toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un sympathisant du Hamas attaque deux policiers devant une synagogue à Tunis


Un sympathisant du Hamas attaque deux policiers devant une synagogue à Tunis

Un militant islamiste pro-palestinien de 45 ans a été arrêté, mardi  15 mai 2018, en Tunisie après avoir attaqué à coups de couteau une patrouille de police près de la synagogue de Tunis, sans faire de blessé, a indiqué le ministère de l’Intérieur. Des cordons de sécurité supplémentaires ont été déployés aux alentours de la synagogue après l’attaque survenue en solidarité avec les terroristes de Gaza. 

L’homme, originaire d’un quartier populaire de la périphérie de Tunis, la cité Ettadhamen, n’a pas de casier judiciaire, a précisé le colonel de police Walid Ben Hkima, porte-parole de la Sûreté nationale. Maîtrisé et arrêté par l’officier et l’agent qu’il avait tenté de poignarder, il est actuellement entendu par les services anti-terroristes, a précisé le ministère dans un communiqué. Une enquête a été ouverte afin de déterminer son mobile et son appartenance éventuelle à des groupes extrémistes pro-palestiniens.

La Tunisie demeure sous état d’urgence depuis une série d’attentats djihadistes meurtriers en 2015, mais la situation sécuritaire s’y est nettement améliorée ces deux dernières années. Début novembre 2017, deux policiers devant le Parlement avaient ainsi été poignardés par un Tunisien originaire du même quartier, un jeune homme radicalisé selon les autorités, et l’un des policiers avait succombé à ses blessures peu après.

Cette nouvelle attaque intervient dans le cadre des actions de solidarité avec le mouvement islamiste du Hamas.

Le lundi 14 mai 2018, conjointement à la cérémonie du transfert de l’ambassade américaine à la capitale israélienne, le Hamas a tenté de gâché la fête en poussant les Palestiniens de Gaza à violer la souveraineté israélienne, provocant des dizaines de morts dans les zones frontalières. Afin de défendre leurs droits les plus légitimes, les israéliens ont été obligés de défendre leurs frontières face à l’agression venant de Gaza.

La cité Ettadhamen à Tunis et la ville de Kairouan sont des bastions islamistes proches idéologiquement du Hamas.

Le tueur de Sousse, un militant pro-Hamas et rêvait de mourir à Jérusalem

Le 26 juin 2015, 37 victimes, tous des touristes sont massacrés par un sympathisant du Hamas dans la ville touristique de Sousse.

Le tueur islamiste est entré par la plage, habillé comme quelqu’un qui allait se baigner. Il avait dissimulé son arme dans un parasol, puis arrivé à la plage, il a tiré sur les touristes. L’homme, qui est à l’origine du pire attentat de l’histoire récente de la Tunisie, est un supporter du mouvement islamiste palestinien du Hamas qui règne à Gaza.

Ce jeune Tunisien originaire de la région de Kairouan, l’une des villes saintes de l’islam, avait rédigé sur sa page Facebook, le 18 juin 2014, un poème à la gloire de la soi-disant libération musulmane de la ville sainte de Jérusalem.

Faute de parvenir à réaliser son souhait de mourir en martyr à Jérusalem, berceau de la civilisation et de la pensée juive, le djihadiste tunisien a ouvert le feu dans un hôtel dans pays, fauchant des vies, mettant à genoux son économie et brisant ce qui lui reste d’image d’exception dans le printemps arabe !

L’auteur du carnage contre les Occidentaux en Tunisie, qui a été identifié comme Seifeddine Rezgui, se réjouissait dans un post sur sa Page Facebook, le 21 juillet 2014, du rapt d’un soldat israélien durant l’opération »Bordure protectrice » contre le mouvement fondamentaliste du Hamas.

Le jeune Tunisien avait partagé alors une vidéo de la brigade terroriste Izz al-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, annonçant l’enlèvement du Sergent Oran Shaul, 21 Ans. Ce dernier, qui est présumé mort à Shejaiya à Gaza, appartenait à la brillante force d’élite de l’armée israélienne Golani qui poursuivait les lanceurs de roquettes de Gaza.

Un terroriste membre de la brigade terroriste Izz al-Din al-Qassam, branche armée du Hamas,  a été liquidé  mystérieusement dans la ville de Sfax, le 15 décembre 2016. Mohamed Zouari supervisait un programme de fabrication d’avions sans pilote Ababil 1, utilisés en 2014 pendant la guerre de Gaza contre les civils juifs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 

 

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Un sympathisant du Hamas attaque deux policiers devant une synagogue à Tunis

    1. Armand Maruani

      Sous Ben Ali ou Bourguiba il aurait eu du souci à se faire ce trou du cul .

      Ils les ont voulu , ils les ont eu . Qu’ils ne se plaignent pas .

      Quant aux Juifs , ils n’ont rien à foutre dans ce pays .

      Je pense surtout à ceux de Djerba surtout .

    2. Pinhas

      Il y a de très nombreuses années que je ne vais plus en vacances dans ce pays devenu un repère de brigands , d’assassins et de voleurs de grand chemin .

      Lorsque des gens me disent qu’ils y vont , je leur réponds qu’en effet c’est un voyage pas cher pour courir le risque de mourir .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *