toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Financement du terrorisme : le gouvernement gèle les comptes du frère de Tariq Ramadan


Financement du terrorisme : le gouvernement gèle les comptes du frère de Tariq Ramadan

Islamisme. Hani Ramadan voit ses avoirs gelés en raison de ses liens avec la mouvance terroriste.

Le Journal officiel a publié dimanche 17 juin un arrêté indiquant que le gouvernement français a gelé les avoirs de l’islamologue suisse Hani Ramadan dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme, révèle, ce mardi 19 juin, le mensuel Lyon Capitale. Le frère de Tariq Ramadan – toujours incarcéré dans une affaire de viols -, est également un islamologue controversé. Il avait été expulsé de France vers la Suisse en avril 2017 et à l’époque, le ministère de l’Intérieur français avait justifié sa décision en rappelant que l’homme avait « dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l’ordre public sur le sol français ».

Deux mois pour contester

L’arrêté révélé ce mardi 19 juin par Lyon Capitale qui gèle les avoirs de Hani Ramadan (pour six mois renouvelables) rentre dans le cadre d’un article du code monétaire et financier visant les « personnes physiques ou morales, ou toute autre entité qui commettent, tentent de commettre, facilitent ou financent des actes de terrorisme, y incitent ou y participent ». Hani Ramadan a deux mois pour contester cette mesure.

Valeursactuelles





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *