toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les terroristes Palestiniens croient qu’ils vont impressionner Israël avec la mission d’enquête internationale à Gaza


Les terroristes Palestiniens croient qu’ils vont impressionner Israël avec la mission d’enquête internationale à Gaza

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a voté, vendredi, une résolution  partiale pour envoyer une équipe internationale spécialisée dans les crimes de guerre pour enquêter sur les événements à Gaza. Le Hamas considère cette décision comme une victoire suffisante pour effrayer les responsables israéliens.   

Par 29 voix pour, 2 contre et 14 abstentions, le Conseil a adopté une résolution appelant à «envoyer de toute urgence une commission internationale indépendante» pour enquêter sur les violations et mauvais traitements présumés «dans le contexte des assauts militaires menés lors des grandes manifestations civiles qui ont commencé le 30 mars 2018».

Le ministre de la Défense israélien Avigdor Liberman a accusé  le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies de s’être métamorphosé en « soutien des terroristes » après que l’instance a ordonné une enquête sur les violences meurtrières survenues à la clôture frontalière.

Le ministre de la Défense a critiqué l’enquête ordonnée par la haute instance des Nations unies suite à des semaines de violence à la clôture frontalière

Rejetant l’enquête, Liberman a tweeté en hébreu que « la seule enquête qui doit avoir lieu, c’est de savoir comment le Conseil des droits de l’Homme est devenu un soutien des terroristes ».

Israël a fait savoir que Jérusalem  ne coopérerait pas à l’enquête après que l’instance des Nations unies a voté par le biais d’une résolution adoptée lors d’une session spéciale un appel au « déploiement urgent [par le conseil] d’une commission d’enquête indépendante et internationale » suite à la mort de 60 agresseurs et terroristes arabes palestiniens, lundi dernier, jour qui a coïncidé avec le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Presque tous les morts étaient des membres du Hamas, a reconnu le groupe terroriste.

Les Etats-Unis, l’un des deux pays à voter contre l’enquête, a qualifié cette initiative « d’autre journée scandaleuse pour les droits de l’Homme »

La résolution « ne fait aucune mention des violences et des incitations palestiniennes », a protesté l’ambassadrice israélienne de l’ONU à Genève, Aviva Raz Shechter.

« Cette résolution méprise complètement le droit et le devoir légal d’Israël de défendre ses citoyens », a-t-elle dit.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a pour sa part fustigé le vote et le conseil, disant qu’ils étaient « hors sujet ».

« L’organisation qui se donne le nom de Conseil des droits de l’Homme prouve une fois encore qu’il est une instance hypocrite et biaisée dont l’objectif est de porter préjudice à Israël et de soutenir le terrorisme – mais il a prouvé avant tout qu’il était hors-sujet », a-t-il ajouté.

« L’Etat d’Israël continuera à défendre ses citoyens et ses soldats », a-t-il dit.

Le Koweït propose même une «protection internationale» pour les terroristes Palestiniens

Le Koweït, membre non permanent du Conseil de sécurité, a transmis à ses 14 partenaires un projet de résolution appelant à l’envoi dans la bande de Ghaa d’une «mission de protection internationale après la sanglante répression israélienne», selon le texte.

Le projet de résolution «demande que des mesures soient prises pour garantir la sécurité et la protection de la population civile palestinienne dans les territoires palestiniens occupés, dont la bande de Ghaza avec l’envoi d’une mission de protection internationale».

Le Koweït avait annoncé le prochain dépôt de ce projet de résolution pour protéger les terroristes gazaouis. Ce texte, qui met clairement en cause les autorités le droit de légitime de Tsahal, va se heurter à un veto des Etats-Unis. Aucune date n’a encore été avancée pour une mise au vote de cette résolution.

Dans le projet de texte, le Conseil de sécurité «condamne le recours à la force par l’armée israélienne d’occupation, dont l’utilisation de munitions létales contre des manifestants civils, ayant fait des morts et des blessés parmi les civils, dont des enfants, du personnel médical et des journalistes».

Le document «réaffirme le droit de se rassembler et de manifester pacifiquement» et, en citant le droit international, souligne aussi «l’importance d’enquêtes indépendantes, impartiales et transparentes» sur des évènements meurtriers.

Le projet de texte demande aussi la «levée complète du blocus» israélien, un accès sans entrave à l’acheminement d’une aide humanitaire dans la bande de Ghaza, l’arrêt immédiat des actions militaires israéliennes et la relance d’un processus politique de règlement du conflit via des «négociations crédibles».

Tandis qu’officiels américains et israéliens – sous le regard de Donald Trump – inauguraient  la nouvelle ambassade à Jérusalem, des dizaines de milliers de Palestiniens ont attaqués   les frontières israéliennes en signe  contre ce déménagement.Les plus résolus ont affronté les tirs des soldats israéliens en allant lancer des pierres et en tentant de forcer la barrière de sécurité lourdement gardée. Le gouvernement israélien avait été clair: il emploierait «tous les moyens» pour protéger ses soldats et la barrière et empêcher une incursion en Israël susceptible de mettre en danger les populations civiles riveraines.

Conséquence,  60 terroristes ont été tués. Le drame de ces bandits  choque les humanistes pro-palestiniens. Ce lourd bilan fait de cette manifestation la plus meurtrière depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus. Ces heurts sanglants doivent se poursuivre  et les terroristes palestiniens croient qu’ils vont impressionner Israël avec la mission d’enquête internationale à Gaza.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Les terroristes Palestiniens croient qu’ils vont impressionner Israël avec la mission d’enquête internationale à Gaza

    1. Salmon

      Lieberman se pose la question comment le conseil des droits de l’homme sou tiennent des terroristes ?
      Le conseil des droits de l’homme est présidé par le Arabie saoudite
      Mais foi…..

    2. David

      L’ ONU devrait engager Soros pour son enquête sur Gaza
      Ce qui ferai plaisir au monde arabe et à l.UE .Ils seront content
      des resultats

    3. LeClairvoyant

      Les palestiniens font appel à la pitié du monde entier, Mais pour moi que sont victimes de leur comportement, provocations envois d’engin incendiaires en Israël , ils n’ont que faire comme moi voir en boucle, qui a gagne l’Eurovision cette année et sa calme les nerfs

    4. Bouaziz Richard

      S’il avait existé un conseil des droits de l’homme lors de la dernière guerre, c’eût été évident qu’Hitler aurait été nommé comme enquêteur des crimes commis par les nazis.

    5. Robert Davis

      Les faux « droits de l’homme » ne sont qu’une moquerie de plus dans cette onu qui n’a plkus rien de sérieux : les gérants de ces organisations disent eux mêmes qu’ils ne peuvent défendre les « palestiniens » torturés par l’ap car ils ne peuvent défendre que les « palestiniens » qui s’en prennent à …Israel!!! Dans ce cas le nom même est usurpé et devrait s’appeler « droits des terroristes qui attaquent Israel »

    6. Robert Davis

      Lieberman a raison et il ne faut surtout PAS permettre à qui que ce soit et surtout à des organisations de l’onu soumis aux ordres des musulmans et des gauchistes de venir « arbitrer » des conflits en Israel. Ce serait archi-idiot et les arabes auraient raison de se moquer du manque de compréhension politique des leaders d’Israel qui en ont été longtemps les grands spécialistes mondiaux… »champions du monde » comme on dit! Comment peut-on imaginer d’ouvrir sa porte à des gens qui veulent votre peau? prouver qu’on n’a pas peur? en lançant du haut d’une falaise? ça ne rappelle pas le corbeau et le renard?

    7. Robert Davis

      Bouaziz : Hitler n’en a pas été loin puisque c’est lui et son bon ami le mufti de Jérusalem qui ont créé la… »Palestine » dans les années 30 pour empêcher que les Juifs ne s’installent en Palestine! Nous en payons encore le prix mais à cette époque les Juifs n’avaient aucune puissance et ne pouvaqient pas se défendre contrairement à ce qui se passe aujourd’hui.On a au moins gagné ça, ne le foutons pas en l’air comme le veulent les stupides gauchistes!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *