toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Russie fût le premier pays à reconnaitre Jérusalem capitale d’Israël, sans que cela ne soulève aucune critique


La Russie fût le premier pays à reconnaitre Jérusalem capitale d’Israël, sans que cela ne soulève aucune critique

Les dirigeants européens, dont Macron, pris d’une hystérie collective contre la décision de Donald Trump de reconnaitre que Jérusalem est la capitale d’Israël ont oublié que le premier pays à avoir déjà reconnu Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu est la Russie le 6 avril 2017.

Dans un communiqué sans ambiguïté, le ministère russe des affaires étrangères déclarait « Nous réaffirmons notre attachement aux principes approuvés par l’ONU pour un règlement israélo-palestinien, qui incluent le statut de Jérusalem-Est comme capitale du futur Etat palestinien. En même temps, nous devons déclarer que, dans ce contexte, nous considérons Jérusalem-Ouest comme la capitale d’Israël.« 

Cette déclaration constituait un changement important dans la politique de Moscou, qui maintenait jusque-là que Jérusalem devait être soumise à un régime international permanent.

Certes, la Russie n’évoque que Jérusalem Ouest, mais il s’agit là d’une reconnaissance claire de la capitale d’Israël qui est passée totalement inaperçue et qui n’a surtout entrainée aucune protestation des dirigeants européens, pas plus que des dirigeants arabes.

Le 17 mai 2018, la Russie saluera dans un communiqué « Jérusalem Ouest pour ne pas avoir rejoint l’hystérie anti-russe« . Moscou fait ainsi référence à la moitié de la ville en tant que capitale d’Israël dans une déclaration officielle.

Le 14 mai 2018, commentant l’absence de volonté de la Russie de déplacer son ambassade, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, déclarait « Vous savez que la Russie a été l’un des premiers pays à reconnaître Jérusalem-Ouest comme capitale d’Israël, c’était une déclaration claire, alors c’est un peu surprenant: nous accueillons les ambassades des pays de Jérusalem, qui est la capitale d’Israël, ils l’ont reconnu, donc il y a quelque chose d’un peu étrange dans cette déclaration « .

La reconnaissance américaine de Donald Trump s’accompagne de la décision de transférer l’ambassade à Jérusalem conformément à son engagement de campagne mais surtout conformément à la décision du Congrès américain de 1995.

La décision de son transfert remonte en réalité à plus de 20 ans, lorsque le Congrès américain adopte en 1995 le « Jerusalem Embassy Act« , un texte établissant que « Jérusalem devrait être reconnue capitale de l’État d’Israël« , et que l’ambassade américaine devrait être transférée à Jérusalem au plus tard le 31 mai 1999.

La réunification de Jérusalem-Ouest et Est était un enjeu de campagne de Bill Clinton en 1992.

Cette promesse d’unité de Jérusalem réapparaîtra dans les campagnes de George W. Bush ou Barack Obama, sans qu’aucun des présidents ne décide d’acter le déménagement de l’ambassade et de reconnaître la ville comme capitale de l’Etat d’Israël.

Au moins trois pays, en plus des États-Unis, du Guatemala et du Paraguay, devraient transférer leurs ambassades de Tel-Aviv à Jérusalem.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “La Russie fût le premier pays à reconnaitre Jérusalem capitale d’Israël, sans que cela ne soulève aucune critique

    1. LTC

      Cessez de rechercher l’approbation des nations étrangères sur le droit d’Israël à posséder toute sa terre millénaire. Tant que cela ne changera pas, non seulement Israël perdra son temps avec des démagogues aussi versatiles que la lune, mais aussi n’aura pas de crédit en tant que peuple élu.

      Le problème est qu’une part d’Israël refuse encore cet héritage, voulant être une nation comme les autres alors qu’elle ne l’a jamais été. Jérusalem et toute la terre d’Israël doit être reprise aux mains de ces voleurs islamistes qui n’y ont aucun droit.

    2. Elia

      Entièrement d’accord avec LTC.
      Passer son temps à se justifier, et demander la paix sans arrêt n’est pas une solution, au contraire est complétement contre productive face à un ennemi implacable.
      Il faut arrêter de s’excuser, il faut frapper fort, c’est comme ça qu’on se fait respecter et peut être avoir un peu de paix.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *