toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En raison de ces propos incendiaires, le dictateur islamiste Erdogan incite des manifestations anti-israéliennes à Istanbul


En raison de ces propos incendiaires, le dictateur islamiste Erdogan incite des manifestations anti-israéliennes à Istanbul

C’est vraiment la dernière expression qu’un dirigeant turc devrait utiliser. Mais Erdogan reste Erdogan dans sa rhétorique outrancière et dans sa volonté de se présenter à la fois comme un sultan néo-ottoman et un nouveau Saladin.

Depuis la Grande-Bretagne où il effectue une visite officielle, le président turc n’a pas mâché ses mots contre les Etats-Unis et contre Israël.

Depuis Londres, le boucher des Kurdes n’a pas hésité à qualifier Israël “d’Etat-terroriste” et à déclarer: “Les attaques contre les manifestants ont révélé le vrai visage hideux d’Israël qui commet un génocide à Gaza” (sic). Lors de son discours au Royal Institute of International Affairs à Chatham House, le dictateur turc est allé jusqu’à dire que les Etats-Unis ont ramené le monde à la période qui précédait la 2e Guerre mondiale.

Après avoir rappelé ses ambassadeurs à Washington et Tel-Aviv, Recep Erdogan a décrété trois jours deuil national et, toujours dans sa volonté de devenir leader du monde musulman sunnite, il a appelé à la réunion d’urgence de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui regroupe les 57 Etats musulmans de la planète.

Parallèlement à ces propos incendiaires, des manifestations anti-israéliennes “spontanées” ont eu lieu à Istanbul. Lors de ces rassemblements haineux, on pouvait lire sur les pancartes: “Al-Quds appartient aux Musulmans!”, “Jérusalem est à nous et elle reviendra à nous!” L’un des orateurs, membre du IHH (proche du Hamas) a qualifié les Américains de “chiens”.

En fait, en rappelant son ambassadeur en poste en Israël, Erdogan a fait ce que le gouvernement israélien aurait dû faire depuis longtemps avec l’ambassadeur d’Israël à Ankara. Les agressions verbales répétées du président turc, fortement teintées d’antisémitisme, ne sont hélas pas suivies de réactions adéquates de la part d’Israël.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “En raison de ces propos incendiaires, le dictateur islamiste Erdogan incite des manifestations anti-israéliennes à Istanbul

    1. Armand Maruani

      Il faut le piquer ce chien hystérique .

      Il sait de quoi il parle en accusant Israël de  » génocide  » .

      Les Juifs et les arméniens aussi malheureusement .

    2. habibi

      Le chaos, la confusion, l’inversion des valeurs, l’agitation et la frénésie, la régression de l’intellectualité et la déraison, le régne de l’émotionnel et du pulsionnel, le nivellement par le bas, la psycho-pathologie….sont des traits marquants de la décomposition du monde contemporain. Erdogan l’illustre parfaitement…et bien d’autres aussi.
      Israel, pour le moment, garde le cap, et constitue encore une lumière pour les nations, enténébrées par leurs dirigeants politiques et tous les relais d’influences plus ou moins sataniques à leur service.

    3. robert davis

      herr dog est un fou furieux on le savait déjà il n’avait pas besoin de le confirmer une fois de plus lui le défenseur du génocide des arméniens et à nouveau des kurdes! Il faut le bouter hors de l’otan où il n’a pas sa place. Quant aux nègres d’afrique du sud, là aussi BON DEBARRAS? les relations avec ces pouilleux archi corrompus ne sont pas souhaitables.

    4. michael

      il faut couper les relations avec la turquie tant q’herdogan reste au pouvoir , ne plus voyager en turquie

    5. Pinhas

      Je suis certain qu’il doit se rouler parterre de furer en mordant le tapis de son bureau comme le faisait hitler son père légitime .

      Quand il se tape sur un doigt il crie  » Aï !! et lève le bras droit vers le ciel  »un réflexe de famille nazie .

    6. HENRIETTE Irène

      A mon avis, Erdogan est très dangereux. L’Union Européenne devrait « refuser »d’intégrer la Turquie dans l’Europe. L’Europe a suffisamment de criminels qui envahissent notre continent et ne sont pas que des « braves migrants ». La preuve en Allemagne, au Danemark, en Angleterre et en France. Mais de tous temps la plupart des dirigeants sont et veulent rester aveugles ne pensant qu’à leur carrière et leurs sous.et pas à leur peuple.

      Israël, les Juifs ont de tout temps été les victimes de préjugés alors que certains pays devraient balayer devant leur porte. La Turquie en premier lieu lorsqu’on connaît le passé « turbulent » et criminels de ce pays pendant des siècles. Jehovah ….où étais tu » en 40/45  » me disait mon prof juif de musique . Il venait d’Auschwitz.. Ce ^professeur ne se plaignait jamais, mais il souffrait encore à 83 d’avoir été le seul rescapé de sa famille, de ses amis, sans se plaindre..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *