays et le peuple américain pour sauver le monde, et Andrew Cuomo dit que nous ne sommes pas un si grand pays ? »

Prenez du recul, et regardez l’histoire. Quelles autres nations au monde ont libéré des millions de personnes ?

  • Pas Rome. Rome était des conquérants.
  • Pas une seule nation européenne, pas une seule nation d’Extrême-Orient, pas les Mongols qui ont conquis la moitié du monde avec Genghis Khan,
  • Pas Alexandre le Grand – ils étaient des conquérants, et ils ont réduits les gens en esclavage. Nous avons libéré les gens.
  • Nous avons libéré une partie énorme de la population du monde, avec des pertes énormes.

Et maintenant, 5 pour cent seulement de la population mondiale étant américaine, nous avons 25 pour cent de toute l’économie du monde !

Nous stimulons l’ensemble de l’économie du monde pour que les gens puissent avoir une vie meilleure, acheter des maisons et bien manger. Nous faisons cela ! Nous dominons la technologie. Apple, c’est ici. C’est nous qui faisons cela ! »

O’Reilly règle son compte à la gauche et aux idéologues

« Andrew Cuomo est-il un idiot ? Je le connais, ce n’est pas un idiot, mais il est totalement teinté par l’idéologie.

Il est tellement aveuglé par sa vision erronée du monde et du pays qu’il ne peut plus penser logiquement, il ne peut plus !

Ce type a le culot de se lever et de dire ça ? C’est juste un… il est aveugle !

Avez-vous vu les journaux de gauche ou la presse critiquer Andrew Cuomo ? Non. Parce que la gauche croit que nous ne sommes pas une nation noble. Que nous ne sommes pas une grande nation. Pour eux, nous ne le serons pas tant que la vie de chaque Américain ne sera pas la même, ce qui est ridicule et impossible.

Et pour essayer d’obtenir le même résultat pour tous, pour essayer de donner à chacun un « trophée de la vie », la gauche détruira l’incitation [à réussir]. Elle prendra à ceux qui réussissent, volera ce qu’ils ont sous un faux prétexte de redistribution des revenus, puis encouragera la souffrance.

C’est comme Cuba, tout le monde souffre, sauf les militaires et les apparatchiks du gouvernement qui prospèrent et s’enrichissent. Les autres souffrent. Ce serait le résultat si les socialistes arrivaient au pouvoir. »

Conclusion

Qui parle ainsi en France ? Quel média promeut des propos de bon sens ? Quel journaliste critique les apparatchiks du gouvernement et les hauts-fonctionnaires qui prospèrent et s’enrichissent pendant que vous vous appauvrissez ? Qui remercie les Etats-Unis pour avoir sauvé l’Europe, lors des deux dernières guerres mondiales ?

Bill O’Reilly termine ainsi :

« Quand j’ai entendu Andrew Cuomo dire cela, je me suis dit que c’est vraiment dommage, parce que j’aime qu’il y ait deux partis politiques dynamiques. J’aime les débats solides, mais ça, ce n’est pas un débat solide, c’est de la stupidité. »

 © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Bill O’Reilly « La gauche nous déteste parce que l’Amérique a sauvé plus d’êtres humains que n’importe quelle autre nation »

    1. alauda

      Où Donald Trump assistera-t-il aux commémorations du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale ?

      Autour de 500 000 Américains, engagés à partir de 1917, ont appris la guerre moderne. Les premiers morts sont tombés dans la nuit du 2 au 3 novembre 17, dans un petit village près de Nancy. Je l’ai lu dans un journal en ligne.

      Après le conflit, les Américains financeront dans ma région un grand hôpital dit « américain » et une très belle bibliothèque d’un philanthrope écossais naturalisé américain.

      Pour la seconde guerre, la mémoire directe et encore vivante se souvient très bien de l’arrivée des chars américains.

      Ceci dit, comparer la pax romana avec la pax americana relève de la fiction anachronique… La colonisation romaine a apporté sa langue, son écriture, son administration, la route pavée, l’architecture, le commerce, la monnaie, la formation d’une caste d’hommes libres et d’officiers d’où sortira plus tard le noyau d’une nouvelle organisation.

      Enfin puisque Bill O’Reilly évoque l’abolition de l’esclavage, signalons un précédent carolingien sans pertes humaines : la reine Batilde (630-680), épouse de Clovis II, a fait interdire les marchés d’esclaves sur ses terres. Elle exerça la Régence sur la Neustrie, l’Austrasie et la Bourgogne. Il reste d’elle l’émouvant témoignage d’une tunique en lin brodée. Mais ce personnage n’intéressera jamais Hollywood.

    2. Sam O'Var

      Comme façon de se rassurer sur soi-même, on ne saurait faire mieux, même si c’est au prix de la vérité!

    3. LeClairvoyant

      Il y a la réalité du monde, et en face les utopies, les doctrines et le prosélytisme islamo-gauchiste, Disait le premier ministre anglais H.C. « la démocratie est une merde, mais on ne connaît pas une autre meilleur ».

      Ecoutons-tous « les Ricains » de Michel Sardou » c’est un beau message.

    4. esther

      Et la gauche, elle, par contre, n’en finit plus de compter les morts qu’elle a provoqués : ceux de Staline, ceux de Mao, ceux de Pol Pot, ceux de Castro, etc. La gauche mondiale a assassiné, torturé, massacré, violé des millions de personnes pendant tout le XXème siècle et continue encore à bas bruit ne serait-ce qu’en Russie.
      Il faut lire « Le petit livre noir du communisme » pour comprendre les crimes horribles de cette gauche assassine, génocidaire dans le cas du Cambodge, qui se dit aujourd’hui encore, comble du cynisme, morale mais ne trompe plus personne à part les demeurés et les journaleux, ce qui est pareil, gauchisme qui, en réalité, n’est fait que de faux-semblants, de détournements et de manipulations des peuples et des médias, qui s’habille à chaque époque selon la mode du moment, aujourd’hui, celle d’un Islam soi-disant malmené, en fait totalitaire et terroriste.

    5. alauda

      Le mélo-américain actuel donne la fâcheuse impression de ne pas sortir de campagne électorale. Après les polémiques ridicules sur les usagers des toilettes, on nous annonce encore un vaudeville.
      Les feux de l’amour et ses trahisons bourgeoises, vraiment ras-le-bol.

    6. Jacques B.

      Tout à fait esther ; mais en France, oser dénoncer les crimes du communisme est tabou. Il est vrai que la France a la « passion du communisme » comme l’a écrit Marc Lazar.

      À l’attention de la gauche qui se vante de défendre « les libertés » : comment se fait-il que des dizaines de millions d’étrangers aient rejoint les États-Unis, et que des dizaines de millions sont encore candidats, en provenance de toutes sortes de pays, et particulièrement de pays où régnait/règne la dictature, et que les flux dans le sens opposé sont inexistants ?
      Que cela plaise ou non à la gauche, on vote toujours avec ses pieds, à la fin.
      Les USA, malgré leurs imperfections, restent le phare du monde libre, un endroit où liberté et prospérité (du moins, la possibilité d’accéder à la prospérité, si on travaille dur – le fameux « rêve américain ») existent davantage qu’ailleurs.
      Et c’est vrai que ça, la gauche jalouse et pleine de ressentiment – il faut lire Guy Millière quand il explique à quel point la gauche fonctionne sur le ressentiment – ne peut pas le supporter.

    7. Sam O'Var

      @Jacques B. : « les flux dans le sens opposé sont inexistants ».

      Apparemment vous n’avez jamais connu d’Etats-Unien venu s’installer en Europe de l’Ouest. Le phénomène dure depuis des décennies, d’après ce que m’a dit un ami américain qui s’était installé à Londres et, à l’âge de sa retraite, a posé ses valises dans la résidence secondaire qu’il possédait déjà en France -incidemment, dans un village classé parmi les plus beaux de France.
      Même s’ils ne sont pas nombreux, il y a aussi des Etats-Uniens s’installant en Russie.
      Au moment de la guerre du Vietnam, des jeunes Américains s’opposant à ladite guerre se sont aussi installés au Canada et en Scandinavie.

      Information intéressante*: à l’heure actuelle les pays en tête de liste quant à l’accueil de nouveaux immigrants sont:
      1) Les USA.
      2) La Russie.
      * information de Peter Lavelle, journaliste américain à Russia Today.

    8. Jacques B.

      @ Sam O’Var : oui d’accord, j’aurais dû écrire « quasi inexistants ».

      Je suis certain que si on faisait le bilan immigration/émigration sur les décennies passées, le solde serait très largement en faveur de l’immigration.
      La politique d’immigration des USA s’étant durcie depuis quelques temps, le chiffre actuel n’est sans doute pas très significatif du nombre de gens qui désireraient y émigrer (mais ne peuvent pas).
      Si on prend la Russie sur les décennies passées, y compris quand c’était l’URSS (puisque ma démonstration est faite entre USA et dictatures de type communiste, ou autre), le solde est très différent.

    9. Robert Davis

      Je suis entièrement d’accord avec l’auteur et si la gauche ne l’admet pas c’est uniquement parce qu’elle veut uniformiser le monde, en faire des communistes et faire un gouvernement mondial gouverné par des « élites » ç-à-d des technocrates, des robots. Cela n’est tout simplement pas humain et si ça devait arriver cela sera le fait des robots, pas des hommes.

    10. Robert Davis

      Les politicards de la France seront toujours avec le plus fort : hier c’était Hitler et son conseiller génocidaire le mufti de jerusalem, aujourd’hui c’est les communistes et …les génocidaires « palestiniens » toujours là. Comme par hasard les génocidaires ont toujours la quote en france et bien sûr la pr l’arme des lâches!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *