toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fake news et propagande pro-migrant : La petite fille en une du Time n’a jamais été séparée de sa famille


Fake news et propagande pro-migrant : La petite fille en une du Time n’a jamais été séparée de sa famille

Pour mieux critiquer la politique migratoire de Donald Trump, le Time a souhaité illustrer sa prochaine une avec la photo buzz d’une très jeune immigrée, en pleurs, face au président américain. Libération a enquêté sur le sort de la fillette.

Le cliché daté de la nuit du 12 au 13 juin 2018, montrant une petite fille en larmes aux côtés de sa mère face aux autorités américaines, a fait le tour du net. Cette photo a été le symbole de la politique de «tolérance zéro» de l’administration Trump. Les autorités américaines ont d’ailleurs été sous le feu des critiques après que des vidéos et des photos ont été dévoilées, montrant la séparation des enfants de leurs parents lorsque ceux-ci osent traverser, illégalement, la frontière mexicaine pour entrer sur le sol américain.

Reprise par le Time, pour son édition du 2 juillet, la photo de l’enfant a été détourée par le magazine américain et mise en face de l’imposant Donald Trump, avec le message ironique : «Bienvenue en Amérique.»

Libé a enquêté sur l’histoire de cette photo et de la famille. En effet, selon le journal, le Time a, dans un premier article paru le 19 juin, informé que l’enfant avait été séparé de sa mère. Une version qui a été rapidement corrigée, en précisant que la petite fille avait bel et bien été emmenée avec sa mère par les autorités et qu’elles avaient été envoyées ensemble dans un centre. Par ailleurs, selon plusieurs sources que Libé a pu recouper, la mère et sa fille n’ont jamais été séparées et ont été transférées dans un centre de l’Immigration and Customs Enforcement (ICE). Elles seraient actuellement dans un centre de rétention au Texas pour poursuivre «les procédures migratoires». Selon Le quotidien, la fille s’appelle Yanela et est âgée d’un an et 11 mois. Sa mère aurait voulu quitter le Honduras avec elle sans avoir prévenu le père.

Après avoir affirmé que pour lutter contre l’immigration illégale, il fallait «séparer les enfants» de leurs parents clandestins, Donald Trump a finalement signé un texte le 20 juin visant à éviter la séparation des familles de migrants après qu’ils ont illégalement franchi la frontière avec le Mexique.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Fake news et propagande pro-migrant : La petite fille en une du Time n’a jamais été séparée de sa famille

    1. Cyrano

      A force de haïr ce type les merdias américains sont aussi pourris qu’en france avec leur montage photo tout est bon pour la propagande. Incroyable le nombre de cons qui gobent la daube. YAKA voir la propagande avec les marcheurs pacifistes de gaza tout un tintouin dans les journaux français démentis par les terroristes eux même et pas un rectificatif dans la très professionnelle presse française. Il y a de quoi se bidonner non. Heureusement pour nous nous avons Europe-Israel pour avoir un soupçon d’information sérieuse.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *