toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Ville de Rennes (35) finance à hauteur de 410 000 € la rénovation d’un centre islamique


La Ville de Rennes (35) finance à hauteur de 410 000 € la rénovation d’un centre islamique

Les travaux débutent lundi. C’est le plus important chantier depuis l’ouverture du centre culturel islamique Attaqwa il y a près de 40 ans. Budget prévu : 410 000 €.

« Le centre culturel islamique du Blosne, le plus vieux de notre ville sera bientôt entièrement rénové. En cette occasion, nous exprimons notre gratitude et profonde reconnaissance à la Ville de Rennes, à notre maire Nathalie Appéré. Merci beaucoup, vous êtes tous les bienvenus. » C’était le soir du 6 juin, au centre culturel islamique Attaqwa du Blosne, boulevard du Portugal.

(…) Pour ce chantier, la Ville de Rennes a prévu un budget d’un peu plus de 410 000 €. « Les travaux vont commencer après la fin du ramadan, dès lundi 18 juin. Ils s’étaleront jusqu’en octobre. »Pendant le chantier de rénovation, la salle de prière sera difficilement accessible. « Mais le gymnase du boulevard du Portugal, situé à quelques dizaines de mètres du centre culturel islamique, restera à disposition pour la prière du vendredi. »

Pourquoi la Ville de Rennes finance-t-elle ces travaux ? « Parce qu’elle est propriétaire de ces locaux qu’elle met à disposition à une association à travers une convention de partenariat »,rappelle Hubert Chardonnet, maire-adjoint en charge de la sécurité, du personnel, des cultes et de la laïcité.

Ouest-France





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “La Ville de Rennes (35) finance à hauteur de 410 000 € la rénovation d’un centre islamique

    1. gregory

      La laïcité mode koranique ce fout de notre gueule.

      Merci pour eux, leurs mosquées sont leur casernes!

    2. Pinhas

      Et une caserne muzz rénovée avec la participation forcée des bretons .

      Honte au maire de Rennes et à ses administrés .

      VENDUS .

    3. Charles Martel

      Moi j’aimerais savoir quel a été le montant des dépenses de cette ville pour la rénovation des anciennes églises qui restent à la charge de l’état ; ou si elles sont en parfait état (ce que je n’y crois pas), quels investissements ont eu lieu ?

    4. Robert Davis

      Grâce aux « valeurs de la gauche » la France sera bientôt un état islamique. L’industrie a commencé par f.le camp en Asie, maintenant c’est au tour de l’Afrique et le pays lui devient mus…merci la gauche!!!

    5. Robert Davis

      Plus la gauche se renforce plus la pauvreté et l’islam s’installent en France. merci la gauche…

    6. Filouthai

      C’est aux Rennais qui ont voté pour cette Municipalité qu’il appartient d’apprecier la décision du Maire et de payer les travaux.

    7. Jacques B.

      Et ce centre « culturel » islamique mettra-t-il en lumière la composante suprémaciste, raciste, intolérante, violente, misogyne de l’islam ?

      Informera-t-il le public sur les centaines de millions de victimes faites, au cours de l’Histoire, par les conquêtes islamiques ?

      Donnera-t-il à voir aux citoyens le projet à peine voilé de beaucoup de responsables musulmans FRANÇAIS comme étrangers de faire de la France un pays islamique, où s’applique la charia ?

      Montrera-t-il la participation à peu près NULLE du monde islamique, en ce début de XXIème siècle, aux progrès scientifiques, techniques, médicaux, sociaux, aux arts, aux sports, à la démocratie ?

      Comme il est financé sur fonds PUBLICS, il se devrait de faire oeuvre d’information objective du PUBLIC, n’est-ce pas Madame Appéré ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *