toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Bougnoule», «épicier», «âne» : Belattar, Sifaoui et El Khatmi s’écharpent sur Twitter


«Bougnoule», «épicier», «âne» : Belattar, Sifaoui et El Khatmi s’écharpent sur Twitter

Grands adeptes des réseaux sociaux et particulièrement actifs sur Twitter, Yassine Belattar, Mohamed Sifaoui et Amine El Khatmi se sont adonnés à une virulente passe d’arme autour des notions de citoyenneté française et de football.

Après une escarmouche sur les réseaux sociaux, le journaliste et écrivain franco-algérien Mohamed Sifaoui s’en est violemment pris à Amine El Khatmi, président de l’organisation de défense de la laïcité Printemps républicain, le 17 juin, sur Twitter : «Je croyais que le mec qui, quotidiennement, fait une leçon de républicanisme, de laïcité et de francité à tout Twitter était un citoyen français. En fait non, c’est juste un sujet marocain qui possède la nationalité française. Un peu comme Belattar quoi. Je suis d’une naïveté !»

Amine El Khatmi, conseiller municipal socialiste d’Avignon, a réagi à la charge de son opposant en ces termes : «Seul un âne renie ses origines. Proverbe kabyle.»

Le contexte footballistique de la brouille, en cette période de Coupe du monde, masque difficilement la raison réelle de ces passes d’armes : la notion de citoyenneté française.

A ce sujet, c’est Yassine Belattar, membre du Conseil présidentiel des villes, qui aurait été soutenu en pleine tourmente en janvier par Emmanuel Macron lui-même, qui se jette dans la mêlée numérique avec le plus d’entrain.

Dans un tweet particulièrement corsé, il tire à boulets rouges sur Mohamed Sifaoui pour sa prise de position à l’encontre d’Amine El Khatmi : «Bah alors Momo l’épicier ? Ça attaque même les origines désormais ? Je suis Franco-marocain et même Afro-européen et fier de l’être. Avec ta tête de bougnoule tu devrais te rendre compte que tu n’es pas totalement Français non plus. Va me chercher des babouches en 42 et tais-toi.»

Accusé, par divers commentateurs politiques et médiatiques, de complaisance vis-à-vis de l’islamisme ou de proximité avec les Frères musulmans, Yassine Belattar s’en est toujours défendu. «Pour ce qui est des Frères musulmans, j’en suis aussi proche que de Batman», avait-il par exemple tweeté en décembre. Révélé au grand public pour ses spectacles humoristiques, il s’est également fait remarquer pour ses face-à-faces avec l’ex-Premier ministre Manuel Valls.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Bougnoule», «épicier», «âne» : Belattar, Sifaoui et El Khatmi s’écharpent sur Twitter

    1. Rosa SAHSAN

      Chut Il ne faut pas dire du mal de Yacine belatar c’est un copain de Macron.
      Il l’a même nommé à un poste important pour la ville. Cela ne veut rien dire mais il faut caser les copains.
      ROSA

    2. Cyrano

      Ces merdeux n’arrivent même pas à la cheville de Monsieur SIFAOUI et ça fait chier la racaille gaucho, cette raclure ne fait rire que ses enflures. Comme d’habitude les morveux se mouchent.—

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *