toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une nouvelle Shoah est-elle en préparation en Belgique ?


Une nouvelle Shoah est-elle en préparation en Belgique ?

Les médias et certains politiciens se font-ils les complices, naïfs ou parfaitement conscients, de celle-ci ?

Depuis  quelques semaines, on assiste en Belgique à certaines mises en exergue dans la presse – ou à certaines déclarations de politiciens – visant insidieusement la communauté juive d’Anvers qui, comme on le sait, est la plus importante du pays généralement proche du judaïsme. Non contents d’attaquer injustement – pour masquer leur antisémitisme et lui donner un alibi – l’Etat juif, certains « journalistes » et politiciens (souvent de gauche mais pas toujours), tombent à présent à demi le masque et s’attaquent maintenant ouvertement aux citoyens belges de confession juive.

Oh ! Ils ne le font pas franchement et leur tactique est insidieuse. Après quelques anciens ballons d’essais – commençant par l’interdiction de l’abattage rituel (ces gens qui n’hésitent pas à traditionnellement faire cuire des homards vivants à petit feu à chaque nouvel an, à éventrer des esturgeons pour récupérer le précieux caviar… invoquent le soi-disant « bien-être animal ! »), par des tentatives pour faire interdire la circoncision (« Pratique barbare » invoquent-ils, alors que même l’OMS souligne les avantages sanitaires de celle-ci par rapport aux dangers des papillomavirus !) et l’interdiction de la kippa dans les services publics (« signe religieux ostentatoire »… qui n’avait jamais dérangé personne jusque-là, d’autant que les bonnes sœurs affichaient jadis aussi leur croyance, y compris en soignant les malades dans les hôpitaux, et les prêtres en donnant cours, en soutane, dans des écoles et universités des plus réputées) – ils passent à présent à la vitesse supérieure de l’hypocrisie antisémite en tentant de ridiculiser le judaïsme auprès de la population et en reprenant le vieux poncif antisémite de la « richesse (immorale) des Juifs » !

Leur offensive a commencé à la mi-avril. Afin, sans doute, de récolter les voix de la communauté juive d’Anvers, le « Parti social-démocrate chrétien » flamand avait inclus, dans sa liste des prochaines élections municipales, un ‘hassid local. Celui-ci – répondant à une question – avait déclaré qu’il ne serrerait pas la main d’une autre femme que celle de son épouse. Bien qu’on puisse se demander « Mais que diable allait faire un juif religieux dans cette galère catholique ? », sa position était en total accord avec la halakha stricte et – comme c’est étrange ! – personne n’a encore demandé à ses colistiers catholiques s’ils mettaient, ou non, un préservatif en faisant l’amour à leur épouse ! Immédiatement, le monde journalistique et politique hurle à la mort en invoquant « une atteinte au respect de la femme » (alors qu’il s’agit exactement du contraire !) et des « pratiques rétrogrades ». Certes, bien qu’il s’agissait, dan l’esprit de cet « establishment du politiquement correct », d’une « atteinte à la liberté de conscience » du candidat, on peut leur concéder qu’ils ont également droit à leur propre opinion moderniste mais, où le bât blesse, est qu’ils n’ont pas seulement crié « Haro sur le baudet » mais ont étendu ce cri à tout qui partageait son écurie, entendez « les juifs ultra-orthodoxes » : étendre la « faute » d’un Juif sur tous et une méthode que l’on connaît bien dans la technique antisémite ! Pour preuve, ce titre de la RTBF (la très officielle Radio-Télévision Belge francophone), lorsqu’il a dû se retirer (lui non plus n’avait pas prévu de « préservatif ») : « Anvers: le Juif ultra-orthodoxe Aron Berger ne figurera finalement pas sur la liste CD&V » ! Ils auraient pu titrer « Aron Berger ne figurera finalement pas sur la liste CD&V » ou « l’ultra-orthodoxe Aron Berger ne figurera finalement pas sur la liste CD&V »… Mais non, il fallait insister sur le fait que « ce pelé, ce galeux » était JUIF !

Deux ou trois jours plus tard, les médias annoncent (en première page) qu’un accord secret aurait été trouvé entre la communauté juive d’Anvers et les firmes publicitaires afin que ces dernières n’affichent plus de femmes en tenue légères (pubs pour la lingerie) sur les abris-bus sis dans le « quartier juif »… suggérant (sans aucune preuve) dans leurs articles que c’était les « Juifs » qui détruisaient les abris-bus pour cette raison première ! Encore une fois, stigmatisation « des Juifs », tentative de les faire passer pour « rétrogrades » et « violents »… alors que tout Bruxellois sait que dans la « Capitale de l’Europe », où les « juifs ultra-orthodoxes » sont aussi rares que l’intelligence dans le cerveau d’un « journaliste » des médias subsidiés, des dizaines d’abris-bus sont vandalisés chaque semaine, sans raisons, par de jeunes « exotiques » désœuvrés !

Cerise sur le gâteau (Attention ! Je n’ai pas écrit « gâteux » !), Elio Di Rupo, président octogénaire du Parti Socialiste (opposition) qui, dans une interview à l’Echo (https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/general/elio-di-rupo-ils-nous-ont-fait-la-belgique-des-diamantaires-anversois/10006824.html ), déclare à propos de la politique gouvernementale : « C’est une Belgique des diamantaires anversois qu’on a aujourd’hui ! » Or, dans l’esprit populaire, « diamantaires anversois » est synonyme de « Juifs » et de « riches ». On en revient, dans les propos d’un ancien Premier ministre, au vieux poncif antisémite « Juif = riche et profiteur ». Il est vrai que ce même Di Rupo avait jadis eu le front de déclarer, lors d’une visite à Herzliya en Israël, « Je ne savais pas qu’il y avait des Juifs pauvres ! »… c’est dire son niveau de culture et/ou d’antisémitisme !

On subodore donc, que certains en Belgique s’activent à faire condamner moralement, par la population, les valeurs du judaïsme et même « les Juifs trop emblématiques d’Anvers » ! Quelle sera ensuite leurs prochaines manœuvres, après une Shoah spirituelle ? Feront-ils agresser physiquement, par antisémites actifs interposés (comme en France), les Juifs qui refusent de s’assimiler, de se fondre dans la masse ? Le tour des autres viendra-t-il ensuite ?

Charles Michel, l’actuel Premier ministre belge a déclaré dernièrement : « La Belgique sans les Juifs ne serait plus la Belgique. L’Europe sans les Juifs ne serait plus l’Europe. C’est pourquoi je l’affirme clairement: il ne faut pas quitter notre pays par crainte pour sa sécurité ! » 

Je réponds : « Allez dire aux journalistes des grands médias, et à certains politiciens belges, que sans la cacherouth, sans pouvoir porter une kippa en tous lieux, sans la circoncision, sans – au moins – pouvoir garder et exprimer nos valeurs juives, sans même pouvoir exercer notre négoce en étant exposés à l’opprobre publique, la Belgique devra se passer de nous. Ce n’est pas la crainte des terroristes islamistes qui nous fera partir, c’est l’odeur pestilentielle de l’antisémitisme insidieux renaissant (et pas seulement musulman, et pas seulement « à droite ») qui nous fera partir ! »

© Yéh’ezkel BEN AVRAHAM pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Une nouvelle Shoah est-elle en préparation en Belgique ?

    1. Salmon

      Pourquoi en France il y a un parti politique islami que
      Non😂
      Ce sont les politiques qui veulent des muzzs
      Ils ont places leurs pions dans des endroits strategique et après avec les réseaux ils donnent les ordres
      Les muzzs 💩

    2. midom

      Le titre de « L’Echo de la Bourse » était: « Ils nous ont fait la Belgique des diamantaires anversois ». Ce titre a été très rapidement remplacé par:
      « Les riches doivent contribuer davantage à la société ».
      Elio di Rupo, (ancien premier ministre), prototype de la puissante gauche francophone antisémite est dangereux car malin.
      S’il est un fait que l’antisémitisme se développe d’une manière fulgurante dans toute l’Europe, je pense néanmoins que pour le moment elle atteint son apogée en France. Bien sur, nous sommes peu nombreux. Mais nous n’en sommes pas encore arrivés à trembler comme par exemple dans votre première république islamique (petite couronne) où je pense, les Juifs risquent leurs vie tous les jours.

    3. yacotito

      Les belges se tirent une balle dans le pied: si les juifs quittent la Belgique le pays va perdre un fleuron de son économie. C’est déjà arrivé au 15ème siecle en Espagne et au Portugal

    4. yacotito

      Les belges se tirent une balle dans le pied: si les juifs quittent la Belgique le pays va perdre un fleuron de son économie. C’est déjà arrivé au 15ème siecle en Espagne et au Portugal
      De toutes façons, notre avenir est en Israel, pas en Europe (j’allais dire Eurabia)

    5. Pinhas

      L’Europe s’est recouverte d’un voile noir .
      Les Belges tout comme les Français sont foutus par la faute de nos gouvernants complices et collabos.
      L’antisémitisme remonte à la surface comme un égout qui dégueule sa merde.
      Après les nazis allemands , les nazis musulmans.

      Oui il faudra partir , notre Eretz nous attend .
      Je plains les non muzz qui resteront car il n’y aura plus de Juifs mais des nazimuzz qui les soumettront.

    6. Jg

      Il fut un temps , ce pays etait si paisible et agreable , avec une qualite de vie incomparable , aujourd hui , il y a de cela plus de 10 ans , quand j y suis retourne quelquefois , et dernierement en 2013 , j ai vu la difference , pour resumer , trop tard la belgique. Juifs partez !

    7. KIGEM

      Comme nous le disons pour Pessah
      Si il n y avait que la Belgique et la France antisemite cela aurait suffisant
      MAIS MALHEUREUSEMENT NOUS CONSTATONS QU IL Y TOUTE L EUROPE ET CELA EST INSUPPORTABLE ISRAËL NOUS ATTEND.

    8. rachel

      il y a 14 ans, je disais les juifs viendront de gre ou de force en Israel, c est comme ca ! Hashem veut que tout le monde rentre a la maison !

    9. StéphanCobut

      L ‘Europe s’ est vendue à l’ islam et sacrifie ses peuples au lieu de fermer ses frontières et s’ effondre financièrement ; mais fait preuve de plus en plus d’ antisémitisme ; c’ est révoltant ou va ce monde ; et nos politiques n’ont pas de conscience c’ est une honte .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *