toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Bundestag donne son feu vert pour la location de drones Heron israéliens


Le Bundestag donne son feu vert pour la location de drones Heron israéliens

Le Bundestag a voté jeudi en faveur de la location pendant neuf ans des drones MALE (moyenne altitude longue endurance) qui seront basés… en Israël.

Une première pour l’armée allemande qui va avoir une implantation permanente en Israël pendant la période de leasing. Au total, cette opération va coûter plus de 1 milliard d’euros aux contribuables allemands pour la location de cinq drones, dont trois pouvant être armés en permanence, quatre stations sol et deux simulateurs. L’accord sera effectif après la validation du budget fédéral.

Ce montant intègre le maintien en condition opérationnel (MCO) des appareils, la formation de 85 militaires allemands dans le cadre d’un accord-cadre bilatéral et, enfin, l’utilisation de l’espace aérien israélien et de la base de Tel Nof où seront cantonnés les drones (178 millions d’euros). En revanche, le montant du contrat ne comprend pas le futur achat d’armements (missiles) ni la liaison de données spécifiquement allemande. Au total, IAI va empocher un chèque de près de 598 millions de dollars.

L’accord a été signé entre le constructeur israélien et le géant de l’aérospatial européen Airbus, pour le compte du ministère de la Défense allemand. Airbus sera chargé de l’entretien et de l’appui opérationnel des drones. Les Heron TP MALE doivent remplacer des drones israéliens Heron 1 que l’armée allemande utilise actuellement en Afghanistan et au Mali. L’Allemagne paiera en outre 100 millions d’euros pour utiliser les Heron TP sur un théâtre d’opérations, et 210 millions supplémentaires pour un second.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a estimé lors d’une conférence sur la sécurité à Jérusalem que c’était « un accord très important ». « Je pense que cela contribue à la sécurité en Europe ». a-t-il précisé  « C’est une contribution énorme à l’industrie de défense israélienne et à l’économie israélienne. Cet accord est une expression du partenariat stratégique entre l’Allemagne et Israël et du potentiel de l’industrie israélienne à contribuer à des pays comme l’Allemagne », a analysé le Premier ministre israélien sur les réseaux sociaux. L’accord portant sur les drones Heron TP entre pleinement dans la relation bilatérale entre Israël et l’Allemagne, qui subventionne régulièrement les achats d’armes de Tel Aviv pour des raisons historiques. En résumé, Berlin achète des systèmes d’armes israéliens en compensation des achats israéliens en Allemagne (subventionnés d’un tiers).

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *