toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Beaucoup seront jaloux : Israël classé “Double A” des économies mondiales


Beaucoup seront jaloux : Israël classé “Double A” des économies mondiales

Après l’Agence de notation financière internationale Moody’s qui avait confirmé la bonne santé de l’économie israélienne, c’est l’Agence Standard & Poor’s qui cette fois hisse Israël dans la catégorie supérieure des économies mondiales. 

L’économie israélienne à long terme a été incluse dans la catégorie “Double A”, dans laquelle se trouvent les quinze meilleures économies mondiales, dépassant même celles de la Chine, du Japon ou du Chili!

S&P a accordé à Israël la note AA-, dans la catégorie “Économie de Haute qualité”.

Il s’agit du 4e rang sur 23 niveaux et de la notation la plus élevée jamais obtenue par l’économie israélienne depuis 1988, première fois où Israël a commencé à faire son entrée dans les notations des agences de notation.

Les motifs de la décision de l’agence Standard & Poor’s ont été détaillés: réalisations économiques remarquables ayant entraîné une baisse de la dette publique, économie variée et moderne, comptes extérieurs solides, niveau de chômage extrêmement bas, discipline fiscale, politique monétaire souple et hausse de 50% du PNB depuis 2010 . L’agence estime que l’économie israélienne va poursuivre sa ligne de croissance de 3,3% par an d’ici 2021.

S&P félicite également le gouvernement israélien d’avoir fait voter un bon budget jusqu’à 2019 “malgré les contraintes politiques de coalition”. Et tout comme l’agence Moddy’s il y a quelques semaines, Standard & Poor’s note que les perspectives énergétiques d’Israël, avec l’exploitation des gisements de gaz, renforceront encore davantage l’économie israélienne dans les années qui viennent et amélioreront la position extérieure de l’Etat d’Israël.

 

Les implications de cette notation sont très importantes:

Grâce à sa réputation d’économie forte et stable, Israël pourra obtenir des prêts plus facilement sur les marchés internationaux et à des taux plus avantageux, et parallèlement, cette notation attirera davantage d’investisseurs étrangers en Israël.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a réagi à cette annonce: “Cette hausse du niveau de crédit de l’économie israélienne dans le monde par Standard & Poor’s fait suite à celle de l’agence Moody’s. Ces décisions traduisent la puissance de l’économie israélienne et sont une marque de confiance dans la politique économie judicieuse et responsable que nous menons pour le bien de tous les citoyens d’Israël”.

Très heureux également de cette nouvelle, le ministre des Finances Moshé Cahlon a qualifié cette décision “d’événement historique pour l’Etat d’Israël”.

Il a déclaré: “Depuis trois ans, la macroéconomie israélienne a décollé et a atteint des records. La confiance dont nous jouissons auprès des institutions économiques les plus prestigieuses au monde nous permet de poursuivre notre croissance, réduire les disparités sociales et renforcer les classes moyennes et défavorisées. L’accession au club des ‘AA’ nous permettra d’économiser des milliards de shekels d’intérêts sur emprunts et les consacrer à la santé, à l’éducation et aux besoins sociaux. Nous continuerons à pratiquer une politique économique et sociale responsable qui considère le citoyen comme le centre des priorités”.

Laissant présager d’une nouvelle hausse de la croissance et d’une meilleure note encore, voire celle maximale de AAA, inhérente, aussi, à la réduction des risques géopolitiques et la stabilité de la coalition gouvernementale. Les experts ont souligné la diversité, le dynamisme et la prospérité d’Israël, fruits d’une politique fiscale disciplinée et d’un cadre monétaire souple.

La croissance augmentera de 3,5% en 2019 grâce au faible taux d’intérêt, d’inflation et du chômage –moins de 4%-, restriction des dépenses, renforcement du shekel et exploitation des gisements gaziers. Mais l’un des principaux défis qu’Israël doit encore relever reste la baisse du prix de l’immobilier !

Les Start-up israéliennes: plus de 650 millions de dollars perçus en juillet 2018

Les start-ups israéliennes ont perçu plus de 650 millions de dollars au mois de juillet 2018, selon des communiqués de presse publiés par des sociétés ayant achevé leurs cycles de financement. Il est possible que le chiffre soit en réalité plus élevé, certaines entreprises préfèrant ne pas publier les investissements dont elles ont bénéficié. Ce montant s’ajoute aux plus de 3,1 milliards que les nouvelles sociétés israéliennes ont levés au premier semestre 2018.

Les startups du pays ont levé plus de 3,7 milliards de dollars au cours des sept premiers mois de 2018 et sont en passe de dépasser le record de 5 240 millions de l’année dernière, selon IVC-ZAG.

Le montant le plus élevé recueilli en juillet était de 125 millions de dollars pour la société de reconnaissance d’images Trax. D’autres grandes performances peuvent être relevées, dont 83 millions levés par la compagnie Next Insurance, 55 millions de Mantis Vision et 50 millions levés par le fournisseur de logiciels de gestion de l’équipement lundi.

Parmi les autres levées de fonds significatives réalisées en juillet, 33 millions ont été levés par la société de cybersécurité Observe IT, 30 millions par la grande société de données Thetaray et 28 millions par la société de reconnaissance faciale AnyVision.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Beaucoup seront jaloux : Israël classé “Double A” des économies mondiales

    1. Vov

      La France et Israël sont quotés AA, sauf qu’Israël n’a que 3,5% de chômage et que la France dépasse les 9% !!!

    2. EMMANUEL

      L ‘ afp , reuters et cie nous signalent des milliers d’ INFARCTUS dans

      les RANGS des BDS .

      COMME QUOI UNE BONNE NOUVELLE N’ARRIVE JAMAIS SEULE ! ! !

      AM ISRAËL HAÏ

    3. LeClairvoyant

      En France on fait des investissements dans des bâtiments nouveaux en gardant
      les anciens, pour faire des toiles d’araignées, ou des musées non rentables. comme la SNCF

    4. CHAREULEU

      En attendant le triple A / AAA pour qu’Anne ROUMANOFF vienne considérer le classement des andouilles . Avis aux charcutiers cacher — C’est pour rire évidement je précise car il y trop de gens qui ne lisent qu’au premier degrés et ne connaissent pas le sens de l’humour. Cela dit je suis très heureux pour ISRAEL —

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *